L’agenda 2012

À l’occasion on me demande si un agenda “papier” est encore un outil utile en cette ère d’outils électroniques et d’”apps store”.

Ah!

Poser la question c’est y répondre!

Le concept de l’Agenda a été semble-t-il popularisé par Benjamin Franklin, un des pères de la déclaration de l’indépendance Américaine et co-auteur de la constitution du même pays. Franklin se promenant en tout temps avec son petit livre dans lequel il compulsait ses pensées et réflexions, son horaire et ses choses à accomplir.

Je suis convaincu que son “petit livre. N’avait pas le même niveau de complexité que certains agendas contemporains, mais la base y était : un outil de réflexion et de planification.

Et cet outil, fût-il en papier ou électronique est , encore aujourd’hui, cruellement manquant dans la vie de la plupart des gens.

Oh , j’entends déjà les détracteurs me dire qu’ils n’ont pas besoin de tout planifier.

TANT MIEUX !

L’agenda devient important pour ceux qui n’arrivent pas à tout planifier,

À ceux qui semblent perdre le contrôle de leur vie

À ceux qui ne finissent jamais leurs projets

À ceux qui oublient des dates importantes

É ceux qui arrivent en retard ou à la dernière minute à des évènements pourtant planifiés longtemps d’avance

À eux qui ne font pas leur changement d’huile à la bonne date

É ceux qui ne paient pas leurs impôts à temps

À ceux qui semblent toujours à bout de souffle pour finir ce qu’il on t dit qu’ils feraient et qui ne l’on pas encore fait…

À ceux qui …

À ceux qui se reconnaissent dans ces dernières lignes.

Papier ou électronique?

Je suggère toujours de commencer par le papier.

Et ceux qui me connaissent savent que je suis du type “bébelle” et gadget!

J’ai fait le grand saut vers l’électronique en 2010 après 12 ans sur papier et je porte très bien aujourd’hui.  Mais je doute fort qu’un novice en gestion du temps puisse faire ce saut facilement.

Pourquoi?

J’ai essayé différents outils électroniques avant de choisir celui qui convenait mes besoins. Besoins que j’ai pu identifier après des années de discipline quotidienne à planifier.  Et même s’il m’est aujourd’hui possible de planifier en utilisant ces nouveaux et puissants outils logiciels , le début d’une démarche de panification est BEAUCOUP plus aisé en utilisant un agenda traditionnel. Même s’il faut à l’occasion retranscrire certaines informations de votre calendrier électronique!

Difficile à avaler?

Je persiste pourtant.

Et j’en ai encore eu récemment la preuve lorsqu’un proche a réalisé son besoin a ressenti le besoin de s’organiser et m’a demandé de lui expliquer le fonctionnement d’un agenda papier.

Quelques jours plus tard, les résultats se faisaient déjà sentir!

Les tâches étaient accomplies à temps ou repousser consciemment.

Les projets futurs n’étaient pas oubliés et étaient entamés sans délai.

Les choses avançaient!

Aussi simple que cela.

Pas encore convaincu?

Vous n’avez pas encore assez mal.

Peur de mettre en place la discipline de planification?

Vous n’avez pas assez mal.

Un sage disait (ben oui, un “sage” parce que si j’ai la discipline de planifier tous les matins, je n’ai pas celle de faire une liste de tous ces sages qui pensent pour moi!!) :
“Le changement arrive lorsque la douleur du statut quoi est plus grande que la douleur du changement.”

 

Avez-vous assez mal?

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.