Priorité de vos valeurs ou valeur de vos priorités ?

La gloire ou l’argent ?

Certaines personnes, un groupe dont vous faites peut-être partie, me disent souvent qu’elles ont de la difficulté à prioriser leurs activités, à faire des choix. Je rétorque à la blague qu’il n’est pas difficile de décider entre aller se soulager à la salle de bain ou lire le journal si on reçoit un signal vraiment pressant de la vessie.

Cette prise de décision, cette priorité, est d’emblée facile à comprendre. Le système de valeurs qui sous-tend cette décision est lui aussi exempt d’explications. Que ce soit l’appel de la Nature ou une douleur vésicale, le message est clair !

Pourquoi en serait-il différent pour le reste de vos priorités ?

Est-il si difficile de prioriser la famille plutôt que le boulot ?

OUI.

Le boulot sera fréquemment le grand gagnant. Pas au sens large, mais dans le détail, si.

L’argent semble être le facteur décisionnel le plus important dans nos vies. “On perd sa vie à la gagner”, comme le dit le dicton !

Mais l’argent est-il vraiment la valeur qui vous guide ? Ou serait-ce votre automobile ?

Il semble que l’automobile est le plus grand symbole de l’Amérique. Symbole des grands espaces, mais surtout de la liberté, l’autonomie que nous avons développée au volant de notre véhicule. Libre de se déplacer, d’aller au cinéma ou en voyage, d’aller travailler loin du havre familial ou d’aller simplement au dépanneur chercher un litre de lait (ou une caisse de bière selon l’âge de votre famille !)

Pour plusieurs qui passent une partie de la fin de semaine à la frotter, à l’astiquer, à la cirer et à la faire rutiler, l’automobile est une priorité. Quand on regarde le prix de ces bagnoles, qu’elles soient Mini-Accent-Corolla-BMW-VUS ou Hummer, Smart ou non, toutes ont un impact sur nos finances… retour à l’argent !

Que vos priorités soient tournées vers l’accumulation d’un pécule pour votre retraite ou concentrées sur le bonheur de votre famille, TOUS, vous prenez des décisions chaque jour pour l’atteinte de vos objectifs dans le respect de vos priorités, dans le respect de vos valeurs profondes.

Et lorsque les priorités semblent en conflit avec vos valeurs, les valeurs gagnent. TOUJOURS !

Les deux sont interreliées bien sûr. Trop souvent cependant, nos priorités quotidiennes ne sont pas basées sur nos valeurs profondes. Mais des moments surviennent pour nous remettre sur la voie.

Comment allez-vous réagir si je vous annonce que votre automobile est une perte totale? Plutôt mal, j’imagine (surtout si les paiements sur le véhicule ne sont pas terminés).

Les questions fusent alors :

  • Qui a fait ça ?
  • Qu’est-ce qui est arrivé ?
  • Comment ça, perte totale ?
  • Les signes de dollar s’additionnent ou plutôt se soustraient !

Même situation avec une légère variation : votre fils vous apprend que votre automobile est perte totale… à 02:00 du matin.

  • Votre fils, qui était conducteur du véhicule.
  • Votre fils qui vous parle avec la voix tremblante vous rassurant qu’il n’a rien.
  • Votre fils… qui s’en est sorti indemne.
  • Votre fils, plus précieux que tout (mais en bonne première place avec votre autre fils !) qui essaie de s’excuser pour la perte de votre véhicule.

Quel véhicule ?

On s’en fout du “char” à ce moment-là !!

Les questions fusent alors :

  • Tu n’as rien, vraiment rien ?
  • Où es-tu ?
  • Que se passe-t-il ?
  • Es-tu seul ?
  • Ensuite plus technique : que s’est-il passé ?

Et l’action : J’arrive !

Les valeurs ont pris le dessus.

Les priorités sont claires.

Les choix faciles.

Direction hôpital.

Le lieu de l’accident, à quelques kilomètres de la maison, est vite dépassé en route vers l’hôpital. J’ai à peine détourné le regard vers les gyrophares, le regard plutôt fixé sur une ambulance qui semble provenir du même endroit.

Est-ce que mon fils est vraiment indemne ?
Est-ce l’ambulance qui l’amène ?

J’écrase l’accélérateur un peu plus. Puis je me ravise. Rien ne sert de conduire en fou et risquer de me faire coller une contravention maintenant !

La même valeur, une autre priorité : m’occuper de ma famille, mon fils, respecter les limites de vitesse pour arriver à temps.

Bon, vous voyez le topo.

Les priorités, lorsque basées sur vos valeurs, deviennent limpides.

Les grandes questions :

Connaissez-vous vos valeurs ?
Les avez-vous priorisées ? 
Quelles sont les valeurs les plus importantes ?
Les moins importantes ?
 

Une fois cette énumération ordonnée, vous remarquerez que prendre des décisions est plus aisé et que vos priorités quotidiennes s’alignent plus facilement.

Prenez quelques heures pour y penser.

Seul.

Les meilleures heures que vous aurez passées depuis longtemps.

 

Mon fils ? Indemne. Une chance de pendu.

Percuter un mur protégé par des barils d’eau à 100km/h et s’en sortir… vive les coussins gonflables et les ceintures de sécurité !

Je ne cesse d’y penser cependant, comme un film en boucle. Ça remet en perspective toutes les activités quotidiennes, les petites engueulades, les peccadilles de dissension et les petits tracas de la vie.

Je lui ai cependant fait un peu la morale, calmement. Je sais que nos deux garçons sont obéissants (considérant que ce sont des garçons autonomes, indépendants et fiers de l’être…), mais j’ai dit à mon fils conducteur qu’il était allé un peu loin. J’hésitais à changer de voiture depuis quelques mois, mais je trouve qu’il a pris de bien grands moyens pour m’aider à décider…

Je t’aime mon grand. Et je suis tellement heureux de pouvoir te le dire encore et encore !

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.