Lire, relire et relire

Je m’insurge donc contre le manque de profondeur! N’y a-t-il pas une limite acceptable qu’il ne faut franchir? Je me souviens de ce temps lointain, ( ça y est, l’épisode d’autobiographie) où le prof de français exigeait une page de dissertation par semaine… avec un plan! Aujourd’hui, nos jeunes peinent à écrire 250 mots 4 fois par an. 4 paragraphes! Comment peut-on espérer énoncer de façon claire et complète le fond de nos pensées.

Einstein disait : Si vous ne pouvez expliquer simplement ce que vous pensez, c’est que vous ne comprenez pas. Ah, l’eulogie de la profondeur simpliste!

Il disait aussi : Simplifiez autant que possible, mais pas plus!

Si Einstein, je l’avoue candidement, un de mes maîtres à penser, pouvait lancer ces citations en devenir avec sagesse, que dirait-il aujourd’hui du blog de Seth Godin avec ses 8 lignes quotidiennes.

Probablement beaucoup de bien.

Que dirait-il de mes billets hebdomadaires de 750 mots? Je n’ose me prononcer!

Mais, hors de tout doute, il s’étonnerait des commentaires fréquents qui circulent des les cercles de réseautage. Des commentaires du genre:

« Je connais un copain qui a lu le dernier Harry Potter! »

Mon Dieu, est-ce un exploit?

« Je ne lis aucun blogue. Pas le temps. »

Pas le temps de se tenir à jour? Horrifiant!

« J’ai lu presque un livre complet pendant mes vacances. »

Qu’arrive-t-il pendant les 50 autres semaines? Presque une revue?

« Cet article a l’air vraiment intéressant. Mais qui a le temps de lire 3 pages? »

Arrrrrrgh! Où allons-nous?

La lecture est un besoin vital. Que ce soit sur internet, avec un ebook ou un livre traditionnel, que ce soit un magazine, un journal ou autre publication, l’avènement de la lecture a permis à l’humanité de franchir son Rubicon, comme Cesar l’a fait en 49 avant notre ère. Cette étape à laquelle Gutenberg a contribué en inventant l’imprimerie au XVe siècle a permis à la plèbe de prendre connaissance du monde qui l’entoure pour la première fois.

Avec la venue de l’internet 1.0 en 1995, l’information devient encore plus accessible. Et comme toute bonne chose disponible en abondance, nous avons tendance à la gaspiller et à ne plus en profiter.

La prochaine étape de l’évolution sera notre capacité à trier la bonne graine de l’ivraie, à catégoriser toute cette information pour sélectionner ce qui mérite d’être lu. Et non de faire semblant de lire en ne consacrant que 37 secondes par article. Ou encore en DÉ-sélectionnant tout ce qui dépasse 8 lignes.

Le plaisir de lire est encore actuel. Et de relire aussi.

Les ventes de livres électroniques le confirment. La popularité des réseaux sociaux comme Facebook a supplanté les sites pornographiques sur l’internet. Les sites encyclopédiques comme Wikipédia deviennent des sources d’informations de plus en plus fiables grâce à la contribution des internautes bénévoles. Une sage utilisation du surplus cognitif comme le mentionnait l’auteur Clay Shirky.

Surplus cognitif. Ce surplus qui était gaspillé devant le petit écran.

Hmm… Finalement, ça m’encourage! Mon billet de 563 mots sera peut-être lu après tout!

Qu’en pensez-vous?

Je sens une carence en commentaires naître en moi… À force de publier ces billets hebdomadaires et de ne recevoir aucun commentaire, semaine après semaine, je me pose la question…. Pour qui écris-je?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

La grenouille et le tai-chi

La grenouille et le taichi... encore un titre sauté! Pratiquer le tai-chi est un défi. Bien le pratique est un Art! Les opportunités de dévier de la routine prévues sont innombrables. Les opportunités de s'améliorer toutes aussi innombrables.

Plus d'info

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.