Société émergente ou submergente?

Société émergente ou submergente?

J’ai écrit une série d’articles sur l’infobésité et le besoin de faire le tri.
Nous vivons dans une grande période de turbulence… et pas seulement atmosphère. Si on part de changement climatique à profusion, on devrait aussi parler de changement du climat de travail! Le travail évolue plus vite que le climat! Verrons-nous une accélération catastrophique des conditions de travail comme dans le film « the day after tomorrow »?



L’événement des réseaux sociaux a ouvert une brèche dans le subconscient collectif. Clay Shirky parle de surplus cognitif…. mais l’abondance de vidéos de « minous » sur YouTube m’a fait douter pendant un temps de la pertinence de parler de « cognitif ». 13 800 000 de résultats de recherche en 2015….. rien qu’à y penser, je suis certain que les personnes allergiques aux chats commencent à pleurer et à éternuer! Certains ont plus de 10 000 000 de visionnement!
Mais les « minous » ont aussi apporté un changement profond quant au désir de partager. Le partage est profondément humain. J’utilise l’analogie du partage d’une flamme pour allumer une seconde bougie…ou même plusieurs autres bougies. Cette énergie brute ne diminue pas avec le partage.
Les bonnes idées non plus.
La connaissance non plus.
En fait, dans tous ces exemples, on ne fait que des gains à partager.
Que des gains!
Quelle énorme différence entre notre ère de partage (à outrance dans certains cas) et celle du « Knowledge is Power » du siècle passé!
Je suis toujours désarçonné quand un collègue me raconte certaines conversations qu’il a avec des clients provenant de grandes entreprises. Ceux-ci sont tellement convaincus de leur supériorité, de la grande efficacité de leurs systèmes, du pouvoir du « corporate head office »…et de leur politique de confidentialité, de leur blocage des réseaux sociaux, de leur impossible procédure pour pouvoir assister à des conférences ou même, gulp, présenter à d’autres potentiels « compétiteurs ».
Comme si leurs employés ne pouvaient aller aux toilettes avec leur Smart phone et simplement communiquer avec le reste du monde.
Nous ne sommes plus isolés.
L’infobésité nous guette maintenant, mais… les bénéfices à partager sont tellement plus grands que l’isolation intellectuelle.
Cette vague est inéluctable. On ne peut revenir en arrière.
On ne peut que prédire que tout cela va s’accélérer.
Êtes-vous prêt pour le travail du futur?
Êtes-vous prêt pour le futur du travail?

Pouvons-nous endiguer la révolution qui s’affiche déjà?

Ou simplement se préparer au futur antérieur qui est présent dans notre passé très subjectif?

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour que vos amis puissent penser autrement!

 

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info