Engagement envers la conformité

Voici donc mon interprétation du cercle virtueux de la gestion de la qualité

Screen Shot 2015-03-19 at 10.41.05 AM

C’est tout!

Formation- suivi et renforcement -vérification.

Très semblable à un cycle de gestion du risque : Estimation- évaluation-gestion- mesure.

Ou un cycle de gestion : identification-élaboration-validation-plan-contrôle

Ou encore un cycle d’amélioration : design-planification-exécution-évaluation-ajustement et on recommence!

Cette ressemblance n’est pas fortuite. Tout est à recommencer continuellement avec les BPF. J’en ai eu la preuve encore récemment.

Encore une fois, j’ai dû défendre la position de la formation comme fondement de la conformité.

Encore une fois, j’ai expliqué que l’être humain est au coeur de la conformité.

Encore une fois, l’engagement réel n’y était pas et le projet risque de s’écrouler.

L’engagement qui est au coeur du cycle de la qualité. L’engagement qui est malheureusement peu présent dans nos organisations. Ah, mais voilà que je pars en croisade contre le méchant empire galactique encore une fois!

Revenons sur terre.

La grande majorité des gens croit à la conformité. Ceux qui m’inquiètent le plus ne sont pas les gestionnaires des opérations. Ceux-là mêmes qui reçoivent les foudres des employés lorsque la productivité est menacée. « Oh, vous ne pensez qu’à l’argent! » ou quelques récriminations de ce genre.

Mais pensons-y : Il FAUT que ces mecs ne pensent qu’à ça (à l’argent bien sûr!)! Le rôle principal est de rentabiliser, d’optimiser les organisations.

NON, là où je m’inquiète le plus, c’est au niveau de l’assurance qualité et du service de conformité.

Comment se fait-il que si peu de gens que je contacte pour leur proposer des activités de réflexion, de discussion, de formation sur les BPF me répondent presque tous la même chose : « SUPER INTÉRESSANT!… mais mon horaire est très chargé, vous savez… Je ne pourrai pas planifier d’avance d’assister à une formation dans 6 mois… Je vais la prendre en note et (attention, scène de violence professionnelle RATED PG 18!) si je n’ai pas de meeting, je vais voir si j’ai du temps pour y aller ».

Le choix était clair : réunion ou formation? On ne peut quand même pas annuler une réunion impromptue pour une formation planifiée 6 mois d’avance…

Comme consultant, je suis plutôt habitué à me faire dire « non ». Le prix est le principal obstacle et le temps est le suivant.

Analysons donc ces deux obstacles dans la perspective d’amélioration de la qualité des produits, la devise des gens d’AQ.

L’argent n’a jamais été au coeur des débats de conformité. Grossière non-conformité? Ça ne passe pas les tests? On jette.

Et c’est bien ainsi. La réglementation recommande fortement d’avoir une entité indépendante des opérations pour les décisions de ce genre. Heureusement d’ailleurs car autrement, nos mecs des opérations mentionnés plus haut vivraient constamment dans une atmosphère d’ambiguïté apoplectique aiguë!

Il faudrait cependant inculquer aux gens d’AQ, enfin certaines gens d’AQ, que l’argent est important. Et que le coût n’est pas synonyme de valeur. Combien coûte une journée de formation, une heure d’étude des BPF, 15 minutes de lecture d’un blogue réglementaire? Quel est le prix en termes de frais d’inscription ET de temps passé à se renseigner? TRÈS PEU!

Et finalement, quelle est la valeur de ces investissements de temps et d’argent? ÉNORME!

Énorme, car les décisions subséquentes seront teintées par ces nouvelles connaissances et prises de conscience.

Énorme, mais intangible à court terme. Il n’en demeure pas moins que ces investissements de temps et d’argent sont ESSENTIELS pour la bonne marche de nos organisations. Il n’est quand même pas normal qu’un livre sur les BPF, pour ne prendre qu’un exemple contemporain, soit publié en français au Québec et que des gestionnaires d’AQ hésitent à se le procurer.

« Oh, 80$ avec les taxes et le transport? Un peu cher? »

Un peu cher!

« Oh, presque 400 pages… un peu long. »

Un peu long!

80$ est ridicule considérant le coût impliqué dans un rappel.

10 heures de lecture et d’étude sont ridicules considérant le temps que les gestionnaires passent en réunion infructueuse.

Je ne me présente jamais comme un expert en BPF. Je questionne les BPF, je réfléchis sur les BPF. Je me renseigne sur les BPF et j’enseigne sur les BPF. Mais un expert? Non. Les experts devraient être dans les entreprises dans des positions d’autorité et dans des positions d’exécution. Les experts sont là pour guider les entreprises dans les prises de décisions. Les experts en conformité sont là pour éduquer en continu les gens des opérations pour produire de façon efficace ET conforme. Les experts BPF sont à la fine pointe de l’évolution des BPF, ici et ailleurs. Les experts en conformité savent interpréter les règlements et analyser les différences entre 2 variations d’interprétations internationales. Les experts BPF sont à l’affût des changements et prennent contact entre eux pour valider leurs interprétations. Les experts en conformité conversent avec les inspecteurs réglementaires d’égal à égal, en un dialogue ouvert et transparent, sans crainte de représailles. Les experts BPF sont solides et confiants, à l’image des efforts qu’ils mettent en continu pour se développer, car ceci fait partie de leurs responsabilités. Les experts en conformité sont humbles, mais confiants; prudents, mais courageux; convaincus, mais ouverts et flexible; conscient de l’impact financier de leurs décisions, mais jamais biaisés par ces dernières.

Je dois admettre que peu de gens correspondent à cette image. Une image un tantinet idéaliste et utopique.

Je vais moi-même publier un livre qui se détaillera à 30$. Compétiteur direct du premier à 80$ (que j’ai déjà acheté et commencé à lire en passant… Je vous le recommande!)? Oh non? Si ce n’est que les deux risquent de se battre pour de l’espace sur la même tablette inutilisée de la même étagère… non-lus?

Le prix est accessoire.

Le temps est accessoire.

L’engagement au coeur de ces décisions est-il illusoire?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.