Formation continue? Connais pas.

Malcom Gladwell  parlait aussi des champions dans son volume de 2008, Outliers,  dans lequel on discute de développement professionnel plutôt que de formations. 10 000 heures de développement, de pratique de votre art, 10 000 heures d’efforts et vous devenez presque automatiquement un champion. Oubliez le talent!

Mais 10 000 heures, c’est 5 ans, 40 heures par semaine. Qui a le courage de faire autant d’efforts pour devenir champion? Seuls ceux qui ont un talent naturel et qui sont encouragés par leur entourage? Les fous?

Les messages apparemment contradictoires de ces premières lignes devraient vous faire réfléchir.

D’un côté, Gladwell nous dicte la marche à suivre pour devenir champion: Le travail vient avant le succès seulement dans le dictionnaire après tout!

D’un autre, Godin nous invite à développer des aptitudes qui feront de nous un employé indispensable et de GRANDE valeur pour une entreprise.

Et finalement, moins de la moitié de nos employeurs vont nous permettre de nous développer à leur frais… et certainement pas pendant 5 ans.

Il faut donc passer d’une notion de formation continue à celle de développement perpétuel. La formation coûte cher. L’incompétence aussi me direz-vous. Entre les deux existe le développement en action.

Se développer demande d’abord un désir, une volonté, une passion pour apprendre, pour accepter de changer. Un goût du risque aussi, car il faut sortir de sa zone de confort ou comme le disait si bien… Tiens, je crois que c’est de moi celle-là! …

To discover one’s limit, one must outreach them first!

Le développement prend toutes sortes de formes. La formation, bien sûr, mais aussi un projet motivant qui pousse à vous dépasser. Des responsabilités et un niveau d’autorité qui vous forcent à entrevoir les évènements avant qu’ils n’arrivent, à interagir avec des personnes qui vous repoussent, à user de votre tact pour influencer éthiquement. Des défis qui incitent à la réflexion, des rapports qui résument votre pensée de façon claire et objective, des discours qui affectent les coeurs comme les esprits?

La formation implique que des connaissances soient inculquées à quelqu’un par quelqu’un d’autre. L’auto-formation me semble plus appropriée dans un contexte de développement personnel et professionnel en ce sens que l’individu prend en main son développement. Oh, j’avoue qu’un bon maître, un éducateur hors du commun, arrive à l’occasion à nous faire avancer, mais réfléchissez… Quels sont les moments où vous avez VRAIMENT appris? Dans une salle de cours ou en étudiant en solitaire? En écoutant un professeur ou un formateur ou en lisant? En assistant à un cours obligatoire ou en rédigeant le rapport final?

Les grands génies, les Da Vinci, Einstein, Newton, Platon, Hawkins et Balzac de notre histoire sont presque tous des autodidactes. Ils ont rapidement dépassé leurs maîtres pour en devenir à leur tour. Et ils ont accompli leurs prouesses en suivant leur passion.

La passion!

Probablement l’élément le plus important de votre développement. Celui qui vous poussera à accomplir davantage qu’attendu, pendant plus longtemps que prévu et qui vous procurera des sourires inattendus. Le genre de sourires qui affecte également vos yeux! Vous savez, le genre de sourires qui fait disparaître vos yeux sous des tonnes de plis de bonne humeur.

Votre défi sera de bien identifier ce qui bénéficiera à votre organisation, à votre développement professionnel et qui nourrira votre passion.

Plutôt que de chercher la prochaine formation théorique qui ajoutera une ligne insipide à votre CV, recherchez les activités et expériences qui ajouteront une ligne de sagesse autour de vos yeux pétillants.

Quelle sera votre prochaine formation, votre prochaine activité de développement?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.