Juste assez : la culture de la non-spécialité et de la non-qualité totale?

Le mouvement de la qualité totale a pris tout son essor dans les années 1980.

TQM Total Quality Movement.

Bien que le Québec ait fait partie de l’American association for Quality depuis les année 50, il a fallu attendre les année 90 pour que le Mouvement Québécois de la qualité fasse son apparition.

Depuis 30 ans, plusieurs compagnies, ici et ailleurs, on amorcé un virage vers cette quête de la qualité. Les cercles de Qualité, les projets Kaizen, les initiatives 5S, les programmes 6 Sigma, le « lean manufacturing » autant de noms, autant de vagues vers cette qualité à l’occasion fuyante, à l’occasion illusoire, à l’occasion réelle.

Tous ces programmes, toutes ces visions sont-elles bien réelles ?

Certaines organisations ont appris à le faire correctement. Pensez à Toyota! « The Toyota way« ! Celles qui ont réussi l’on fait par leur détermination et leur constance. Ces programmes nécessitent de la discipline et de la volonté. Elle nécessite une vision à long terme. Elle nécessite également une clarification au niveau de la raison d’être de leur organisation.

Je le dit souvent à mes clients: le but de votre compagnie n’est pas de faire de l’argent.

Une fois les rires calmés, je poursuis : le but de votre compagnie est de faire un produit ou un service de qualité qui LUI générera des profits.
Mais seulement si vos clients sont satisfaits et continuent d’acheter vos produits ou services de qualité.

Faire de l’argent est facile! « Augmenter vos profits » de 1 ou 2 millions pour le prochain trimestre est facile.

-Demandez à votre contrôleur financier de couper aux bons endroits,
-Faites quelques mises à pied
-Diminuez les achats et vos inventaires ou changez de fournisseurs et POUF!! Vos « chiffres » sont meilleurs… Pendant quelque temps.

Pas convaincu ?

J’ai demandé à un contrôleur si cela était possible de générer 1 ou 2 millions dans les 30 prochains jours et ce, devant un auditoire lors d’une discussion sur le coût de la qualité. Sa réponse : aucun problème !

Je lui aussi demandé : quelles seront les conséquences à long terme pour votre organisation : Sa réponse est venue tout aussi rapidement : Catastrophiques !

  • Pourquoi alors ?
  • Pourquoi les organisations continuent-elles de le faire ?

Je propose une réponse, hors de la boîte.

À cause des iPod et des Bonnes Pratiques de Fabrication.

La suite la semaine prochaine…

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.