Être productif en vacances!

Redites-ça lentement…?

Des vraies vacances?

Je me sens  philosophique cette semaine. La venue prochaine des vacances (encore 7 h!) me fait penser à tout ce que je veux faire pendant ces 3 semaines. Ma liste est impressionnante! Je veux enregistrer mon premier CD (disponible pour 15 $… Bon OK…. Il faut bien que j’essaie de le vendre!), relire le Seigneur des Anneaux (pour la 6e fois!… Que voulez-vous, on aime ou on aime pas!), aller voir le dernier film de mon magicien préféré (après Gandalf bien sûr! Mais il faut avouer qu’il a du charisme le jeune ébouriffé!), la plage avec la famille, 3 ou 4 sorties chez des amis… Bref… Peut-être un peu trop!

Il faut penser au retour… Il va falloir se remettre de toutes ces activités! Sérieusement faut-il en faire autant?

Je me souviens avoir lu une phrase d’un vieux sage (J’assume qu’il était vieux, car pour sortir ces maximes de sagesse, il faut avoir du vécu… En fait, je dis cela, car à 43 ans, mon vécu ne me permet pas d’être aussi sage… Y a-t-il de l’Espoir?). Ce vieux singe donc… Euh sage… Disait : « En tout temps, soit productif! »

Qu’est-ce qu’être productif? Léonard Da Vinci se disait le plus productif quand il ne faisait rien, car il pensait intensément et la création se produisait à ce moment. Productif à rien faire? Faire?

Dans notre monde moderne, on évalue la performance aux activités, aux actions concrètes… et mesurables. Mais peut-on toujours mesurer la performance? Combien de temps un compositeur passe-t-il à écrire sa symphonie? Est-ce représentatif de la qualité de la musique?

Un collègue, spécialiste en marketing, facture plusieurs milliers de dollars pour énoncer une mission ou un slogan d’entreprise. Combien de temps est-il nécessaire pour qu’il puisse engendrer cette phrase? Quelques secondes de temps réel… Et quelques semaines de réflexion invisible et discrète.

La productivité est donc plus, beaucoup plus, qu’une simple affaire d’activité calculée et mesurée.

Vous est-il déjà arrivé d’abattre 8 heures au boulot et de ressentir une profonde insatisfaction? Au contraire, avez-vous déjà passé 8 heures au boulot à rédiger une proposition de projet, à élaborer un plan stratégique ou autre et à vous sentir énergisé? Bien sûr! 8 heures dans les deux cas.

Quelle est la différence? Essayez de voir ce que vous avez fait la ou les journées précédant ces 2 périodes de 8 heures. J’ose espérer que vos conclusions seront les mêmes que les miennes! Quand ça m’arrive, les journées productives sont précédées de… Journées productives! Journées excitantes, journées de rencontres, journées de bonheur et de sérénité! À l’inverse, un cercle vicieux de non-productivité entoure les journées pénibles!

Comment éviter ces écueils? Prenez soin de vous. Être productif en tout temps veut aussi dire préparer les périodes intenses en prenant des périodes de repos. Repos ou ressourcement. À tous les niveaux!

Physique : Faites de l’exercice. Quelques minutes par jour suffisent. Prenez une marche! Idéalement, la sudation fait sortir le « méchant », mais bon… Tant mieux si vous n’avez pas de « méchant »!

Mental : Lisez un bon roman (à quand remonte le dernier?), regardez les pommiers pousser (bon j’avoue, il faut être observateur et patient, mais si vous avez beaucoup d’imagination, l’exercice sera intéressant… Pour les autres moins patients, regardez pousser les asperges!), méditez en chantant HOM (pas homme! HÔM!), faites de la musique (j’ai toujours besoin de bons musiciens pour mon CD en passant!).

Émotionnel : Rappelez des vieux chums! Invitez les amis à souper (et faites garder les tout-petits si nécessaire, pas trop souvent quand même!).

Être productif en tout temps, ça veut aussi dire dormir assez longtemps en passant!

À la base de tout ceci est le principe de l’élastique. Un élastique fonctionne bien s’il n’est pas tendu à pleine capacité. Au moment où un élastique est tendu au maximum, il devient rigide et ne remplit plus sa fonction. Encore un peu de tension et il cède!

Reprenez le concept : Essayez de gonfler un ballon en une inspiration, un souffle. Difficile? Et si je vous demandais de continuer à souffler une fois vos poumons vidés? Vous me regarderiez avec un air de quelqu’un qui a les poumons vides et les yeux vitreux! Complètement toqué le mec! C’est pourtant ce que plusieurs d’entre vous faites, semaine après semaine!

La seule façon de gonfler un ballon est de reprendre son souffle et de continuer les poumons pleins. La seule façon de parcourir 3000 km en auto est de faire le plein à tous les 500 km (ou 1000 pour les VW diesel!).

Message, attention, c’est important! Prenez un break!

La seule façon d’être productif en tout temps est de prendre le temps pour être productif (Ouf, ça c’est songé!). Si vous sentez que vous n’avez plus de jus ou de souffle, respirez à plein et faites le tour du jardin, votre jardin. Reprenez contact avec la vraie réalité, la vraie vie. Respirez encore!

Oui, les vacances arrivent. Oui, le retour sera fou! Et après? Profitez de vos vacances, en temps réel! Oubliez le reste!

La seule façon de rester productif, de faire ce que vous devez faire, ce pour quoi on vous paye, c’est de vous assurer que votre superbe machine soit en parfait état de marche. On fait des changements d’huile sur notre bagnole pour que la garantie soit honorée et que le moteur fonctionne longtemps. On fait de l’entretien préventif sur les équipements des usines pour protéger nos investissements en capital. Faites la même chose avec votre capital humain! Changez d’air et prenez le temps. C’est votre temps et il ne passe qu’une seule fois.

Devoir de la semaine

Hey! C’est les vacances pour vous aussi! Pas de devoir!

Ou plutôt si : Ne faites rien, activement!

Citations de la semaine

« No man needs a vacation so much as the man who has just had one. »   Elbert Hubbard (1856-1915)

« Le rire est une vacances instantannée. »   Milton Berle (1908-2002)

Et juste au cas où vous penseriez que tous les sages sont décédés…

« Les vacances, c’est ce qu’on prend quand on n’est plus capable d’en prendre! »   Le lion (vivant je crois!)

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.