Priorités des fêtes

Occupés à quoi au juste? Un dicton disait qu’il faut travailler pour vivre et non vivre pour le travail! Ou encore « il a perdu sa vie à la gagner! »

Le décès récent d’un collègue de travail et membre d’une de mes communautés de pratique m’a bouleversé. Tout jeune, à l’aube de la cinquantaine, des projets plein la tête j’en suis certain, une famille, etc, etc. Et le voilà qu’il passe par le grand égalisateur. La seule vérité égalitaire qui soit : le grand passage vers l’inconnu.

Et moi qui trouvais que Noël devenait une préoccupation! Que le temps des fêtes en devenait une. Au moins, j’aurai l’occasion de m’en faire cette année. Pas mon collègue.

Les préoccupations peuvent devenir un réel fardeau. Les préoccupations sont de 3 types :

  •  les choses du passé
  •  les choses du futur
  •  la température

En d’autres mots

  • ce qui est déjà arrivé
  • ce qui pourrait arriver
  • la météo

Ou encore,

  • ce qu’on ne peut changer
  • ce qu’on pourrait changer
  • aucun commentaire

Les préoccupations sont en général négatives. On ne s’en fait pas trop avec ce qui pourrait être extraordinaire. On ne perd pas des heures de sommeil en ressassant sans cesse les margaritas du prochain voyage dans le sud.

Pensez donc aux préoccupations du premier type : C’est du passé , on ne peut rien y changer. Pourquoi ne pas les oublier et passez aux préoccupations du futur?!

De sérieux et compétents chercheurs ont évalué que 90% de nos pensées sont des préoccupations. Pourquoi ne pas en profiter pour les passer dans ce qui pourrait être changé? Pourquoi ne pas en profiter pour commencer des actions qui pourraient effectivement transformer ces préoccupations en accomplissements?

Facile à dire!

Et facile à faire!

Il suffit de remplacer VOLONTAIREMENT ces pensées PRÉOCCUPANTES par d’autres pensées OCCUPANTES. On pourrait en effet décortiquer le mot PRÉ-OCCUPATION et comprendre que ce sont justement des occupations imaginaires qui arrivent AVANT les VRAIES occupations. Il est donc possible de les remplacer efficacement.

Pensons ACTION!

Chaque fois que vous êtes préoccupés, essayez une des options suivantes :

  • Transformez la pensée en une action que vous ferez à une date précise, rien de vague ou de nébuleux… C’est un appel à l’action
  • Faites un plan
  • Faites une liste de choses qui vous aideront à passer par-dessus la préoccupation
  • Bougez! (pas idéal si vous cherchez le sommeil, j’en conviens!)

Et par-dessus tout, REFUSEZ la pensée préoccupante. Le truc idéal est de vous dire NON! NON! Et NON!

Prenez le contrôle de vos préoccupations. Ne les laissez pas vous contrôler.

Mon collègue récemment décédé n’a plus de préoccupations. Je ne l’envie pas. Son départ subit me rappelle que les préoccupations triviales qui nous habitent nous reconnectent à la réalité, à la vie.

Emmenez-en des cadeaux de Noël! Je vais passer quelques minutes par jour à y penser en surfant sur l’internet.

Cessons de nous préoccuper pour des peccadilles.

Agissons.

Maintenant.

Bon magasinage!

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.