Former les autres sans les voir

On dit qu’on va à l’école pour recevoir une éducation et non un diplôme. Beaucoup d’étudiants se méprennent.

De la même façon, lorsque des participants assistent à un cours en entreprise, plusieurs sont là pour avoir le crochet (?) plutôt que pour recevoir des connaissances, une éducation.

La cochéwite aigue ou « acute checkititis » comme disent les Anglais!

Ce syndrome réversible est aussi observable chez les profs, enseignants, éducateurs et formateurs. En version modifiée, c’est la confiturite aiguë.

Confiturite… comme dans confiture. Celle qu’on beurre épais et qui finit par tomber sur le coeur!

On dit que la culture, c’est comme de la confiture, moins tu en as et plus tu en étends!

Je vois aussi dans la confiture une autre analogie : la tartinade satisfait rapidement, mais pas en profondeur.

Confiturite donc!

Quelques suggestions pour contrer la confiturite aiguë

1- Ne pas beurrer trop épais!

Le contenu à outrance ne garantit pas le transfert de connaissances. Pourquoi ne pas doser la quantité de contenu et plutôt focaliser sur la façon de bien faire le transfert. Si le contenu initial est bien transféré, si l’intérêt de l’apprennant est suscité correctement, l’apprenant lui-même finira son apprentissage.

Comme le disait le sage Morihei Ueshiba, « les éducateurs ne peuvent communiquer qu’une partie de l’enseignement? »

2- Ne pas étendre à outrance

Je trouve que l’utilisation des réseaux sociaux est géniale pour répandre la bonne nouvelle au monde entier.

Un site intéressant? Hop! Sur Facebook, Linkedin, et Twitter.

Une présentation géniale : Slideshare

Des photos à partager : Flikr

Un nouvel artiste génial : Ping

Et quoi encore?

Certains contacts sur les réseaux sociaux « partagent » tellement de liens, photos etc. qu’on se demande si ces personnes font autre chose que partager.

Le monde entier ne demande peut-être pas autant de « partage ».

Mais en même temps?

3- Continuer l’éducation de vos participants!

Inviter les gens qui assistent à vos cours à se connecter sur votre fanpage de Facebook.

À vous suivre sur Twitter

À lire votre blog

Ces interactions plus ciblées sont une façon tout à fait nouvelle et respectueuse envers vos apprenants de vous permettre de continuer leur éducation.

Éducation et non seulement formation.

Éducation plus profonde, plus large que simplement des connaissances ciblées.

Éducation, un processus continuel

Continuel? En tant que formateur, éducateur, enseignant, que faites-vous pour inciter vos apprenants, étudiants, participants à continuer à apprendre?

Leur envoyez-vous des liens vers des articles pertinents?

Les faites-vous participer à des sondages qui les forcent à réfléchir?

Leur suggérez-vous des lectures enrichissantes?

Écrivez-vous des textes provocateurs qui les éloignent des sentiers battus et les incitent à trouver de nouvelles voies?

L’éducation n’est pas un processus qui se passe en classe. On peut l’initier en classe, mais l’éducation est personnelle; c’est un désir de se développer.

Nous avons un rôle fantastique comme influenceur devant nos auditoires.

Et la technologie nous permet aujourd’hui d’influencer à distance, en continu.

Vive les pommes!

(Ouais, un peu tiré par les cheveux celle-là? Qui l’a comprise?)

Par François Lavallée, M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.