Réflexion sur l’Assurance Qualité partie 7

Les textes qui suivent sont inspirés d’une réflexion de Francine Contant, experte en BPF comptant plus de 30 années d’expérience dans le secteur pharmaceutique québécois, experte résidente de la Communauté de pratique d’Assurance Qualité du Québec (CPAQQ). Le texte original de Mme Contant apparaîtra entre guillemets à travers le billet.

Cette réflexion s’accompagne d’un renouveau de la Communauté de pratique d’Assurance Qualité du Québec en 2011 et forme les bases fondamentales de la mission de la CPAQQ.

« La globalisation des réglementations est une réalité. Maintenant! Ceci exigera des responsables de l’AQ des efforts particuliers pour acquérir une perspective globale au niveau non seulement des réglementations, mais également des différentes cultures desquelles elles proviennent, des façons de penser diverses des patients partout sur la planète. Les systèmes qualité deviennent eux aussi globaux! »

Comment rester indifférents devant le système des castes en Inde? Comment imaginer que l’apartheid ait pu exister? Comment concevoir qu’encore récemment aux États-Unis, un pays se vantant d’être à l’avant-garde des droits de l’homme, les autobus avaient 2 couleurs?

Le choc des cultures ne se limitera pas à ces exemples simplistes. Les récents scandales des fournisseurs de matières premières chinois ne sont que la pointe de l’iceberg. Ce que l’Amérique et l’Europe ont vécu au XXe siècle est en voie de se répéter avec les grandes économies émergentes. Les besoins sont vifs, les cultures peu empreintes du respect des droits de l’Homme et la quête de profit, le propre de l’humanité, toujours présente. Le BRIC va nous frapper!

On sait déjà que ANVISA a tendance à être difficile. On sait pourtant qu’ils ont a coeur la conformité. Du moins, celle des autres. Qu’en sera-t-il des agences chinoises, indiennes ou russes? Comment se préparer à une telle réalité? Certainement pas en restant cantonné dans nos positions tellement nord-américaines! Bien que nous soyons plutôt fiers de nos réglementations en constante évolution, il nous faut réaliser que celles-ci ne sont que les exigences minimales d’une réelle conformité.

Oh! J’entends les sceptiques clamer tout haut que nous avons déjà prouvé la supériorité des ces sacro-saints édits de conformité, qui sont d’ailleurs de plus en plus sévères, année après année. Mais en y regardant de près, on se rend compte rapidement que les ICH, OMS, ISO et PICS de ce monde nous ont dépassé dans leur essence et leur vision. La globalisation ne peut être évitée!

Quelles sont les actions concrètes prises par nos organisations pour assurer un niveau de conformité internationale sans égale?

Votre budget de formation et de développement professionnel a-t-il été augmenté pour vous permettre de rester au fait des nouvelles technologies?

Les conséquences d’une conformité soutenue sont-elles un sujet à l’agenda de chacune des réunions du comité de gestion?

Les populations de nos usines sont-elles conscientes des besoins de nos clients internationaux et de la compétition féroce que LEURS usines nous imposent?

Vos activités de réseautage formelles ont-elles été entérinées et supportées par votre comité de gestion?

Le temps passé à vous renseigner sur les forums de discussion a-t-il progressé de la même façon que vos défis de conformité?

Prenez-vous le temps de réfléchir à ce que sera votre rôle dans une organisation globale où les décisions seront prises à l’autre bout de la planète?

Avez-vous pensé à la valeur ajoutée de votre position si vous saisissiez parfaitement les nuances et les subtilités entre les exigences réglementaires de vos clients?

Par François Lavallée, M. Sc.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.