Les communautés de pratique – partie #1

En effet, les communautés de pratique d’Aliter Concept, la Communauté Formation/Performance, affectueusement connue sous l’acronyme CFP, le Forum d’Échanges SSE (acronyme F.E.SSE… Les points sont importants !), la Communauté en Assurance Qualité du Québec (CPAQQ) et Infopreneurs Québec comportent tous les éléments qui conduisent au succès d’une telle initiative. Aucune surprise non plus au niveau des stades d’évolution d’une communauté de pratique ou CoP. Une communauté de pratique prend de l’ampleur pour atteindre une certaine maturité et s’affaisser quelque peu après 3 à 4 ans. C’est ce qui s’est produit dans les derniers 18 mois.

Mais je m’égare ! Je me propose donc de vous faire part des recherches de Monsieur Nadeau et de faire le parallèle entre les communautés de pratique que je facilite et une communauté de pratique modèle… Ce qui revient presque au même, comme vous serez en mesure de le constater au fil des pages.

Qu’est-ce qu’une communauté de pratique?

Question fondamentale! Quelle est la différence entre un réseau, un groupe de codéveloppement, une équipe de travail ou même une communauté d’intérêt  et une communauté de pratique?

Étape par étape!

Une équipe de projet, c’est un groupe d’individus qui commence un projet suite à une décision de l’organisation qui les embauche. L’organisation décide de démarrer le projet. L’organisation décide d’arrêter le projet. Un temps précis est en général accordé à un projet.

De même, une équipe de travail est un groupe fonctionnel, à l’intérieur d’une organisation. Rien de neuf là-dedans.

Un réseau informel, par contre, sort du cadre de l’organisation. Souvent sanctionnées par l’organisation, les activités de réseau ne sont pas en lien direct avec les besoins organisationnels ou fonctionnels d’un poste. On introduit ici une notion personnelle, individuelle. Les réseaux professionnels se forment en regroupant des gens qui ont une affinité entre eux. Un réseau solide favorise la création de liens entre les individus qui ont quelque chose en commun, les uns avec les autres.

On commence également à parler d’un concept intéressant : le capital social. Le capital social, c’est la richesse du groupe. C’est plus que la simple synergie. C’est la mine d’or à exploiter avec le plus grand respect mais qui regorge de secrets et de bonnes pratiques.

Ce capital social se retrouve dans les groupes de co-développement également et, bien sûr, dans les CoP! Le co-développement a pour but d’aider les individus à se développer. C’est une activité qui est en général assez circonscrite dans le temps. Un début officiel et une fin planifiée à l’avance. Bien qu’à l’apparence de psychothérapie de groupe, le co-développement est vraiment un groupe de discussion ciblée. Un individu mentionne une problématique et le reste du groupe suggère des pistes de solutions basées sur les expériences personnelles des membres. Les discussions varient donc d’une rencontre à l’autre et les résultats se font sentir directement pour les individus qui ont partagé leurs problématiques. Et indirectement pour ceux qui ont écouté et participé aux discussions. Du capital social !

Les communautés d’intérêts se distinguent par le fait que le lien entre les individus est un intérêt commun, pas toujours professionnel. Un exemple probant est un « fan club« . Le pur plaisir de se rencontrer et de partager vaut l’investissement de temps des membres. Pas d’attentes claires au niveau des résultats escomptés. Pas vraiment de début ni de fin des activités. Plutôt informel.

Et les communauté de pratique ? …prochain billet !

Par François Lavallée, M. Sc.

 


* Pour lire les autres articles de la série sur les communautés de pratiques

* Hyperlien des autres articles de la série
http://www.aliterconcept.com/blog/aliter_sensa/les-communaute-de-pratique-partie-1/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/les-communautes-de-pratique-partie-2/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/les-communautes-de-pratique-partie-3/
http://www.aliterconcept.com/blog/communaute-de-pratique/communaute-de-pratique-4/
http://www.aliterconcept.com/blog/communaute-de-pratique/communaute-de-pratique-5-l-essouflement/
http://www.aliterconcept.com/blog/aliter_sensa/communaute-de-pratique-virtuelle-ou-reelle-6-suite-et-fin-dune-serie-publiee-en-2009/

 

* Quelques autres…
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/communautes-de-pratique-en-changement/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/la-pompe-a-eau/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/partenariat-dapprentissage/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/tribu/


 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.