Apprendre EST le boulot dans l’organisation intelligente

Apprendre EST le boulot dans l’organisation intelligente !

De retour d’un congrès en formation, j’en ai eu la preuve un fois de plus !

WOW !

Énergie !

Contenu !

Réseautage !

Apprentissage !

et ensuite quoi ?

Le grand malheur de tous les congrès, symposium, formation, atelier est qu’à la fin… c’est la fin.

Pas de suivi.

Pas de retour sur le contenu.

Pas de rappel sur les concepts

Pas d’outil pour mettre en application les nouveaux savoirs ou comportements.

Rien.

Rien que de la motivation personnelle pour tout mettre place, envers et contre tous !

Contre les collègues qui n’ont pas reçu le nouveau message

Contre les patrons qui sont surpris de la nouvelle méthode

Contre l’organisation bien ancrée dans son immobilisme traditionnel.

Quelques jours de retour à la normale et pouf !

On revient à la case départ.

02F18443

Ou pire encore, SOUS la case départ, car le découragement s’installe.

Qu’est-il arrivé à cette belle énergie qui nous animait pendant la formation, pendant le congrès ?

Où est passée cette convivialité, cette camaraderie qui nous faisait miroiter un futur différent, stimulant ?

Le retour au boulot risque de s’avérer douloureux.

Et pourtant….

Benoit Savard est l’un des intervenants de ma dernière expérience de formation professionnelle au Boot Camp Formation 2015.

Sans vouloir prétendre tout comprendre et devenir un maître dans cette méthode, je peux vous garantir que certaines applications donneront des résultats très rapidement. D’ailleurs, un de mes outils préférés, le 3— plicata met un de ces principes en application. En effet, quoi de mieux que de trouver un partenaire d’apprentissage lors de votre prochaine formation ?

Un simple suivi la semaine suivante vous fera augmenter le transfert de connaissance de façon prodigieuse.

Un deuxième suivi la semaine suivante et… encore mieux !

Il ne suffit que de légers efforts additionnels pour récolter tous les fruits de la formation !

Le vieux dicton s’applique toujours : enseigner, c’est apprendre deux fois !

Profitez de cette opportunité pour vous mettre au défi l’un l’autre :

  • De vous expliquer ce que vous avez compris.
  • De clarifier la signification du contenu, des concepts !
  • De discuter des conséquences de l’application des nouvelles notions.
  • Bref… de réactiver vos superbes neurones trop souvent sous-utilisés.

Pourquoi ?

Parce que cette réactivation consolidera les liens neuronaux qui se sont créés lors de l’apprentissage.

Ce n’est pas nouveau ! Déjà en 1885, Hermann Ebbinghaus mentionnait le fruit de ses recherches dans son livre « La mémoire : Recherche de psychologie expérimentale ». (voir l’image dans la haut de la page)

Mais ce n’est pas tout !

Les recherches subséquentes ont démontré qu’un rappel bien positionné augmentait la rétention !

Des rappels successifs ne faisaient qu’amplifier le phénomène de rétention.


 

ForgettingCurve.svg


 

Pourquoi diable nous entêtons-nous à faire des efforts surhumains juste avant une épreuve ou un examen, alors qu’une étude progressive et répétitive donne de bien meilleurs résultats ?

Moins facile en milieu de travail me direz-vous ?
Détrompez-vous !

Appeler un collègue rencontré lors d’une formation ou envoyer un courriel ou planifier une rencontre de suivi fait partie du travail.

Apprendre EST le travail aujourd’hui.

APPRENDRE est le boulot dans l’organisation intelligente !

Appelez ce rendez-vous du réseautage, un lunch d’affaires ou un suivi professionnel… appelez cela de la façon la plus imaginative possible afin que votre supérieur vous adule.

Le résultat sera le même : VOUS apprendrez davantage tout en ayant un maximum de plaisir à le faire !

Apprendre EST le boulot dont vous êtes responsable.

En cette économie de savoir, le support de vos collègues pour apprendre et continuer de vous développer est essentiel. Votre réseau de connaissance prend de l’ampleur à chaque occasion de rencontrer des gens.

Les informations reçues lors des formations deviennent des connaissances.

Vos connaissances se transforment en savoir progressivement.

Ce savoir bien appliqué devient « maîtrise » et sagesse.

À vous d’en profiter.

 

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

 N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour aider vos amis à penser autrement.

 

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info