CAS VÉCU : Communauté de pratique : 175 000 $ d’économie grâce à une communauté de pratique? Partie 1

On me demande souvent qu’est ce qu’une communauté de pratique.

On me demande souvent comment ce germe d’activité peut aider un professionnel à se développer.

On me demande souvent de distinguer la communauté de pratique et les activités de réseautage traditionnel.

On me demande souvent d’aider les gens à justifier à leur patron qu’ils viendront non pas une fois à cette activité de développement, mais plusieurs fois, voire même pendant quelques années.

On me demande souvent pourquoi un « senior » viendrait perdre son temps en participant à une communauté de pratique.

INSULTE SUPRÊME!

 

En fait, je me rends compte que si on me pose si souvent toutes ces questions, c’est probablement en partie de ma faute.

 

Je participe à une communauté de pratique depuis 1996. Au tout début, la dénomination de communauté de pratique ne faisait pas partie de mon vocabulaire. Cette définition est apparue en 2004 lors d’un audit règlementaire très sérieux par un ancien inspecteur de la très redoutée FDA, la Food and Drug administration américaine.

Cette inspectrice fut agréablement surprise de tous les efforts en gestion de la formation déployé par notre entreprise et spécialement étonnée de voir que nous participions à une communauté de pratique. Une quoi? Elle me recommanda la lecture d’un livre de Etienne Wenger pour clarifier son propos.

J’ai dévoré le livre en quelques jours en réalisant que tout ce que nous avions fait depuis 2003 pour structurer efficacement nos activités avait déjà été étudié, testé et répertorié par E. Wenger. Loin d’être fâchés à l’idée que nos essais et erreurs auraient pu être évités, la consultante qui travaillait à ce projet et moi-même étions aux anges!

Le livre était un guide pratique expliquant la structure d’une communauté de pratique.

Nous avions tout mis en place sans le savoir!

10 ans passèrent…

Le cycle de vie d’une communauté de pratique fut expérimenté en toute connaissance de cause. L’ascension vers la maturité, la stabilisation du groupe, le ralentissement et le renouveau.

Plus d’une fois! J’eus la chance de rencontrer, M. Wenger lors d’un déjeuner à Toronto en novembre 2011. Une rencontre plaisante et révélatrice! Un nouveau coup de barre à ma prise de conscience sur la dynamique des communautés de pratique.

Mais toujours ces questions récurrentes pour devoir expliquer aux participants potentiels le quoi, du comment en passant par le pourquoi d’une communauté de pratique!

 

Finalement je crois que j’ai quelques réponses.

Oh… Mais quoi de plus stimulant que de lire la suite quelques jours plus tard….

Cliff hanger!

 

En attendant la suite, et en prélude à cette lecture…

    • Quelles sont vos expériences avec une communauté de pratique?
    • En faites-vous partie?
    • Depuis quand?
    • Quels ont été les bénéfices pour vous, pour votre organisation?
    • Pourquoi revenez-vous?
    • Qu’en retirez-vous
    • Qu’y apportez-vous?
    • Comment y participez-vous?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.