Laissez tomber !

Laissez tomber ce qui n’est pas vraiment important, ce qui vous embête, ce qui vous coûte cher en énergie !

Faites une liste de ce que vous faites chaque jour, chaque semaine. Ces activités répétitives qu’on a accumulées au fil des années et qui deviennent un boulet.

Qui a décidé que faire le ménage chaque semaine est le standard contre lequel nous devrions nous comparer ?

Qui a décrété que la comptabilité devrait être finalisée à chaque fois ?

Qui a mis en place le système d’examen annuel chez le dentiste ?

Pour chaque item de vos listes, posez-vous la question : Est-ce nécessaire ? Est-ce nécessaire aussi souvent ?

Oh, je vous entends déjà : la seule façon de ne pas oublier ces tâches répétitives est d’en faire une habitude.

BIEN VRAI !

Les habitudes sont essentielles pour s’enlever une pression intellectuelle, la peur d’oublier, etc.

Les habitudes sont réconfortantes et nous évitent de trop penser.

Mais les habitudes, comme des vieilles pantoufles, doivent être renouvelées de temps en temps.

Je vous le redemande : Quelles habitudes sont encore valides, pour vous, aujourd’hui ?

Faire l’épicerie hebdomadaire… Pourquoi ne pas acheter en plus grosse quantité une fois par mois et réserver l’achat de produits frais à chaque fois que c’est nécessaire, en revenant du boulot ou en profitant d’un lunch à l’extérieur ?

Faire la comptabilité mensuelle… ou numériser toutes les factures chaque jour grâce à un téléphone intelligent et une application de type “cloud” pour tout classer ?

Écrire un rapport mensuel des activités de votre service/équipe/organisation… ou mettre en place des systèmes d’acquisition et d’analyse de données automatisée.

Prendre un rendez-vous chez le dentiste aux six mois… ou demander au dentiste à quelle fréquence cela est nécessaire, basé sur votre hygiène buccale et le nombre de caries depuis 10 ans?

Se forcer à faire les choses de façon routinière… ou se donner une façon de ne pas oublier grâce à des systèmes de rappel automatique, nombreux et presque gratuits.

Bref… encore une fois,

S’interroger sur ce qui compte;

laisser tomber le non essentiel;

repenser ce qui reste;

Et penser autrement.

À force de le faire, on prend conscience de la futilité de certains gestes, de certaines contraintes et de certaines relations.

Gérer son temps et prioriser ce qui compte est une discipline qui se réinvente chaque jour.

Créer des habitudes qui favorisent la valorisation de soi sans étouffer la créativité est aussi une discipline personnelle qui doit s’ajuster et se raffiner au fil des semaines, des mois et des années.

Ne rien prendre pour acquis… à l’exception du changement perpétuel qui caractérise la vie.

Ne pas trop se prendre au sérieux et ne pas verser dans le dogmatisme des habitudes séculaires.

Prendre l’habitude de réévaluer ses habitudes.

Prendre le temps de prendre le temps.

Prendre son courage et laisser tomber ce qui mérite de l’être.

Hmmpf.

Et certains disent que la fin du monde approche…

Par François Lavallée, M. Sc.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.