Découvrir l’organisation intelligente : Une vieille carte pour une nouvelle route

Découvrir l’organisation intelligente : Une vieille carte pour une nouvelle route

Imaginez la scène : votre GPS tombe en panne et la seule carte routière disponible est celle qui date de 1994, à moitié couverte de moisissure, derrière le pneu de secours de votre véhicule.
Essayez de découvrir l’organisation intelligente en utilisant une vieille conception de l’organisation est tout aussi futile.
Mais quelle carte devons-nous utiliser ?

Quelle carte utilisent les avant-gardistes, les prospectivistes et les futurologues pour découvrir de nouveaux territoires ?
Une vieille carte bien sûr !
Mais avec une attitude de découvreur, avec une perspective nouvelle qui permet de modifier la carte, d’ajuster le contenu.
Et en conservant à l’esprit que la carte ne sera jamais le territoire, mais seulement une interprétation, votre interprétation du territoire.

La carte évolue à mesure que votre vision du territoire change.
La carte n’est qu’un guide et non un dogme !

Alors la carte ultime pour découvrir l’organisation intelligente est une page blanche ?
Peut-être pas…

La carte sera vierge jusqu’à ce que vous tendiez l’oreille pour entendre les murmures de l’organisation, les chuchotements de gens qui la composent.
Car l’organisation intelligente est en perpétuel bouillonnement !
L’organisation intelligente est flexible et adaptative.
L’organisation intelligente répond à son environnement de façon subtile et presque immédiate.
Votre conception de l’organisation intelligente est en constante mouvance.
Oubliez les petites boîtes de votre organigramme.
Oubliez les lignes pleines entre vous et vos employés et les lignes pointillées entre vous et les patrons de vos collègues.
L’information compose les liens invisibles qui nous unissent et rendent l’organisation intelligente semblable à un immense champ de force dont seuls les effets sont perceptibles.
On ne voit pas la gravité.
On sent seulement son impact sur notre démarche.

Les explorateurs qui se sont fiés à leur carte n’ont pu que constater les écarts entre elle et la réalité.
Les explorateurs qui regardaient droit devant, loin devant, ont découvert de nouvelles terres.
Animés par une vision, leurs navires portés par le vent de l’enthousiasme, ces explorateurs ont su voir là dans l’obscurité
Ont su entendre dans le silence
ont su créer là où rien n’existait.

Nous avons tous une carte vierge à dessiner.

Vous en voulez plus ?
Venez découvrir l’organisation intelligente le 19 novembre 2015
www.organisationintelligente.com

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour que vos amis puissent penser autrement.

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le budget et manquer son objectif

Gérer le budget et manquer son objectif ? Ah...jamais. En tant que consultant je suis fréquemment confronté à une limite de budget de la part de mes clients. Jusqu'à ce qu'on rencontre le vrai problème. La vaste majorité des situations est ultimement résolue et le budget n'est jamais le vrai problème. Vraiment.

Plus d'info

Recette ultime de l'amélioration de la performance

La recette ultime de l'amélioration de la performance. Et ce n'est pas cher! Apprenez à cuisiner. Arrêtez d'acheter des nouveaux livres de recettes. Arrêtez d'imaginer le goût et commencez à cuisiner. Ensemble avec les autres cuisiniers de votre organisation. Facile?

Plus d'info

Je suis une grenouille, vous êtes une grenouille...Embrassez-moi!

Je suis une grenouille, vous êtes une grenouille ... Embrassez-moi! "I'm a frog, you're a frog...KISS me." C'est une citation tirée d'une chanson très populaire de Robert Charlebois, sortie au début des années 70 au Québec. Étant Québécois, nous sommes tous conscients que les Canadiens anglophones nous appellent ainsi. Je ne connais pas avec certitude la raison pourquoi, mais c'est un compliment. Quant à nous, les Canadiens francophones, nous traitons les autres de "tête carrée". Je ne suis pas sûr pourquoi...Comme si ça reflétait une vraie différence entre les anglophones et les francophones. Les Français ont une origine latine...Ils ont le sang chaud, ils sont plus chaotiques et moins prévisibles. Les Anglais sont plus systématiques, davantage des gens d'affaires, un peu plus froids (en apparence dû moins)...réglés comme une horloge. Et nous...nous ressemblons à des grenouilles.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Rencontrer des héros : le pouvoir du réseau

J'ai rencontré deux héros cette semaine. Rencontrer des héros n'est pas comparable à rencontrer des célébrités. Similaire, certes, mais plus humble. Je suis un grand fan, une vraie groupie! J'aime obtenir des autographes à des concerts. J'achète des éditions spéciales de mes CD favoris...Oups...oui...CD! J'ai récemment acheté (après 20 longues secondes de réflexion) 2 albums d'heavy metal historiques qui ont bénéficié du traitement spécial du groupe. Le prix n'est pas un sujet à discuter. Après tout, posséder (Je sais, je sais, "accéder" vs "posséder" est la mode du 21ème siècle...mais, avoir plus de 50 ans a ses avantages) ses albums spéciaux historiques a teeeelllleeemmment de valeur.

Plus d'info