CAS VÉCU : 175 000 $ d’économie grâce à une communauté de pratique? Partie 2

La première expérience d’un nouveau venu à une communauté de pratique peut être intimidante si on ne s’y est pas préparé. Déambuler au milieu de tant d’Experts peut laisser sans voix!

D’un autre côté , les experts pourraient aussi se sentir dépassés au sein d’un groupe de novices. Comment s’y retrouver et profiter de l’expérience?

La dynamique d’une communauté de pratique en est une de continuité et de déplacement pour reprendre les mot de Wenger et Lave

Continuité, car certains membres reviennent, année après année, aux activités de la communauté de pratique. Ces doyens sont les gardiens de la culture de la communauté. Ils sont aussi responsables de faire comprendre cette culture aux nouveaux. De leur côté, les nouveaux se mêlent progressivement à la communauté par cette osmose de la culture. Ce transfert n’est pas anodin ou passif. On parle ici de participation périphérique. Chacun le fait à son rythme et à son niveau. Personne ne devrait forcer cette participation. Faire partie de la communauté est un privilège et y accueillir un nouveau membre aussi!

Wenger parle de participation périphérique LÉGITIME. Cette participation légère au tout début est légitime. Elle n’a pas à être justifiée . On apporte à une communauté de pratique ce qu’on a comme expérience, ce qu’on est comme membre. Les bienfaits de la participation volontaire d’un nouveau membre se font sentir dans toute la communauté au fil des rencontres.

C’est l’autre aspect de la continuité. La pratique répétée de la communauté de pratique.

Les nouveaux membres apportent avec eux une perspective nouvelle sur la pratique et ce faisant la transformant. C’est le déplacement!

De l’autre côté, les doyens du groupe partagent leurs connaissances de la pratique avec les autres membres de la communauté. Ces doyens qui sont eux-mêmes influencés par les nouveaux venus qui se retrouvent éventuellement au centre du groupe des doyens. Cet autre déplacement au sein du groupe des doyens assurent la pérennité de la communauté de pratique en renouvelant le centre. La pratique se retrouve donc transformée par la présence de nouveaux maîtres à penser.

La communauté de pratique se transforme donc en transformant ses membres.

Continuité et déplacement. Éternel renouvellement.

Les nouveaux venus influencent la communauté en s’empreignant de sa culture.

La pratique elle-même est inculquée par les doyens aux nouveaux venus qui deviennent au fil des rencontres des doyens  leur tour.

La dichotomie de l’évolution d’une communauté de pratique est ainsi révélée! On évolue à travers la communauté de pratique et cette dernière évolue en retour!

La continuité de la communauté de pratique passe par le déplacement de ses membres et les changements de la pratique même!

 

Screen Shot 2015-03-19 at 11.18.08 AM

Les 175 000 $ là-dedans? Une preuve ultime que les bénéfices d’une communauté de pratique ne se concrétisent point à une présence unique, mais bien à une continuité dans la présence d’un membre. Un membre d’une communauté de pratique nous confiait justement lors d’une rencontre que son organisation avait pu épargner 175 000 $ en 9 mois seulement grâce à des principes et des concepts appris  à la communauté de pratique. Rien de spécifique, mais bien un ensemble de réalisations, au fils des rencontres et des partages qui a su prendre une forme spécifique de solution pour cette organisation.

Ces bonnes pratiques acquises au fils des contacts et des discussions qui ont finalement donné naissance à un projet consolidé aux bénéfices multiples pour l’organisation. Bénéfices également pour la communauté de pratique, car, cette dernière s’est vu confirmée dans sa nature et sa contribution lors du témoignage du membre qui redonnait à la communauté de pratique le crédit du succès de ce projet!

Ce membre, autrefois novice, chez qui la culture de la communauté de pratique a pénétré et transformé sa pratique et qui altérait ensuite la communauté et la pratique par sa présence continue .

Continuité et déplacement. Une dynamique des communautés de pratique.

 

J’ai trouvé mes réponses!

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.