La troisième étape de la créativité : L’évolution

Vous vous immergez dans des informations variées stimulant votre créativité latente.

Vous vous promenez avec un moyen de conserver les idées lorsqu’elles arrivent.

Vous savez comment raviver votre inspiration avec des outils et techniques efficaces.

Votre créativité est allumée!

Mais la partie n’est pas gagnée pour autant!

En effet, les premières ébauches risquent de n’être que ….des ébauches. Ne désespérez pas! Notre société et nos organisations de travail insistent pour que vous leur fournissiez des bonnes réponses à leurs questions…éventuellement. Qui a dit que la première réponse devait être la bonne? Il vous suffit d’agir intelligemment et de soumettre votre 17e réponse!

La « bonne » réponse est un problème grandissant dans notre organisation. La « bonne » réponse sous-entend que toutes les autres sont « mauvaises » ou des erreurs.

OUCH!

 

On dit souvent en créativité que la quantité est plus importante que la qualité. C’est certainement vrai au début du processus. En fait, j’irai jusqu’à dire que c’est le cas jusqu’à la fin! D’où la notion d’évolution! Vos idées doivent évoluer et requièrent de l’espace et du temps pour le faire. C’est bien de se réserver 2 h de créativité pour démarrer un projet …C’est bien mieux de répéter l’Expérience pendant une semaine! Un premier bloc de temps vous permettra de lancer quelques concepts, lire et faire de la recherche sur le sujet, ajouter quelques concepts supplémentaires…mais c’est tout!

C’est aussi cette première étape qui vous permet de semer le projet dans votre esprit.

Continuons l’analogie de la semence. Quiconque a déjà semé du gazon sait que rien ne parait avant quelques jours, voire quelques semaines. Rien ne sert de crier ou de demander au gazon de pousser plus vite. Le temps règne! Le bambou chinois en est un autre exemple. Il faut attendre, arroser, entretenir et engraisser la terre pendant 5 ans avant de voir apparaître le fruit de vos labeurs. Mais quels résultats! Le bambou croit à une vitesse de 3 pieds PAR JOUR pendant plus d’un mois pour atteindre sa maturité!

Je vois la créativité de la même façon. Une première ébauche.

De la patience.

De la confiance en votre esprit créateur.

Et la liberté de faire évoluer vos idées, ajouter des sous-idées, faire des liens entre elles, créer un fil conducteur et finalement, proposer une idée complète…pour le moment. J’utilise la carte heuristique à cette étape de la créativité, les fameuses « mind map ». Je peux , grâce aux branchements naturels de la carte, ajouter autant de thème, sous-thème et soussous,sous-thèmes que je désire. Je peux laisser une idée prendre de l’ampleur aux dépens des autres jusqu’à ce que les autres idées contre-attaquent et s’imposent à moi! Les multiples branches peuvent ensuite se réorganiser pour former un tout congruent.

D’autres outils existent pour vous permettre de générer des idées et les réorganiser. Je pense entre autres à des post-its . Une idée par post-it, plusieurs idées ensuite collées sur un mur et paf! Un diagramme d’affinité apparait!

Mais n’oubliez pas…Répétez l’expérience jusqu’à ce que la structure apparaisse et qu’aucune (ou presque!) autre idée ne soit générée.

N’hésitez pas à prévoir quelques semaines.

Ne paniquez pas si rien ne se produit pendant quelques jours…rappelez-vous du bambou…il travaille à faire un système racinaire puissant même si rien ne sort. Votre esprit fait de même! Les liens entre les idées et les sources d’information se créent, que vous le vouliez ou non!

La créativité ne se compresse pas. La musique compressée, les mp3 ou AAC, ne conservent pas la qualité sonore originale!

Elle se gère, mais ne contrôle pas. On peut la guider, lui donner une direction mais on ne peut l’empêcher d’exister!

Vous devez la comprendre pour l’utiliser à son plein potentiel.

Faites-vous confiance et faites évoluer vos idées, une étape à la fois, un jour à la fois.

 

Ah, me direz-vous, c’est bien beau tout cela, mais dans NOTRE organisation, cela ne marche pas!

 

Les prochains billets traiteront des blocages à la créativité.

 

Et l’atelier sur la créativité au travail vous permettra de vivre ces blocages et leurs solutions!

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.