Rappel, retour et réflexion

Rappel, retour et réflexion… les grands négligés de l’apprentissage.

À la suite d’une récente conférence aux USA (oui je sais, on devrait dire EU mais USA est presque un trademark!), le conférencier, un ancien astronaute avec 4 vols de navette derrière le collet, a insisté sur l’importance de « debriefs » après les missions dans l’espace.
Cette conclusion m’a frappé.
FORT!


Combien de fois avez-vous assisté à une conférence, une formation, un congrès et êtes-vous retourné chez vous sans réfléchir à ce que vous aviez appris ?
La plupart du temps, j’en ai bien peur.

Combien de fois, la personne responsable (le formateur, le conférencier, l’organisateur du congrès, etc.) vous a-t-elle permis de faire cette réflexion AVANT de partir?
Bien peu fréquemment, j’en ai bien peur.

Mathieu Laferrière fait référence à un article de Chloe Waratini qui mentionne justement ce «truc» pour augmenter le potentiel des groupes.
En fait, plus généralement, le besoin de créer un espace de partage pendant les réunions, formations, conférences, etc.
Encore une fois, cette conclusion m’a frappé.
FORT.

Deux en deux.

Je dois avouer ma culpabilité. J’essaie toujours d’en donner plus à mes clients, aux participants de mes rencontres de communauté de pratique, etc. Bizarrement, lorsque j’ajoute des pauses plus longues et des temps de réflexions à la fin des journées, les gens ne réagissent pas très bien.

A-t-on peur de la réflexion?
Hésite-t-on à faire cet effort supplémentaire qui rapporte tant?

À explorer lors des prochaines interventions….

Qu’en pensez-vous?
Aimez-vous ces périodes de réflexions encadrées?
Préférez-vous réfléchir seul, de retour au boulot… le faites-vous vraiment?
Serait-il possible de planifier ces réflexions avec les collègues comme le font les astronautes?

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour aider vos amis à penser autrement!

Questions, questions.. et quelques réponses

Juin 2017 : 3 communautés de pratique.   J’utilise un nouvel outil depuis queqlues mois : SLI.do! Oh, ce n’est [...]

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Les réponses à des questions du BootCamp Formation 2017

Les réponses à des questions du BootCamp Formation 2017. Je réponds à plusieurs questions que des participants à ma conférence au BootCamp Formation ont posé en utilisant www.slido.com : le sujet de la conférence était l'apprentissage social, un sujet qui m'est cher.

Plus d'info

Avez-vous remarqué...?

Pas d'article cette semaine. Rien à dire? Pas vraiment... Laissez un commentaire pour confirmer que vous avez remarqué... et devinez pourquoi je n'ai pas écris.

Plus d'info

500 $ pour décider comment payer une facture de 300 $

Suite de ma montée de lait récente sur les dédales bureaucratiques nécessaires pour payer 50 $ à six étudiants. Une fois mon article écrit j’ai de nouveau tenté d’éviter les affres bureaucratiques aux étudiants en me disant que le gros bon sens prévaudrait. Appel à la secrétaire responsable de l’envoi des moult formulaires. "Désolée. On n’y peut rien. Je vous passe le professeur responsable du projet." La cascade de la non-responsabilisation commence...

Plus d'info

Cette école a payé 1500$ pour une facture de 300$

Aujourd'hui, comme payeur de taxes, je pète ma coche. Je deviens convulsif de colère. J'en ai assez de payer pour des tâches sans valeur ajoutée, inutiles, débilitantes et… très coûteuses. Comme contribuable, JE dois, vous devez, vous insurger contre ces dépenses inutiles en ces temps d’austérité où les budgets des ministères de l’Éducation et de la Santé sont réduits année après année, induisant des coupes de services alors que des tâches inutiles sont encore et encore ajoutées à des fins obscures de contrôle de coût. Quelle belle leçon d’ineptie et d’inefficacité on donne à nos jeunes… Quel bel avenir ils ont devant eux ! Mettons fin aux abus de la bureaucratie ! Assez, c'est assez !

Plus d'info