Le présent et l’instant présent : urgent ou important?

Le présent et l’instant présent : urgent ou important ?

C’est arrivé à deux reprises professionnellement et une fois personnellement la dernière semaine.

À chaque fois, j’ai posé la même question : vraiment ?

Voici la situation typique :

En discutant de la possibilité d’assister à une rencontre/une formation/un événement spécial/un congrès mon interlocuteur/trice me répond  “désolé, j’aurais vraiment aimé y aller mais je ne peux pas. Trop de boulot. Réunion urgente avec mon boss etc. etc.”

ET la question qui tue : Vraiment ?

Et les deux suivantes qui illuminent et culpabilisent séquentiellement: le congrès peut-il être repoussé ?

“Ben..non… c’est un congrès international qui dure trois jours et qui a été annoncé depuis plus de six mois”.

Et on me regarde avec un air ébahi qui signifie que ma question est un peu idiote…jusqu’à ce que je pose la question suivante :

“Et ta réunion avec ton boss… peut-elle se déplacer plus facilement ?”

Pff….

Pourquoi l’urgence du moment nous empêche-t-elle de vivre les choses selon leur importance ?

Regardez autour de vous au restaurant : combien de personnes sont-elles en conversation animée avec leur portable ? À l’occasion on voit même deux personnes, face à face à la même table faire la même chose… parler à quelqu’un d’autre sur leur “smartphone”…. not so smart after all….

“ Et ton commentaire sur Facebook, peux-tu le lire …un peu plus tard ? Je dois partir dans 15 minutes….”

Le présent ne se vit qu’un instant à la fois. C’est peut-être la raison pour laquelle on parle de présent du présent, le cadeau du moment.

Oh, ça m’arrive aussi de pécher et d’écouter à demi. Mais, et c’est là peut-être un effet secondaire du vieillissement des neurones… je prends de plus en plus de plaisir à simplement prendre conscience du moment. Allez, le vieux, voilà que la nostalgie du moment te frappe !

Toujours est-il que certaines personnes abusent de cette merveilleuse technologie du “toujours connecté”, “live at all time!” Ouais…. “live” mais pas vivant dans le moment.

Tiens, j’ai encore oublié mon téléphone au bureau hier. Mon bureau est à 15 km de la maison.

Ben non, pas d’appels depuis hier. Et puis quoi ?

Un collègue me racontait récemment qu’il avait pris conscience du gaspillage de temps qu’il s’était lui-même imposé en insistant pour se déplacer à chaque fois qu’un collègue ou un client lui demandait. La même chose s’applique pour les amis, les parents, les enfants et …. le patron ! Pourquoi ne pas simplement gérer d’abord notre agenda personnel, nos priorités et ensuite voir comment tout cela peut s’adapter aux priorités des autres ?

J’ai lu un jour une remarquable constatation : notre boîte de courriel représente l’agenda des autres. Pourquoi alors commencer la journée en traitant les demandes des autres ?

La même chose s’applique aux réseaux sociaux, aux notifications, à la sonnerie du téléphone : le monde entier nous appelle et nous crie ses exigences, ses demandes incessantes et souvent sonores ou vibratoires !!

Résistons !

Résistons à l’urgence qui frappe à notre porte quand l’important nous fait face.

Cette pseudo urgence sera encore sur nos appareils dans quelques minutes, voire quelques heures. La possibilité de contact virtuel est récente dans l’histoire de l’humanité. L’humain a “survécu” sans “smartphone” pour les premiers millions d’années de son histoire. Il a survécu parce qu’il a su vivre le moment présent sans distraction. Le tigre à dents de sabre n’a jamais interrompu son élan à cause d’un appel et le mec qui l’attendait, adrénaline dans le plafond, n’aurait jamais osé texter à sa douce “le souper s’en vient” pendant l’attaque !

Le moment présent, le contact avec l’autre de revient jamais. Jamais.

Une fois le présent passé, le futur se présente sans passé.

 

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

MAIS N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER en utilisant les boutons de partage des réseaux sociaux.

Le but est de ne pas perdre l’objectif

Le but est de ne pas perdre l’objectif Je suis le type de personne qui parle beaucoup. Ouais, je sais, [...]

Plus d'info

Assez, c’est assez ?

Assez, c’est assez ? Ou plutôt, assez, est-ce assez ? En revenant des vacances des Fêtes… en fait, je ne [...]

Plus d'info

Le remords de janvier !

Le sentez-vous ? Le remords de janvier ! Celui qu’on ressent après les multiples soirées entre amis et en famille [...]

Plus d'info

La méthode simple pour mieux gérer les tâches

La méthode simple pour mieux gérer les tâches   Cette méthode se situe entre les méthodes très systématiques et les [...]

Plus d'info

Les 17 différentes façons de “gérer” le temps

Les 17 différentes façons de “gérer” le temps. Je me répète mais “gérer” le temps n’a aucun sens. À moins [...]

Plus d'info

2 écoles de pensée pour la gestion du temps et des priorités

2 écoles de pensée pour la gestion du temps et des priorités. À force de lire sur le sujet, j’en [...]

Plus d'info