Temps qu’à y penser : 6 étapes magiques

 

Je le savais. J’y pensais souvent, mais d’une manière floue, sans doute pour fuir l’inévitable.

Ça ne marche jamais.

La même chose arrive aux factures trop nombreuses qui s’accumulent insidieusement, une enveloppe livrée par la factrice, une à la fois. Enveloppe qu’on refuse d’ouvrir, comme si une facture dans une enveloppe ne signifiait rien jusqu’au moment où elle crève le papier et nous transperce le cœur… et le compte en banque.

Les projets et les obligations agissent de cette façon également. Mais ici nulle enveloppe ne les cache à notre vue.

Non.

L’ennemi est notre semi-diligence à noter sur notre calendrier le jour fatidique où ÇA arrive.

Et là, ça frappe.

OH NO.. j’avais oublié cet évènement, cette date de tombée, cet examen…

Quelle lâcheté!

Ayons au moins le courage de regarder la réalité en face : nous avons volontairement regardé ailleurs.

Le calendrier rempli d’évènements, de tâches à accomplir,

les post-it qui nous rappellent à grand cri de couleur éclatante (bin oui, car le post-it jaune pâle est passé de mode!) nos « choses à faire »

les alarmes électroniques, omniprésentes, et notifications peu discrètes et insistantes.

TOUT nous envoie un message : ÇA S’EN VIENT!

Il ne nous reste qu’une chose à accomplir : prendre le temps de regarder et prioriser.

La planification ne fait pas mal. Au contraire!

Voir ce qui arrive dans les 2 ou 3 prochaines semaines nous permet de nous ajuster

Voir ce qui s’en vient dans les 2-3 prochains mois nous permet de nous préparer et même de laisser de la place pour les imprévus!

Prévoir ce qui arrive dans la prochaine année… est utopique à 83,42 %!

Ah je dois faire un aveu : je déteste prévoir et planifier.

J’ai conçu un outil simple pour m’aider à passer par-dessus cette émotion négative.

Après presque 20 ans de planification, je peux sans honte dire que je glisse au moins une fois par mois.
Je dois cependant ajouter qu’à chaque fois, quelques heures de planification me font reprendre le droit chemin.

Encore ce matin!

En regardant 2-3 mois en avance, j’ai annulé une rencontre de réseautage pourtant importante en réalisant que je reviens de 2 jours à Toronto le soir précédent. La planification me permet de prendre conscience de mon niveau d’énergie anticipé.

En regardant ce qui vient dans les prochains mois je ressens toujours la même chose et toujours dans le même ordre.

Panique grandissante

Respiration haletante

Prise de conscience

Respiration profonde

Réflexion

Sérénité

Le processus est tout simple.

Reproduire dans les pages de mon planificateur, le chronograf, tous les évènements.

(ÇA, c’est la partie « Panique grandissante »)

Estimer mentalement d’abord le temps requis pour préparer l’événement

(Respiration haletante.. nul besoin de noter vos estimations!)

Naviguer d’une page à l’autre, d’une semaine à l’autre. (Prise de conscience… eh oui, tout n’arrive pas en même temps!)

Laisser votre esprit voguer et divaguer (Rappelez-vous, respiration profonde)

Et laisser ensuite la magie s’opérer.

OUI. Magie!

Car votre cerveau est l’ultime machine de gestion de la complexité.

Chaque projet, chaque évènement a son lot de caractéristiques propres et ses contraintes spécifiques.  Personne ne peut faire cette tâche de planification mieux que vous. Vous tenez presque toutes les ficelles de vos engagements. Votre cerveau a volontairement mis certains détails de côté, mais maintenant, permettez-lui de reprendre le contrôle et de vous aider. Votre cerveau est une machine, il fonctionne tout seul que vous le vouliez ou non. Votre esprit peut en prendre le contrôle et l’empêcher de fonctionner en le tracassant avec des préoccupations, mais, selon certaines études, ces préoccupations ont des caractéristiques communes

La grande majorité d’entre elles (jusqu’à 97 % semble-t-il… mais ne me demandez pas comment on arrive à ce chiffre!) concernent des choses qui n’arrivent jamais!!

Alors… laissez votre cerveau travailler!

Il travaille vite si on le laisse faire lentement.

Il travaille fort si on le laisse relaxer.

Il travaille tout le temps si le laisse se reposer assez longtemps.

Une machine.

Dont le mode d’emploi est encore trop mystérieux, malheureusement.

Alors je répète :

Le processus est tout simple.

  1. Reproduire dans les pages de mon planificateur, le chronograf, tous les évènements.
  2. Estimer mentalement d’abord le temps requis pour préparer l’événement
  3. Naviguer d’une page à l’autre, d’une semaine à l’autre.
  4. Laisser votre esprit voguer et divaguer
  5. Et laisser ensuite la magie s’opérer.
  6. Vous êtes maintenant prêt à mettre un peu de détails de planification en reprenant vos pages de planification hebdomadaire une semaine à la fois

Pages, ou fichier, ou mois de calendrier selon le système que vous utilisez, mais je ne pourrai jamais mettre assez d’emphase sur ce point…

Retournez au papier pour ces quelques minutes par jour…

Ajoutez vos alarmes et notifications sur vos systèmes numériques ENSUITE.

Voilà 6 étapes magiques

Temps qu’à y penser…

 

Matériel protégé par le droit d’auteur © Aliter Concept™ 2017. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!