Réflexion sur le rôle de l’assurance qualité, partie 9

Les textes qui suivent sont inspirés d’une réflexion de Francine Contant, experte en BPF comptant plus de 30 années d’expérience dans le secteur pharmaceutique québécois, experte résidente de la Communauté de pratique d’Assurance Qualité du Québec (CPAQQ). Le texte original de Mme Contant apparaîtra entre guillemets à travers le billet.

Cette réflexion s’accompagne d’un renouveau de la Communauté de pratique d’Assurance Qualité du Québec en 2011 et forme les bases fondamentales de la mission de la CPAQQ.

« Les équipes d’assurance qualité doivent développer une nouvelle acuité des affaires, c’est-à-dire acquérir une connaissance approfondie des principes généraux de la fabrication, mais aussi des services satellites :

  • La logistique
  • Les services techniques
  • Affaires réglementaires
  • Ingénierie
  • Ressources humaines
  • Finance
  • Ventes et marketing
  • Achats
  • Service à la clientèle
  • Affaires légales
  • Technologie de l’information

De plus, les gens de l’AQ devraient également aiguiser leurs habiletés dans des domaines connexes tels que :

  • La gestion de projets
  • La planification de la qualité
  • La gestion des processus
  • La gestion du changement
  • La résolution de problème
  • Le processus décisionnel
  • Les outils de gestion de la qualité, etc. »

Tout un menu! Et pas seulement applicable aux gens de l’AQ. De plus en plus, les organisations demandent à leurs employés d’être multidisciplinaires, d’agir en collaboration et à travers des plateformes de plus en plus diversifiées. Le temps où le directeur AQ était la seule source d’informations est bel et bien terminé.

Vidéoconférences, webinaire, congrès, communautés de pratique et le sacro-saint internet : Toutes ces plateformes de travail forcent les organisations à redéfinir leur définition des responsabilités et des tâches. Les rôles mêmes des services à l’intérieur des organisations tendent à se modifier, les frontières entre les équipes devenant au mieux floues et au pire carrément inexistantes!

Flexibilité et polyvalence, ouverture d’esprit et valeur ajoutée ont remplacé l’information à sens unique et l’autocratie de la rigueur et de la vérité!

J’aime bien dire qu’il existe une mince ligne entre rigueur et rigidité, une frontière diaphane qu’il est sage de reconnaître et de ne pas franchir. Une distinction fine du rôle de l’AQ qui n’a pas toujours été clarifiée?

Oh, disons-le franchement : Je me souviens d’un temps où la devise de l’AQ était

ÇA PASSE OU ÇA CASSE!

Aucune zone grise. La VÉRITÉ avec un grand V  ou toute en majuscule était la règle. SI AQ disait OK, on pouvait respirer. SI AQ refusait? Et bien la consigne venant des opérations était que AQ ne devait pas refuser… Il était donc courant de voir les gens des opérations trouver des façons détournées d’informer l’AQ… ou de ne pas informer l’AQ?

Le nouveau rôle des gens de l’AQ, les multiples habiletés décrites plus haut, en font des personnes inestimables pour l’organisation. À l’affût de ce qui se passe dans l’entreprise, dans l’organisation et dans les autres organisations autour du monde, les spécialistes de L’AQ deviennent des ressources appréciées, le noyau central de l’informations dans une organisation centrée sur le bien-être et la santé de ces clients.

En étant consciente des impératifs du marché global, mais en gardant en tête la mission première des organisations pharmaceutiques, l’équipe AQ réécrit la définition de l’assurance qualité.

En se développant chaque jour, les gens de l’AQ deviendront les leviers sur lesquels s’appuieront les organisations du futur pour rester compétitives.

Se développer. Changer. S’adapter.

Une question de survie finalement.

Qu’en pensez-vous?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.