Étapes vers la créativité : la préparation

Assumons que nous sommes tous créatifs.

Certains en doutent et je m’appliquerai à vous le démontrer dans les lignes qui suivent.

 

Assumons que nous sommes tous créatifs à certains moments.

L’astuce deviendra de déclencher cette créativité au moment opportun.

 

Regardez votre environnement de travail. Travaillez-vous dans un environnement propice à la créativité? Êtes-vous assis à un bureau entouré de 4 murs et peut-être, si la chance et les promotions vous ont souri, avec une fenêtre ou deux? Ou alors êtes-vous assis devant un meuble modulaire entouré de 3 demi-murs dont l’objectif est d’éliminer toute intimité autour de vous et d’augmenter le niveau de bruit et d’inconfort à la limite du raisonnable? Ou peut-être même dans une aire ouverte, le nec plus ultra du travail collaboratif?

Quelque soit votre environnement il est propice à la créativité…pour certaines personnes. Peut-être pas vous.

Quel serait l’environnement le plus inspirant pour vous?

Pour vous!

Par pour les autres ou pour se conformer à quelque standard de mobilier imposé par une corporation dont les goûts douteux sont plus associés à la ligne du bas qu’à une quelconque préoccupation esthétique ou au plaisir de travailler.

Imaginez VOTRE environnement créatif et essayez de le reproduire au travail. Pas toujours facile, voire impossible dans certains cas.

Quoi faire dans ces cas?

Qui a dit que vous deviez être créatif à votre poste de travail?

Pensez-y, quand avez-vous vos meilleures idées de toute façon? En promenant le chien? En prenant votre douche? En revenant du boulot dans l’auto? En prenant une marche après le lunch?

La première étape de l’idéation créative est la préparation. Se préparer à la créativité? Bien sûr!

Comment y arriver est une tâche toute personnelle cependant.

D’abord l’environnement créatif. Pas nécessairement au boulot. L’important est de le définir et de s’y retrouver au moment opportun. Il faut donc contrôler la période d’extrant! Préférablement lorsque votre patron vous regarde travailler discrètement…

Mais d’abord il faut contrôler également les intrants.

Comment faire germer des idées nouvelles si aucune information n’entre dans votre cerveau? On dit que Shakespeare copiait copieusement (!) plus de la moitié de certains de ces textes dans les écrits contemporains, mais les retournait pour en faire une oeuvre de génie. Qui lui reprocherait?

Que faites-vous pour aller puiser dans le vaste réservoir d‘information qui vous entoure? Que lisez-vous? Qui côtoyez-vous? Quel genre d’émissions télévisées regardez-vous? Quels genres de films? Que faites-vous comme loisirs ou activités récréatrices?

Quels sont vos intrants et à quelle intensité les utilisez-vous?

Le mot “créativité” provient du mot “CREATIO” ou création, faire sortir du néant. Mais en fait , la créativité utilise une fonction neurologique bien précise du cerveau : le contact neuronal entre les dendrites des cellules nerveuses. Ces nouvelles connexions se renouvellent en continu. Il suffit de faire de nouvelles associations entre des informations récemment acquises. Les connexions sont en grande partie aléatoires et génèrent de nouveaux messages, de nouvelles idées, de nouvelles créations….la créativité!

Il faut donc prendre l‘habitude de l’immersion dans des stimulus de toutes sortes.

Et prendre une pause.

En effet, les connexions entre les neurones ne sont pas instantanées! Des études poussées ont démontré que les connexions sont dépendantes de la synthèse protéique. Donc, de temps!

Et surprise! Combien de fois avez-vous cette idée de génie APRÈS avoir consulté des sources d’information et seulement quand votre cerveau a eu le temps de s’éloigner du “boulot”…dans la douche, dans l’auto , dans la rue avec le chien….

Est-il possible de programmer son cerveau à faire l’acquisition de données? Bien sûr!

Peut-on aussi se donner le temps de prendre du recul et de relaxer pour laisser notre superbe machine faire son extraordinaire boulot?

BIEN SÛR!

Il suffit de faire confiance à nos deux hémisphères : le droit qui fait des associations loufoques et le gauche qui les organise!

Retour à l’environnement créatif….

Imaginez-le, définissez-le, trouvez-le et allez vous y cacher une fois que la recherche d’informations est  terminée. Entretemps, le bureau sans fenêtre ou le cubicule bruyant peut faire l’affaire…..mais ayez l’air occupé!

 

La première étape vers la créativité sur demande : la préparation.

Immersion d’information suivie par la relaxation.

 

Essayez pour voir et laissez-moi un commentaire!

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.