Le remords de janvier !

Le sentez-vous ?

Le remords de janvier !

Celui qu’on ressent après les multiples soirées entre amis et en famille qui accompagnent la période des fêtes chaque année.

Le remords de ne pas avoir tout fait ce qu’on s’était promis de faire il y a 1 an.

La liste est parfois longue…

Nombre de jours d’entraînement par semaine… oubliés ?

Nombre de livres à perdre… pas perdues.

Nombre de livres à lire… pas lus.

Nombre d’articles à écrire… pas écrits.

Nombre d’amis à appeler pour renouer les liens… pas appelés.

Nombre de clients à appeler par semaine pour développer les affaires… pas appelés.

Nombre d’employés à rencontrer mensuellement pour éviter les surprises de l’évaluation annuelle… pas rencontrés.

Nombre de téléphones à maman ou papa pour leur dire que vous les aimez…

Triste, pathétique, rempli de remords et encore un peu intoxiqué de gras et d’alcool à la suite de tous ces repas.

Les traditionnelles revues artistiques humoristiques de fin d’année ne changent rien.

Le REMORDS vous gruge !

 

Mais avez-vous aussi fait une liste ? La vraie liste qui importe, celle qui compte, celle qui contient tout ce que vous AVEZ fait.

Pire… avez-vous oublié de prendre du temps pour y réfléchir ?

Le remords provient souvent de la culpabilité qu’on éprouve à s’occuper des priorités… des autres.

Qui vous dicte la conduite à adopter pour votre poids ? Le manque de souffle ou le regard des autres ?

Qui vous dicte le nombre de clients à appeler ? Votre santé financière ou les standards des gourous qui ont trouvé le truc pour faire de l’argent (truc qu’ils vous vendent en écrivant et non en appelant les clients…) ?

Pourquoi essayez-vous, année après année, d’atteindre des objectifs qui ne sont pas les vôtres ?

Ah mais… avez-vous des objectifs ?

Serait-ce une façon détournée de ne pas vous poser les bonnes questions, à savoir, qui êtes-vous vraiment ?, que voulez-vous vraiment ?, qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour y arriver ?

Le début de l’année est la période idéale pour amorcer cette réflexion. La plupart des activités commerciales sont au ralenti au retour des fêtes. Plusieurs personnes prennent des vacances, les clients et fournisseurs vous laissent des messages automatiques d’absence et les courriels d’absence rebondissent plus vite que des kangourous sur de l’asphalte bouillant.

PROFITEZ-EN !

Prenez quelques heures pour réfléchir.

 

Voici ma routine. Elle ne fonctionne que pour moi. Je vous invite à vous en inspirer, mais aussi à la modifier pour qu’elle soit parfaitement adaptée à vos besoins. Je vous invite aussi à partager vos trucs dans la section commentaires plus bas.

 

1- Révision des chiffres de l’année : environ 4-8 h

Je sais, je devrais le faire chaque mois, mais une fois par an me donne une perspective plus intéressante.

En passant, ça, c’est la partie la plus facile. Ben oui, on additionne les revenus, on soustrait les dépenses, on classe par type de revenus et voilà.

 

2- Projets et objectifs de l’année

Hmm… plus difficile… qu’est-ce qui aurait dû être fait ?, que devrions-nous faire cette année ?, qu’est-ce qui rapporte le plus de revenus ?, de plaisir ?, etc.

Et chaque année, je me rends compte que j’ai commencé à l’envers.

Donc le 2 devient 3.

 

Re2- Établir les priorités : environ 2 h

Quelles sont vos priorités ?

Les VÔTRES, pas celles des autres ou celles que la société vous impose.

Pas si facile.

On s’attarde rarement à y réfléchir. Et pourtant, elles sont là, bien cachées, mais toujours présentes. C’est le principe de la pyramide cachée.

Vos valeurs et vos priorités sont trop souvent enterrées sous une tonne de choses à faire. Un peu de temps pour y réfléchir vous les fera redécouvrir. Quelques heures suffisent pour clarifier tout ça. J’utilise mon chronograf (www.lechronograf.com) et ses premières pages pour le faire. Au moins une fois par an. Vous n’avez pas besoin de vous le procurer pour ça, mais le fait de voir dans un livre mes priorités et mes projets m’aide beaucoup. Je le traîne partout, chaque jour, et je m’y réfère plusieurs fois par jour pour organiser mes journées, mes semaines et mes projets.

En gros voici les étapes de réflexion

Votre vie actuelle représente-t-elle ce que vous aviez imaginé comme vie ? À quel pourcentage ?

Les activités que vous aimez, que vous adorez, font-elles partie de vos activités courantes ? Et si oui, prenez-vous le temps de les apprécier ?

Les différents rôles de votre vie sont-ils balancés pour vous permettre d’être serein chaque jour ?

Vivez-vous selon votre mission de vie ? Les gens qui parlent de vous en parlent-ils comme vous aimeriez qu’ils le fassent ? En d’autres mots, vivez-vous votre mission et est-ce visible ?

Et si vos réponses ne vous satisfont pas… que vous engagez-vous à faire pour y remédier ?

Ah… là, on est prêts pour le #3 !

 

3- Projets et objectifs de l’année : environ 4 h

(Ben oui je répète, il faut que ça se tienne cette routine !)

Hmm… plus difficile… qu’est-ce qui aurait dû être fait ?, que devrions-nous faire cette année ?, qu’est-ce qui rapporte le plus de revenus ?, de plaisir ?, etc.

Que puis-je faire pour être aligné avec mes valeurs, mes priorités et ma mission de vie ?

J’adore utiliser les cartes heuristiques ou « mind map » pour accomplir ceci. Voici un exemple récent.

remord de janvier mind map

Une fois ceci complété, je priorise les grands projets basés sur trois critères. L’effort requis, les résultats escomptés et le plaisir à réaliser ce projet. Je donne une note sur 10 à chacun et multiplie le tout pour un total potentiel de 1000. J’agis en conséquence ensuite.

Oh, je vous entends déjà… trop compliqué.

Sachez que je déteste les choses compliquées (mais j’adore la complexité !!!).

 

En fait, j’ai même inventé un verbe pour décrire l’émotion que je ressens quand tout est trop compliqué.

Par exemple, le web : très, très compliqué, beaucoup de choses à savoir et à entrecroiser pour que ça fonctionne…

Autre exemple, les services gouvernementaux : trop compliqués pour les résultats et services obtenus… Ou non.

Alors j’ai inventé le verbe « Aguire ». Comme dans,

«J’aguis le web !».

Je peux vous fournir les déclinaisons à tous les temps de verbe, sur demande.

 

Bref… le concept de priorisation avec des chiffres me permet de simplifier la prise de décision.

Je fais cet exercice une fois par an environ et je pars. Je regarde rarement derrière pendant le reste de l’année. L’exercice suffit à mon cerveau pour focaliser le reste de l’année.

Total en investissement de temps pour une année satisfaisante : 12-16 h.

Comparez cela au temps que vous passez en réunions inutiles CHAQUE SEMAINE.

Concluez sur la pertinence de l’exercice.

😉

 

4- Alignement hebdomadaire

Les évènements et les situations incontrôlables me font dévier un peu au fil des mois, mais ma boussole interne a été ré-initialisée solidement par l’exercice de réflexion de janvier.

Grâce à cette boussole et à la brève (15 minutes) réflexion hebdomadaire, tout baigne.

Encore une fois, je déteste les routines et les tâches répétitives. Pourtant, depuis 1998, je prends quelques minutes chaque semaine pour réfléchir à ce qui est important. Bien sûr, mon planificateur de choix est le chronograf mais un bon planificateur, quel qu’il soit, fera l’affaire.

Comme le dit si bien Mathieu Laferrière :

L’urgence est un fait.

L’importance est un choix.

Prioriser l’importance sur l’urgence avec la Matrice Eisenhower

C’est d’ailleurs une des citations contemporaines les plus puissantes que je connaisse.

L’autre nous provient d’André Gide au début du siècle passé :

« Choisir, c’est renoncer ».

 

Chaque semaine, je m’adonne à cet exercice de choix et de renoncement.

Chaque année, je reconfirme mes choix, mes valeurs, mes priorités.

Chaque jour, je suis reconnaissant d’avoir mis en pratique ces techniques qui me permettent de vivre la vie que je souhaite.

Bon début d’année !

Bonne réflexion !

Bonne vie !

 

 


Si vous cherchez un outil efficace, le chronograf est disponible ici

www.lechronograf.com

Et jusqu’à la fin de janvier, je paie les taxes et le transport.

N’oubliez pas de partager votre recette à succès dans la section commentaires du blogue !

 

 


Cet article vous a-t-il aidé ?

Si c’est le cas, je dois vous dire que certaines personnes sont contentes de m’encourager un contribuant au succès du blog.

1- En s’y abonnant

2- En payant volontairement un petit montant pour les articles les plus pertinents pour eux.

Les gens paient en général 5$.

Vous avez le choix.

Je vous en remercie d’avance !

Choix d’abonnement



Matériel protégé par le droit d’auteur © Aliter Concept™ 2017. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

MAIS N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER en utilisant les boutons de partage des réseaux sociaux.

Articles récents:

Le but est de ne pas perdre l’objectif

Le but est de ne pas perdre l’objectif Je suis le type de personne qui parle beaucoup. Ouais, je sais, [...]

Plus d'info

Assez, c’est assez ?

Assez, c’est assez ? Ou plutôt, assez, est-ce assez ? En revenant des vacances des Fêtes… en fait, je ne [...]

Plus d'info

Le remords de janvier !

Le sentez-vous ? Le remords de janvier ! Celui qu’on ressent après les multiples soirées entre amis et en famille [...]

Plus d'info

La méthode simple pour mieux gérer les tâches

La méthode simple pour mieux gérer les tâches   Cette méthode se situe entre les méthodes très systématiques et les [...]

Plus d'info

Les 17 différentes façons de “gérer” le temps

Les 17 différentes façons de “gérer” le temps. Je me répète mais “gérer” le temps n’a aucun sens. À moins [...]

Plus d'info

2 écoles de pensée pour la gestion du temps et des priorités

2 écoles de pensée pour la gestion du temps et des priorités. À force de lire sur le sujet, j’en [...]

Plus d'info