Motivé ou stressé?

Pas du tout! Vous êtes motivé, stimulé, énergisé, vivifié!

Mais votre corps ne fait pas vraiment la différence entre l’adrénaline et le cortisol de stress ou ceux sécrétés lorsque vous êtes stimulé, excité et motivé par les défis.

Rappelez-vous ce que vous ressentez avant une présentation importante devant votre patron, le comité de gestion, un client important ou le juge de la cour municipale pour défendre une contravention d’excès de vitesse?

  • Des papillons dans le ventre
  • Un peu de sudation excessive
  • Les paumes moites
  • La respiration rapide et peu profonde
  • Le coeur qui débat
  • La voix qui vacille
  • Des tentatives d’humour (oui, seulement des tentatives, car les rires sont rarement au rendez-vous!)

Rappelez-vous maintenant ce que vous ressentez avant un rendez-vous amoureux (oui, ça fait peut-être longtemps pour certains!)

  • Des papillons dans le ventre
  • Des maladresses que vous espérez charmantes
  • Un peu de sudation excessive qui ne devrait pas trop paraître sous le lourd manteau
  • Les paumes moites, mais vous espérez vous servir d’une autre partie de votre anatomie pour saluer votre compagnon/compagne de soirée
  • La respiration rapide et peu profonde et le coeur qui débat
  • La voix qui vacille, mais vous comptez écouter davantage que parler
  • Des tentatives d’humour qui, vous le souhaitez, vous rendront sympathique (et un peu innocent!)

BREF?

Des symptômes physiques qui se ressemblent.

BREF…

Confirmation que votre corps ne fait pas une grande différence au niveau des stimulis qui vous font sécréter des hormones de stress.

BREF?

Alors que vous convenez rapidement des effets néfastes du mauvais stress sur votre organisme, vous aurez peut-être un peu plus de difficulté à ADMETTRE que le bon stress peut, lui aussi, vous être fatal.

Regardez ce qui arrive à certaines vedettes contemporaines depuis quelques années. C’est un chanteur populaire qui s’écroule avant un spectacle, c’est un animateur de télévision qui meurt d’une crise cardiaque sur scène, c’est un humoriste à succès qui excelle et accumule les succès qui perd la mémoire pendant une prestation et qui se retire pendant de longs mois de convalescence.

Tous ceux-là ont ignoré une règle de base du surf.

La crête de la vague va finir par atteindre la plage!

Toute vague est suivi d’un creux.

Sachez le reconnaître et laissez aller votre planche de surf avant de vous écraser sur la plage.

Le creux de vague est nécessaire pour refaire le plein. Il est la source de la prochaine vague. Il ne dure pas, mais il se planifie.

Profitez du début de l’année pour planifier une journée de recueillement.

Prenez quelques heures solitaires pour revoir

  • Vos bons coups de l’année
  • Vos moins bons coups
  • Vos succès
  • Vos échecs
  • Vos projets avortés
  • Vos projets à venir
  • Vous n’avez besoin que d’une feuille blanche et d’un crayon.

Je vous suggère également un livre de gestion du temps pour initier la réflexion. Un des miens ou un autre que vous pourrez trouver en utilisant le petit applet sur mon site  http://www.aliterconcept.com/suggestions-de-lecture/. Ou relisez simplement un des billets du blogue, n’importe lequel.

Ce temps de réflexion fera baisser votre niveau de cortisol et d’adrénaline pour quelques heures.

À refaire souvent!

Par François Lavallée, M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.