Les communautés de pratique, partie 2

Les communautés de pratique ou CoP (Community of Practice) sont un groupe d’individus qui se rassemblent (et parfois se ressemblent!) autour d’une problématique, d’une préoccupation commune ou d’un désir commun d’avancer personnellement, professionnellement et organisationnellement. Le but de ses regroupements est avant tout un but de développement. À la différence des groupes de co-développement, le développement se fait autour des individus, pour les individus ET pour les organisations.

Alors que les groupes de co-développement mettront de l’emphase sur un cas particulier et spécifique à un individu, les communautés de pratique traitent en général des sujets plus généraux ou spécifiques qui toucheront l’ensemble du groupe. La communauté de pratique bénéficie alors, une fois de plus, du capital social du groupe. Encore plus évidente dans les communauté de pratique, la notion de capital social est au coeur des bénéfices que retire l’ensemble des membres. La notion de partage et d’échange libre entre les membres est le levier qui permet aux connaissances véhiculées pendant les rencontres d’atteindre un nouveau sommet.

Ce capital social, bien présent et évident dans les communautés de pratique, est aussi une conséquence du niveau d’expertise des membres. Les communautés de pratique les plus performantes, celles qui regroupent les membres les plus engagés et participatifs, sont celles qui regroupent des « seniors ». En effet, si les réseaux sociaux si populaires sur internet sont populaires chez les plus jeunes praticiens, les CoP, quant à elles, semblent attirer les membres plus… expérimentés, sans toutefois exclure quiconque. Peut-être est-ce dû à une certaine maturité, une plus grande sécurité et confiance en soi, toujours est-il que les échanges sont plus spontanés et riches lorsque les membres se sentent à l’aise de donner d’abord. Donner avant de recevoir.

La participation des membres doit donc être en accord avec la stratégie de l’entreprise. En effet, si le partage est à la base des CoP, il implique que des informations vont être échangées. De part et d’autre. Encore une fois, certains membres peuvent déceler un malaise à procéder de la sorte. Qu’à cela ne tienne! Le capital humain est un levier, et tout levier permet de soulever des charges, des résistances bien au-delà de ce qu’un individu solitaire peut accomplir. Archimède prétendait même pouvoir soulever le globe… avec un levier assez long. Sur quelle base, quel pivot, votre CoP peut-elle appuyer son levier?

Toutes communautés de pratique se fondent sur 3 axes :

L’axe social (l’engagement),

L’axe intellectuel (l’apprentissage)

L’axe de la performance (les résultats)

Une communauté de pratique qui fonctionne devra se doter de mécanismes pour assurer que les 3 axes sont couverts et ainsi garantir un pivot solide pour que le levier du capital social fasse son oeuvre. Des efforts seront nécessaires pour organiser la communauté de pratique et en faire un succès.

Des efforts?

Le premier écueil au succès est visible dès les premiers pas de la communauté de pratique. Des efforts seront nécessaires pour organiser le groupe, assurer un équilibre entre les 3 axes et faire le suivi. Trop souvent, la bonne volonté de faire vivre la cdo est ensevelie par les tourments quotidiens qui nous affligent, les dates de tombées agressives, les courriels trop nombreux et…

POUF…

La rencontre, la communauté de pratique tombe progressivement et inexorablement vers l’échec. Mais il y a de l’espoir!

Par François Lavallée, M. Sc.

 


* Pour lire les autres articles de la série sur les communautés de pratiques

* Hyperlien des autres articles de la série
http://www.aliterconcept.com/blog/aliter_sensa/les-communaute-de-pratique-partie-1/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/les-communautes-de-pratique-partie-2/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/les-communautes-de-pratique-partie-3/
http://www.aliterconcept.com/blog/communaute-de-pratique/communaute-de-pratique-4/
http://www.aliterconcept.com/blog/communaute-de-pratique/communaute-de-pratique-5-l-essouflement/
http://www.aliterconcept.com/blog/aliter_sensa/communaute-de-pratique-virtuelle-ou-reelle-6-suite-et-fin-dune-serie-publiee-en-2009/

 

* Quelques autres…
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/communautes-de-pratique-en-changement/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/la-pompe-a-eau/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/partenariat-dapprentissage/
http://www.aliterconcept.com/blog/non-classe/tribu/


 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.