Problèmes contemporains

1. Par accident, tu tapes ton mot de passe sur le micro-onde

Manque de concentration ou trop plein de préoccupations? Savoir se concentrer sur le moment présent est à la base de plusieurs philosophies orientales. Pourquoi faire tant d’efforts à essayer de devenir plutôt que d’essayer d’être… maintenant?

 

2. Ça fait des années que t’as pas joué au solitaire avec des vraies cartes

Allons bon, je ne suis pas l’ennemi des jeux vidéo ou par ordinateur, mais il y a des limites! Les jeux de société n’ont pas qu’un but de divertissment… On les appellait jeux de SOCIÉTÉ… Pas seulement JEUX… L’aspect social de cette activité semble maintenant superflue. De la même façon, on s’imagine que la formation virtuelle va remplacer la formation en face-à-face. Quelle erreur! On apprend tellement plus de ses collègues en partageant qu’en écoutant un DVD, une simulation par ordinateur ou en lisant. Encore une fois, revisons nos priorités : Est-ce le plaisir à tout prix (dans le cas des jeux vidéo) ou le plaisir d’avoir du plaisir en gang? L’aspect social est important dans nos activités quotidiennes et s’en priver au nom de la productivité ne nous mènera pas très loin…

 

3. T’envoies un mail à ton collègue qui a le bureau juste à côté du tien

La suite logique à l’énoncé précédent. On aurait pu lire « envoyer un courriel à ton conjoint ». Malheureusement, avec les horaires de fous que nous imposent certains jobs, la seule façon de ne pas oublier les messages d’intérêt familiaux est de s’envoyer un courriel. Les conversations autour du souper traditionnel deviendront-elles une série de confirmations du type : As-tu reçu mon courriel? Qu’en penses-tu? Bien, confirme-moi ça par REPLY demain! Encore une fois, au nom de l’efficacité, on déshumanise nos intéractions. Et on se demande pourquoi on perd le fil de la vie de famille!

 

4. T’as une liste de 15 numéros de téléphone pour joindre une famille composée de 3 personnes

Ah oui, possédez un cellulaire et ne perdez pas le contact. Je dois avouer que cet outil est bien utile. J’ai même « texté » mon fils la semaine dernière!!! Il était fier de moi! Oh, bien sûr, j’ai mis toutes les lettres de chaque mots dans le message… mais je m’interroge… Avec toutes ces possibitiliés de rester en contact, le perdons-nous? Les conversations futiles au cellulaire sont à la hausse. Les derniers chiffres d’utilisation de twitter font état de 40% des messages classés FUTILES. Quel est le temps perdu sur FACEBOOK? Temps passé à « rester en contact » avec ses « amis »? Pourquoi ne pas les appeller et planifier un rendez-vous? Souvenez-vous du plaisir que vous avez eu lors de vos dernières retrouvailles avec la familles ou les amis… Ce n’était pas à cause de l’efficacité des contacts mais bien à cause du contact lui-même… Être là. Point final.

 

5. T’as perdu le contact avec tes amis ou ta famille parce qu’ils n’ont pas d’adresse e-mail

Ahah… suite du numéro 4! Le téléphone existe encore!! Ne faites pas que laisser un message! Faites l’effort de rappeler. Le nombre de personnes qui ne retournent pas leurs messages est tout simplement hallucinant! Lorsqu’on les rejoint, finalement, ils sont tellement contents de nous parler… Que se passe-t-il avec notre savoir-vivre? Pourquoi en sommes-nous à ne pas retourner les messages? Nous gardons-nous de les effacer simlement pour nous dire qu’on n’oubliera pas, qu’on peut donc attendre avant de retourner les message? Ayons au moins la décence de les effacer si on ne tient pas à retourner les messages… Et cela tient pour les courriels également… Ayons au moins le courage d’assumer les conséquences de nos actes : On ne retourne pas l’appel ou le message parce qu’il n’est pas assez important? EFFAÇONS LE… Notre conscience cessera de se sentir coupable… et on pourra avouer, lorsque la personne rappellera, que nous avions juger son message PEU IMPORTANT… Assumons-nous, que diable! Toute cette technologie nous déshumanise. Nous permet de nous trouver des excuses à ne plus finir… ASSUMONS NOUS! Ça manque certainement de politesse lorsqu’on dit à quelqu’un qui cherche à nous rejoindre « je t’ai fluché », mais l’autre finit toujours par comprendre. Ne pas retourner ces appels (même pour dire NON), c’est manquer de respect. À soi-même. À l’autre. C’est aussi prioriser autre chose que l’humain.

 

6. T’arrives chez toi après une longue journée de travail et tu réponds au téléphone comme si tu étais encore au bureau

Manque de respect encore? Manque de concentration. Manque de vision claire. Pas facile lorsque le bureau est à la maison, mais le point demeure.

 

7. Tu fais le zéro sur ton téléphone de la maison pour prendre la ligne

JAMAIS… chez-nous, c’est le 9, pas le 0…

 

8. Tu paniques si tu sors de chez toi sans portable et tu fais demi-tour pour le prendre

Jamais sans mon laptop! Je ne respire plus sans mon cellulaire! Ouais, et puis après? Et si vous deviez retourner à l’épicerie pour les brocolis qui n’étaient pas sur la liste et dont votre douce moitié a soudain une envie folle? Et le droit à l’erreur là-dedans? Vous faites-vous reprocher de ne pas avoir laissé votre courriel/cellulaire allumé pour permettre à votre patron… ou votre beau-frère de vous contacter? D’où vient cette crainte artificielle d’être hors d’atteinte?

 

9. Tu te lèves le matin et la première chose que tu fais c’est allumer ton ordinateur avant même de prendre ton café

On reprochait à plusieurs le besoin de prendre un café (il y a 30 ans, c’était la cigarette!) dès le lever : On est rendu avec l’ordi, le blackberry ou autre!

Il faut faire une ligne claire, car la technologie est maintenant la même à la maison et au bureau. Il fût un temps où les ordinateurs étaient tellement chers que seuls les compagnies pouvaient en acheter. Ce temps est fini. Même chose pour les cellulaires. Une vieille pub de Radio Shack circulait sur le web récemment… Il y 20 ans, un celllaire sans-fil coûtait 2495$. L’aubaine du siècle!

Les technologies sont donc les mêmes au boulot et à la maison. Pas de surprise si on ne peut plus faire la disctinction entre boulot et la maison.

Doit-on couper tout ça?

NON bien sûr. Il faut cependant réfléchir sur une nouvelle façon de gérer la technologie et non de se faire gérer par elle.

Votre résultat? Êtes-vous accroc à la techno? Est-ce l’un de vos problèmes contemporains?

Votre plan d’action

Identifiez-vous ce qui vous stresse le plus depuis quelques mois. Si la technologie est en cause, évaluez sérieusement et objectivement les conséquences de couper le contact… Évaluez également les bénéfices de reprendre contact avec ceux qui vous définissent comme être humain. Le choix devrait être assez simple…

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.