La cheville carrée et le trou rond

La cheville carrée et le trou rond

Je suis tellement privilégié!

Je suis tellement chanceux!

Je suis tellement reconnaissant!

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d’été…Bon, ok, pendant LEURS vacances d’été, pas les miennes. En tant que président d’une PME en consultation, les étudiants d’été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. C’est aussi une opportunité d’apprendre pour eux…et pour moi!

Travailler avec mes deux fils est encore plus incroyable parce qu’on est lié par un amour inconditionnel qui nous force à prendre du recul quand les problèmes surviennent et à trouver un nouveau moyen d’améliorer notre relation. Ça a été une expérience de vie formidable!

Mes deux fils sont intelligents, travaillants et comprennent, tous les deux, mon entreprise…enfin!

Oh, ça n’a pas été facile de tracer une ligne entre mon rôle de père et mon rôle comme boss, entre leurs rôles en tant que fils et en tant que travailleurs sans expérience…mais…hey…l’amour inconditionnel est un excellent outil pour les gestionnaires.

Pour TOUS les gestionnaires en passant.

Dans toutes les organisations.

Cet amour inconditionnel m’a forcé à construire un trou autour de leur cheville…et pas l’inverse.

Oh, ça ne s’est pas du tout passé comme ça!

J’avais d’abord besoin de quelqu’un qui correspondait au moule que j’avais créé : ce projet qui avait besoin d’être complété. Ils avaient besoin d’une job d’été. Voudriez-vous svp rentrer dans le moule?

Merci, passez un bon été!

Hmm…pour une raison quelconque, les projets étaient en retard, les résultats insatisfaisants et en général, le sentiment de collaboration…inexistant.

Deuxième été : J’avais besoin de compléter quelques projets. Fils #1 ne voulait pas travailler pour moi comme l’année précédente. Oups!

Il avait toujours besoin d’une job d’été…J’avais toujours une job pour lui. Mais la compatibilité n’était plus là…

La solution était de changer le trou, car sa cheville ne voulait pas, ne pouvait pas être changée.

En y repensant, ça a du sens! Vous ne pouvez pas changer les gens.Personne ne le peut!

Vous pouvez seulement changer

  • l’environnement dans lequel ils travaillent
  • le type de projets sur lesquels ils travaillent

Et VOUS…la personne AVEC qui ils y travaillent, pas la personne POUR qui ils travaillent.

Vous pouvez modifier le système, pas les parties.

Vous pouvez améliorer la communication et les interactions entre les parties. Mais comment pensez-vous changer les gens?

Êtes-vous Dieu ou une force suprême et omnipotente créatrice?

Pff…leçon d’humilité.

En repensant à ma jeunesse, je peux maintenant dire avec confiance que j’ai toujours éprouvé de la difficulté avec le trou qui m’entoure, un cercle parfaitement rond dans lequel j’ai essayé, sans succès, d’entrer mon imparfaite cheville carrée.

Ma propre cheville…Mon imparfaite, mais très personnelle cheville carrée.

Hey, j’étais construit de cette façon-là!

J’aimais vraiment mon emploi aussi!!!

Mais le trou autour de moi n’était pas assez carré…

Après des années d’efforts à essayer de changer mon trou, deux choses se sont produites à 18 mois d’intervalles.

La première est que mon boss m’a carrément renvoyé!

Elle m’a retiré de mon poste de gestionnaire de la formation en disant que la gestion n’était pas mon fort…Mais elle a senti que la compagnie ne pouvait pas me perdre…moi, la cheville carrée qui ne pouvait pas entrer dans le trou rond de la gestion.

Elle a donc créé une job pour moi, me nommant gestionnaire d’une équipe :

  • d’une personne
  • sans autres ressources,
  • sans employés
  • sans budget.

J’étais mis de côté! Tabletté!

Oh, elle m’a aussi dit pendant un exercice de Team Building que la meilleure phrase pour me décrire était que je rendais « l’impossible possible ».

Oh.

“Impossible” convenait à l’absence de budget, de ressources et d’équipe dans la description de mon nouveau poste…Ok!

Et elle m’a aussi donné comme mission de changer la culture avant la prochaine inspection réglementaire dans moins de 2 ans. Pour 1400 personnes.

Oh.

« Cette mission, si vous l’acceptez…la cassette va s’autodétruire dans 5 secondes ».

J’étais tellement frustré que j’ai décidé de tracer un trou carré autour de moi. Dommage pour les paramètres que l’organisation m’a imposés. Je voudrais essentiellement continuer ma mission sans tenir compte de tout KPI qui n’était pas lié à l’objectif … et la plupart n’étaient pas liés…ça vous dit quelque chose, des indicateurs qui ne vous disent rien?

Je l’ai fait. En fait, NOUS (pas moi) avons changé la culture.

Mon nouveau trou carré m’a permis de maîtriser mon projet.

Mon influence a grandi. Et nous l’avons fait.

Et ensuite, j’ai démissionné.

C’était le deuxième événement qui s’est passé 18 mois plus tard.

Le trou carré avait atteint ses limites corporatives et j’avais besoin d’un plus grand trou pour ma cheville élargie. (hmm…ça sonne bizarre, mais ça correspond à l’analogie…hmm…la métaphore).

J’ai donc démissionné et fondé ma compagnie en consultation.

Et j’ai commencé à écrire un blogue pour clarifier ma façon de voir le monde.

Et j’ai commencé à donner des conférences sur, entre autres, les chevilles carrées et les trous ronds.

Et mon deuxième fils, qui travaille maintenant avec moi sur plusieurs projets, m’a récemment dit que cette analogie sur la cheville carrée n’était pas claire.

De là cet article sur le blogue. J’espère qu’il va le lire…

Il élargit son trou aussi. Le façonnant pour que sa cheville et son trou correspondent parfaitement.

Mon premier fils a récemment démissionné de son emploi de rêve lorsqu’il s’est rendu compte que ce qu’il considérait comme son emploi de rêve n’était qu’un trou rond pour sa cheville carrée. Il travaille maintenant à la création de son trou carré.

Mon épouse est aussi en train de penser à son trou rond et sa cheville carrée.

Ils ne sont pas seuls : plus en plus de personnes le font.

 

Creuser son trou n’a jamais été facile.

Ne pas le creuser et accepter sa rondeur est encore plus difficile…mais plus habituel…

et pourrait avoir de graves conséquences sur votre santé et votre esprit.

L’alternative est de faire la bonne chose,

de la bonne manière

au bon moment.

Ce moment est maintenant.

Nos sociétés ont évolué au cours des dernières décennies à un rythme inégalé dans l’histoire de l’humanité, à la hauteur de la conscience mondiale. La recherche d’Henry Markram sur les réseaux de neurones m’a étourdi:

La conscience survient lorsque suffisamment d’interactions pertinentes se produisent.

Quelque chose se passe dans la psyché mondiale.
Les individus commencent à percevoir leur caractère unique.
Et de plus en plus d’individus interagissent par les médias sociaux.
La conscience globale émerge … lentement mais inexorablement.
Un extrait de « Le plus grand miracle du monde » –

« Considérons une peinture de Rembrandt ou un bronze de Degas ou un violon de Stradivarius ou une pièce de Shakespeare. Ils ont une grande valeur pour deux raisons: leurs créateurs étaient des maîtres et ils sont peu nombreux.

Sur ce raisonnement, vous êtes le trésor le plus précieux sur la planète, car vous savez qui vous a créé et il n’y a qu’un seul VOUS.

Jamais, dans tous les soixante-dix milliards d’humains qui ont parcouru cette planète depuis le début des temps, il y a eu quelqu’un comme vous.

Jamais, jusqu’à la fin des temps, il n’y aura un autre tel que vous.

Vous n’avez aucune connaissance ni appréciation de votre caractère unique.

Pourtant, vous êtes la chose la plus rare au monde. »

Og Mandino, The Greatest Miracle in World

Ce moment est maintenant.

La cheville carrée et le trou rond. Pourquoi tenter d’entre votre cheville dans un trou qui ne vous convient pas ? Construisez un trou autour de votre cheville!

La solution est de creuser un trou autour de votre cheville.

VOUS devez comprendre votre cheville.

Les gestionnaires du monde entier doivent comprendre l’énorme potentiel que nous pourrions gagner en modifiant notre réflexion sur les emplois et l’auto-actualisation.

Mais tout commence par VOUS.

Et ceux qui vous entourent, qui questionnent ce que vous faites et comment vous le faites.

Bon …mon deuxième fils m’a posé cette question à propos de la cheville carrée. Il ne s’attendait pas à cette réponse…

Je suis tellement reconnaissant d’être le père de deux merveilleux et sages fils qui m’incitent encore et encore à devenir meilleur.

Merci les gars!

 

Matériel protégé par le droit d’auteur © Aliter Concept™ 2017. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info