Les réponses à des questions du BootCamp Formation 2017

Article inhabituel… pas de thème précis.

Je réponds à plusieurs questions que des participants à ma conférence au BootCamp Formation 2017 ont posé en utilisant www.slido.com : le sujet de la conférence était l’apprentissage social, un sujet qui m’est cher.

1- Quel est la définition d’une communauté de pratique ?

Etienne Wenger a beaucoup écrit sur le sujet! J’ai rencontré ce grand maître Toronto en 2012… une rencontre extraordinaire qui a mené à une relation d’affaires que je chéris.

Mais voici ma définition : Une communauté de pratique est un groupe de praticiens qui ont une passion commune, des préoccupations communes et qui cherchent des solutions communes et des meilleures pratiques en partageant et en collaborant lors de rencontres en face-à-face ou virtuelles et souvent à travers l’utilisation d’outils technologiques tels les réseaux sociaux, les wiki ou sites collaboratifs.

Les objectifs :

  1. Briser la solitude professionnelle
  2. Devenir meilleur en apprenant des autres
  3. Améliorer nos organisations en les comparant

Bref… une communauté de pratique est un outil d’apprentissage social, un laboratoire d’expérimentation pour vivre le transfert de connaissance d’une manière plus organique et naturelle, spontanée!

 

2- Comment déployer une communauté de pratique avec succès?

Plusieurs pistes de solution sont disponibles dans mon ebook si les livres d’Etienne (excellents en passant!) vous semblent trop long.

En gros :

  1. identifier un besoin,
  2. identifier un public cible
  3. et vous assurer de désigner un parrain de la communauté de pratique … une personne qui va s’en occuper passionnément!

Ah oui.. je peux vous suggérer un nom de spécialiste pour vous aider…;-)

3- Comment déterminer qu’une communauté de pratique a la maturité d’aller vers l’apprentissage social ? Y a-t-il des profils types ?

L’apprentissage social se produit dès que vous permettez à deux personnes d’interagir et de partager leurs connaissances. Plus difficile si vous êtes seul….

Le fait de regrouper plusieurs praticiens dans une même salle inévitablement causera de l’Apprentissage social… que vous le vouliez ou non. Cependant, certains individus préfèrent apprendre en solitaire, rester assis pour écouter les présentations… mais ceux-ci ne reviennent pas…le malaise est trop grand. La plupart des participants à une communauté de pratique émanent tellement d’énergie que les solitaires endurcis ne peuvent rester solitaire.

Je me plais à dire que la communauté de pratique permet de passer de solitaire à solidaireS. (pas une typo, ce gros S…).

Profil type des participants : un drôle d’hybride qui aime apprendre, socialiser, vivre des expériences d’Apprentissage ou en faire vivre aux autres.

 

4- Comment maintenir vivante une communauté de pratique?

La question à 10 000 $ Etienne Wenger mentionne qu’une communauté de pratique dure rarement plus de deux ans.

Mes communautés de pratique défient les pronostiques avec certaines qui durent depuis 2003!!!

LA recette du succès…? il faut le vivre pour comprendre….consulter le site www.communautedepratiques.com pour connaître les prochaines dates.

5- Doit-on être un biologiste artistique pour réussir l’apprentissage social?

Non.. mais ça aide !

Just kidding.

Il faut surtout de la passion et de la persévérance. Et un goût insatiable de partager et d’apprendre des autres.

 

6-Les catégories générationnelles créés sont elles une réalité ou juste un prétexte ?

Un prétexte! Je suis né en 1964. On me catégorise comme un late-boomer, un proto-X, un millénial né avant son temps bref… je suis unique.

Comme VOUS!

Nos aspirons TOUS au bonheur .. seule change notre façon d’y arriver. … Et pas tant que ça finalement.

Catégories générationnelles? je n’y crois pas. Une fois que ces générations cessent d’Argumenter et commence à trouver des points communs on se rend vite compte que ces points communs sont plus nombreux que nos différences. Apprendre à tester dépend plus de votre dextérité à utiliser un clavier tactile que votre choix d’émoticônes.

Les vétérans jasaient,

les boomers envoyant des mémos

les X envoient encore des courriels

les Y textent

les Z/G/C snap chat & tweet….

Who cares?

On veut encore interagir et on y prend plaisir.

 

7-PKM… on peut faire ça en session privée ?

OUIIIIIII…. Le Personal Knowledge Mastery est une discipline essentielle pour travailler sur le savoir. www.jarche.com pour plus d’info ou contacter directement Harold Jarche et dites lui que j’ai utilisé avec sa permission certaines de ses slides!! harold @ jarche.com

 

Vous avez manqué ma présentation du Bootcamp sur l’Apprentissage social? Écrivez moi flavallee @ aliterconcept.com  et je vous envoie un lien sécurisé vers The Film! On a filmé tout ça ! Ça devrait être prêt vers la fin du mois de juin 2017.

 

Matériel protégé par le droit d’auteur © Aliter Concept™ 2017. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info