BPF 20XX prise 2!

Elles arrivent! Certains organismes font même la promotion de la formation qui sera offerte. Formation? Mon sujet préféré! À quel genre de formation vous attendez-vous lorsqu’on vous en annonce une sur les BPF? Allez, soyez honnêtes!

Un puissant soporifique!

Mais, me direz-vous, les BPF sont tellement importantes, et surtout les nouvelles BPF, que je suis prêt à assister à n’importe quelle formation pour en savoir plus.

Belle motivation et je vous en félicite.

Vous faites partie des braves qui partiront vaillamment au front pour ramener cette précieuse information au bercail pour ensuite la rediffuser…

Sous quelle forme?

Sa forme initiale ou sous une forme plus compatible avec la biologie normale d’un être humain? Car ne le nions pas : Les formations réglementaires sont trop souvent diffusées sans aucune considération pour la manière naturelle d’apprendre. C’est-à-dire :

Pas dans une salle de classe

Pas en tentant de gaver le cerveau comme une oie vouée au foie gras

Pas en utilisant des lettres de dimension réduite et résistant à la lecture à plus de 1 m de distance

Pas en utilisant PowerPoint et des diapos de 15 lignes… on le sait les « bullets »… ça tue!

Et surtout pas en lisant la réglementation ligne par ligne.

Le cerveau humain réagit bien aux nouvelles informations. Il les absorbe, les emmagasine et les récupère selon un procédé encore nébuleux aux yeux de la science, mais très efficace. Ce processus , bien qu’encore incompris, répond à certaines règles simples qui sont presque toutes violées lors des formations réglementaires traditionnelles. Et gare à vous : une nouvelle série de formations approche à l’annonce de la nouvelle réglementation.

Survivrez-vous? Et ferez-vous de nouvelles victimes à votre retour au bureau en leur servant la même soupe, de la même façon et avec les mêmes résultats?

Pourquoi d’ailleurs allons-nous nous renseigner après tout?

POUR ÊTRE PLUS CONFORMES

Pas par obligation d’assister à la formation. Nous devons donc en retirer quelque chose.

En violant systématiquement toutes les règles du cerveau, les formateurs et conférenciers (si vous avez de la chance) ou les experts-matières (si vous n’en avez pas!) s’assurent de plusieurs choses :

1- Vous serez assommé de nouvelles données… assommé est un mot faible.

2- Vous aurez une envie presque irrésistible de regarder votre montre au moins 6 fois par heure.

3- Vous serez autant occupé à penser à votre retour au boulot et aux projets laissés en suspend qu’à ce qui se passe devant vous.

4- Vous aurez griffonné quelques notes que vous ne relirez probablement pas en revenant au travail

5- Vous aurez mentalement commenté sur la qualité de l’information ou vous disant qu’une lecture approfondie vous en aurait apporté autant.

MAIS PAS DE TRANSFÉRER EFFICACEMENT LES NOUVELLES INFORMATIONS

Quelle monstrueuse perte de temps et d’effort de votre part! Perte inestimable, car le résultat final ne sera pas d’augmenter le niveau de conformité de votre entreprise ou d’augmenter le niveau d’engagement de votre troupe envers la conformité. Les formations réglementaires sont là pour cette unique raison. Expliquer le pourquoi des règlements. Une fois le POURQUOI expliqué, le COMMENT FAIRE vient tout seul! Les humains sont infiniment intelligents et leur pouvoir d’évolution (je passe sous silence notre acharnement à consommer des carburants fossiles… comme quoi même les mieux adaptés ne sont pas toujours intelligents!) leur permet d’agir et de s’adapter rapidement. Comment faire donc pour rendre les formations réglementaires qui approchent plus aptes à être comprises et retenues pour les troupes?

Je vous propose quelques pistes inspirées par une lecture récente sur le cerveau.

BOUGER!

Les formations ne doivent pas nécessairement se passer assis sur une chaise! Le mouvement est indispensable pour permettre au sang d’affluer au cerveau et d’oxygéner les neurones. 6 heures assis dans une salle de réunion d’un hôtel est contre-indiqué.

COOPÉRER!

Le conférencier n’est pas le seul à avoir la vérité sur les nouveaux règlements. La plupart d’entre vous les ont déjà lus en 2006. On peut, à peu de choses près, imaginer que les BPF 2009 seront semblables et que vous avez déjà des opinions là-dessus. Serait-il possible d’interagir avec les autres participants dans la salle et de… gulp… partager!

CONNEXION CÉRÉBRALE et L’INTÉGRATION SENSORIELLE!

Chaque personne apprend à sa manière. Et peu de gens apprennent en regardant passivement défiler devant eux 103 diapos de 13 bullets chacune, sur le même ton d’une diapo à l’autre et, à l’occasion, sur le même ton que l’an dernier… De plus, la méthode d’absorption pourrait utiliser plus d’un sens! Bien que 80% de l’information passe par les yeux, les oreilles et la bouche peuvent contribuer! Même le toucher aimerait être utile à l’occasion! Certains ont une intelligence musicale, d’autre mathématique et d’autre ont un sens inné de l’organisation… différents talents naturels pour apprendre, mais malheureusement, une seule méthode de diffusion!

INTÉRÊT!

Combien de temps pensez-vous qu’un humain normal puisse se concentrer sans dodeliner de la tête physiquement ou mentalement? Environ 10 minutes! Le reste du temps, il pense à autre chose, revient temporairement à un niveau de conscience acceptable et pouf… repart ailleurs pour finalement revenir 5 minutes avant la fin. Entre le début et la fin… une zone grise brumeuse. Heureusement, les « hand-out  » combleront une partie du vide…

LA MÉMOIRE!

On se souvient en répétant. En répétant. En répétant. On se souvient comment? En répétant! Pas en passant d’une diapo à une autre sans jamais faire de liens entre les deux et en déroulant PowerPoint à la quatrième vitesse parce qu’il faut finir à 16 h! La mémoire à court terme a besoin de répétition.?La mémoire à court terme a besoin de quoi?

Et la mémoire à long terme a aussi besoin de répétitions, mais celles-là, espacées. On en reparle après quelque temps, le lendemain, la semaine suivante et une autre fois dans un mois… et voilà, dans le béton armé! Pourrait-on imaginer une stratégie de rétention à répétition contrôlée? Avec un courriel le lendemain contenant les précieux hand-out, un message de discussion une semaine plus tard avec les principaux points et une participation à un webinar 1 mois plus tard?

LE SOMMEIL et LE STRESS!

AHAH! Pas le sommeil qui nous hante et nous traque lors des formations réglementaires traditionnelles, mais bien le sommeil réparateur. Dormez-vous assez? Et particulièrement avant une longue session d’information et de formation? Le sommeil est un élément essentiel pour l’absorption de nouvelles données. À la rigueur, plutôt que de servir du café pendant les formations réglementaires, il faudrait penser à des pauses yoga, des pauses de méditations et des pauses RIRE! Tout cela détend, relaxe et permet la rétention accrue du matériel. Hmmmm. Nous sommes loin des pâtisseries et des expressos servis dans les hôtels!

L’EXPLORATION!

Et pourquoi ne pas donner l’occasion aux participants de découvrir la nouvelle réglementation plutôt que de se la faire dévoiler? Ça, c’est nouveau! Une des grandes leçons de vie que j’ai apprise en formation est que le formateur ne doit jamais penser que l’auditoire ne sait rien sur le sujet qui sera abordé. Mais qu’il ne doit jamais imaginer que l’auditoire sait tout sur le sujet. Un délicat équilibre qui doit être mis à contribution. La découverte et l’exploration peuvent aider un formateur à réussir l’exploit du transfert de connaissances.

La nouvelle réglementation s’en vient. Cette fois, ça y est… dit-on. Soyons donc prêts pour les formations qui seront requises. Et essayons de faire différent cette année!

En attendant la prochaine chronique… Faites la différence !

« Vous pouvez enseigner à un étudiant une leçon pendant un jour, mais si vous lui enseignez en créant une curiosité , il continuera d’apprendre toute sa vie. »   Clay P. Bedford

Par François Lavallée, M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.