Formation continue? Connais pas.

Malcom Gladwell  parlait aussi des champions dans son volume de 2008, Outliers,  dans lequel on discute de développement professionnel plutôt que de formations. 10 000 heures de développement, de pratique de votre art, 10 000 heures d’efforts et vous devenez presque automatiquement un champion. Oubliez le talent!

Mais 10 000 heures, c’est 5 ans, 40 heures par semaine. Qui a le courage de faire autant d’efforts pour devenir champion? Seuls ceux qui ont un talent naturel et qui sont encouragés par leur entourage? Les fous?

Les messages apparemment contradictoires de ces premières lignes devraient vous faire réfléchir.

D’un côté, Gladwell nous dicte la marche à suivre pour devenir champion: Le travail vient avant le succès seulement dans le dictionnaire après tout!

D’un autre, Godin nous invite à développer des aptitudes qui feront de nous un employé indispensable et de GRANDE valeur pour une entreprise.

Et finalement, moins de la moitié de nos employeurs vont nous permettre de nous développer à leur frais… et certainement pas pendant 5 ans.

Il faut donc passer d’une notion de formation continue à celle de développement perpétuel. La formation coûte cher. L’incompétence aussi me direz-vous. Entre les deux existe le développement en action.

Se développer demande d’abord un désir, une volonté, une passion pour apprendre, pour accepter de changer. Un goût du risque aussi, car il faut sortir de sa zone de confort ou comme le disait si bien… Tiens, je crois que c’est de moi celle-là! …

To discover one’s limit, one must outreach them first!

Le développement prend toutes sortes de formes. La formation, bien sûr, mais aussi un projet motivant qui pousse à vous dépasser. Des responsabilités et un niveau d’autorité qui vous forcent à entrevoir les évènements avant qu’ils n’arrivent, à interagir avec des personnes qui vous repoussent, à user de votre tact pour influencer éthiquement. Des défis qui incitent à la réflexion, des rapports qui résument votre pensée de façon claire et objective, des discours qui affectent les coeurs comme les esprits?

La formation implique que des connaissances soient inculquées à quelqu’un par quelqu’un d’autre. L’auto-formation me semble plus appropriée dans un contexte de développement personnel et professionnel en ce sens que l’individu prend en main son développement. Oh, j’avoue qu’un bon maître, un éducateur hors du commun, arrive à l’occasion à nous faire avancer, mais réfléchissez… Quels sont les moments où vous avez VRAIMENT appris? Dans une salle de cours ou en étudiant en solitaire? En écoutant un professeur ou un formateur ou en lisant? En assistant à un cours obligatoire ou en rédigeant le rapport final?

Les grands génies, les Da Vinci, Einstein, Newton, Platon, Hawkins et Balzac de notre histoire sont presque tous des autodidactes. Ils ont rapidement dépassé leurs maîtres pour en devenir à leur tour. Et ils ont accompli leurs prouesses en suivant leur passion.

La passion!

Probablement l’élément le plus important de votre développement. Celui qui vous poussera à accomplir davantage qu’attendu, pendant plus longtemps que prévu et qui vous procurera des sourires inattendus. Le genre de sourires qui affecte également vos yeux! Vous savez, le genre de sourires qui fait disparaître vos yeux sous des tonnes de plis de bonne humeur.

Votre défi sera de bien identifier ce qui bénéficiera à votre organisation, à votre développement professionnel et qui nourrira votre passion.

Plutôt que de chercher la prochaine formation théorique qui ajoutera une ligne insipide à votre CV, recherchez les activités et expériences qui ajouteront une ligne de sagesse autour de vos yeux pétillants.

Quelle sera votre prochaine formation, votre prochaine activité de développement?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.