Les 3 D d’une organisation intelligente

Les 3 D d’une organisation intelligente ?

Que sont les 3D, 3 dimensions ? Quel est le lien avec l’organisation intelligente ? Et si les “dimensions” étaient autre chose ?

J’ai ressenti un malaise au début 2013. En affaires depuis 2005, une belle croissance d’entreprise derrière le collet et pourtant… un malaise.

Peut-être induit par la cinquantaine qui approchait…

Peut-être le résultat d’une baisse soudaine de mandats…

Peut-être aussi la confusion d’une démarche amorcée en 2003 avant de quitter le monde corporatif alors que je remettais en question ma capacité à produire des résultats probants…

L’année 2013 fut une année de questionnement et de remise en question. La création d’un groupe de sages ou mastermind m’a permis de clarifier plusieurs aspects de mes réflexions. C’est lors d’une de ces rencontres que le concept de biologie organisationnelle a pris forme quelques mois plus tard en février 2014.

Pris forme…ou plutôt, explosé.

Car le néologisme est arrivé complètement formé, comme une expectoration et POUF ! Tout le monde autour de la table a réagi de la même façon : “Biologiste organisationnel ? C’est ça François !”

De cette soudaine explosion de créativité suivirent des dizaines de livres, d’articles de blogue, de contacts avec des gens bien plus sages que moi. Et malgré cet immense somme de connaissances, de modèles organisationnels, je ne pus m’empêcher de concevoir une façon simple de clarifier tout ça tout en me rappelant vivement que “tous les modèles sont faux, mais quelques-uns sont utiles ” George E.P. Box.

Arrivent alors les 3 D du leadership.

Que requièrent les organisations qui veulent devenir intelligentes ?

D’abord des gens autonomes.

Ensuite des gens en pleine possession de leur Art et ayant les coudées franches pour réussir,

et finalement de l’Espace pour interagir librement et créer de la valeur.

En y réfléchissant, j’ai conçu les 3 D.

Les 3 D d’une organisation intelligente

Développer l’autonomie par l’éducation, la formation et l’expérience via le principe du 70-20-10 popularisé par C. Jennings.

Décentraliser le pouvoir, déléguer adéquatement les tâches et les projets en insistant sur les deux notions essentielles suivantes : imputabilité ET autorité d’agir.

Et finalement, l’ultime résultat du MBWA, ou managing by walking around, la Découverte des synergies existantes.

En fait, après plusieurs itérations et mois de réflexions, j’ai réalisé qu’il y avait une quatrième dimension… le temps bien sûr ! Le temps d’arriver à Destination. Encore faut-il que cette destination soit clairement identifiée et expliquée.

Ça y est… je viens de détruire mon modèle des 3 D.


 

3D biologie organisationelle


Les 3 D d’une organisation intelligente

Développer

Décentraliser

Découvrir

et

Destination…. ah , mais … le dernier est un nom alors que les trois autres sont des verbes ! Ça tient la route !

Le leadership est ACTION !

Vous voulez en savoir plus ?

Venez en parler et ouvrir votre esprit le 19 novembre prochain.

www.organisationintelligente.com

OU achetez la conférence complète en streaming en anglais présentée à une association de formateurs pharmaceutiques à Annapolis en septembre 2015.

ou en français devant des gestionnaires Qualité à Montréal en mai 2015.

 

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

 N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour aider vos amis à penser autrement!

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info