La qualité du golf.

Je joue au golf !

Rien de bien extraordinaire me direz-vous mais ceux qui me connaissent savent que j’ai résisté farouchement aux occasions d’apprendre pendant de nombreuses années.

La vie exigeante d’entrepreneur m’a forcé à apprendre et à acheter une trousse de base. Mon Dieu que c’est compliqué ! Différents bâtons pour différentes distances….pourquoi s’en faire alors que je frappe 50 verges avec tous les bâtons ?

J’ai suivi trois cours de base. Un cours avant chaque partie ! À chaque fois, une partie en Vegas (que de nouveaux mots !), donc, peu de pression. Mes partenaires m’ont donc aidé en me suggérant des techniques, des positions (de bras, de poignets, de pieds, de dos, de tête, de regarder la balle, de…..ouf !) et des numéros de bâtons !

Le lien avec la qualité ?

La qualité, comme le golf, requiert d’avoir un guide…ou plusieurs.

La qualité, comme le golf, est une série de techniques et de méthodes qui fonctionnent bien en synergie. On ne peut implanter un système d’enquête ou d’amélioration sans penser à la synergie entre les systèmes.

La qualité, comme le golf, requiert de la pratique et des efforts. Malcom Gladwell en a parlé abondamment dans son livre « Outliers« 

Il donne en exemple plusieurs champions, des experts dans leur domaine. Et le point commun entre eux est la pratique diligente et continue de leur Art. Pratique continue….en fait 10 000 heures d’effort.

10 000 heures d’efforts continus.
Soit cinq ans.
Oui cinq ans parce qu’avec les gens, lent est vite et vite est lent.

Des efforts continus et non un tournoi par an pour bien paraître (vive le golf’) ou encore une vague de concours de peinture avant une inspection (tout inspecteur de qualité sait bien reconnaître une usine à la senteur de peinture fraîche !)

Et la technique…ah la technique !
Mais au-delà de la technique, il y a ….le « swing« ! Encore une analogie de golf !
Le fameux « swing« !

Le coach avait beau me dire de ne pas forcer, de laisser le bâton faire son travail, j’ai presque épuisé mon panier de balles (et certaines parties de mon anatomie !) avant de décider d’essayer.

Mes dernières balles, découragé, les épaules et les avant-bras endoloris à force d’avoir « forcé » pour avoir le « swing » sans effort….
Et finalement le miracle !

Au moment d’abandonner, j’ai cessé de faire des efforts et j’ai laissé le bâton faire son travail. Et elle est partie ! Loin et droite !

Et c’est à ce moment que l’épiphanie a frappé !

La qualité, la gestion de la qualité, comme le golf, s’effectue tout en douceur, sans forcer !

C’est utiliser le bon bâton, le bon employé, et le laisser travailler…

C’est se concentrer sur la balle et le but à atteindre…

C’est garder son calme et ajuster le prochain coup pour arriver à bon port…

Mais c’est surtout cette douceur et ces efforts continus pendant 10 000 heures pour devenir des experts en gestion de qualité.
Pour encourager les gens
Pour donner et redonner la direction et partager la vision de qualité!

Finalement, je vais continuer à jouer au golf….c’est une action de développement professionnel qui me fait réfléchir à la qualité de la gestion après tout !

Je dois perfectionner et mieux comprendre ce « swing » tout en douceur.

Et vous?

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.