Chacun pour choix

La surcharge nous guette…

On me demande à l’occasion où je vais chercher l’inspiration pour mes chroniques. Pourquoi, par exemple, ai-je décidé de vous parler de surcharge ce matin?

Devinez…..
Parce que la surcharge me guette !
J’essaie alors de mettre en pratique tous ces trucs et astuces que les gourous de la planification nous proposent.
ET ÇA MARCHE !
Ce matin, par exemple, plutôt que de me lever à 4 h 30 et abattre du boulot qui presse je me suis payer le luxe de dormir. Luxe nécessaire, car je tombais littéralement de sommeil à 16 h hier. Grosses semaines, stress montant, plusieurs défis excitants… bref un cocktail explosif.
Qui a probablement explosé à quelques reprises si vous demandez à mon entourage.
Et arrive le vendredi, jour béni de réseautage d’Affaires. La tentation était forte pour ne pas assister à mon déjeuner d’affaires bihebdomadaire.
TRÈS FORTE !
Et je me suis posé la question : que pourrais-je faire pour être le plus efficace?
 
CHOIX 1 : Travailler malgré la fatigue mentale des dernières semaines.
EFFICACITÉ : environ 6/10
 
CHOIX 2 : Dormir jusqu’à 10 h. Et tourner dans mon lit à cause de l’éclairage grandissant, le bruit de la maison, etc.
EFFICACITÉ : 6/10
 
CHOIX 3 : Prendre son courage à deux mains et ses clés dans l’autre pour se présenter au déjeuner.
EFFICACITÉ : À court terme : 0/10
                       À long terme : 9/10
0/10 à court terme parce qu’il faut se déplacer (aller-retour 1 h 25) et que le travail ne s’effectue pas pendant ce temps.

Eh oui, 9/10 parce que les bienfaits de ces déjeuners sont nombreux

Bénéfice 1 : Prendre une pause et se changer les idées. Essentiel quand le stress monte et atteint de nouveaux sommets chaque jour. Prendre du recul se révèle une activité volontaire qui nécessite une prise de décision solide et réfléchie.

Bénéfice 2 :  Le réseautage fait partie de nos vies. Se couper de contacts d’affaire et relationnels, c’est aussi se couper de son avenir. Et l’Avenir, c’est du long terme qu’on se doit d’entretenir à court terme.

Bénéfice 3 : Une surprise! Le conférencier de ce matin était particulièrement intéressant. Encore une fois, le contact de gens variés nous amène vers des sentiers peu explorés si on choisit de rester dans son bureau devant son écran d’ordinateur.

Bénéfice 4  : Le ressourcement total! Je reviens de ces déjeuners complètement énergisés!

Un choix difficile, mais éclairé et très rentable.

Le retour à la montagne de boulot à accomplir se fait dans le calme serein typiquement associé à des défis stimulants. Calme serein… quiconque m’a vu travaillé comprend que cela signifie simplement un niveau d’excitation presque normal.

Le boulot est toujours là, mais je peux maintenant faire un autre choix. Une ou deux pages pour cette chronique et celle qui est en retard depuis 1 semaine?UNE PAGE !Un défi que je me propose presque chaque semaine.

Ce sera réussi cette semaine !

CITATION

« Choisir c’est renoncer… « 

A.N. Onym
 
DEVOIR
Faites un choix difficile :
Décidez sciemment de laisser tomber une activité qui aura peu de conséquences pour vous consacrer à une autre qui augmente actuellement votre niveau de stress.
Et observez le résultat…

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.