Êtes-vous productif ou actif?

On me la fait souvent :

  • J’ai de la broue dans le toupet!
  • Je cours après ma queue!
  • Je suis tellement occupé que je suis en retard sur tous mes projets!
  • Je ne sais plus où donner de la tête!

Ce genre d’excuse m’es servi lorsque je fais un suivi sérieux avec un client ou un partenaire qui ne répond plus à mes appels/courriels.

 

Oui, « excuses », car je n’y crois plus.

Je sais bien que tout le monde est plus occupé que jamais.

Je sais bien que la pression monte au boulot et que les exigences ne cessent d’augmenter.

Je sais aussi qu’activité et productivité riment seulement sans leur sonorité et non dans leur signification.

 

On me demande souvent comment je peux

  • Publier 1-2 livres par an
  • Maintenir mon blogue hebdomadaire depuis plusieurs années
  • Faire un suivi serré avec mes clients
  • Concevoir de nouveaux produits
  • Enregistrer des vidéos informatifs
  • Faire des rappels de paiement
  • Solliciter de nouveaux clients
  • Aller déjeuner avec des clients existants
  • Réseauter quelques fois par mois
  • Gérer les inscriptions à mes communautés de pratique
  • Jouer de la guitare chaque jour ou presque
  • Écouter de la musique
  • Visionner des vidéos de formation
  • Écouter des livres audio (OK, je triche ici, car je les écoute dans l’auto!)
  • Lire 2-4 livres par mois
  • Aller au gym 2-3 fois par semaine et…

continuer de sourire en ne travaillant PAS 12 h ou plus par jour…

 

Plutôt simple en fait.

J’ai échangé l’activité par la productivité.

Une décision consciente en passant.

 

Chaque semaine, je planifie mes activités en fonction de mes priorités.

Chaque jour, je me pose la question, comment puis-je être productif dans l’atteinte de mes objectifs aujourd’hui.

Lors de la prise de décision, je me demande quelle est l’activité qui sera la plus productive en ce moment?

 

Dans certains cas, lorsque l`énergie est à son plus haut, c’est le temps de concevoir, de réfléchir, de faire les appels qui me demandent tout mon « jus »!

Dans d’autres cas, lorsque l’énergie est au plus bas, c’est le temps des suivis de courriels, de faire du ménage, d’aller jaser avec un collègue ou de faire un appel de suivi amical avec un client, un partenaire ou un ami.

Finalement, dans certains cas, je suis plus productif à jouer de la guitare, lire ou dormir!

Mais en tout temps, je me pose la question: suis-je en train de perdre mon temps?

Rien de compliqué!

Vous le savez aussi!

 

Lorsqu’un collègue …

  • Vient vous raconter sa fin de semaine
  • Ou se plaint pour la énième fois de son sort
  • Ou se demande comment il pourrait parler à son tortionnaire de patron
  • Ou vient d’entendre la meilleure blague de toute l’histoire de l’univers…

 

Vous le savez, mais vous tolérez cette perte de temps.

Vous assistez encore à des réunions récurrentes inutiles.

Vous allez encore à de pénibles soirées en famille sous prétexte qu « oh, ça va faire de la peine à… »

Vous vous forcez à faire des cartes de Noël, envoyer des souhaits de Bonne Fête sur Facebook à des inconnus et à mettre vos photos de vos plus récentes frasques ou vacances sur Pinterest et Instagram ou tout autre site de « partage social ».

Vous vous écrasez peut-être devant le petit écran pour ne pas manquer la 7e saison d’une série qui ne vous intéresse plus depuis des lunes.

Vous lisez distraitement la Presse, les Affaires, le Sélection du Readers Digest, Chatelaine, OMNI, Wired ou Coup de pouce chaque mois parce que vous n’osez pas vous désabonner et à chaque fois, une petite voix essaie de prendre le dessus de votre conscience pour dire ….

« ASSEZ! »

 

Goehte disait: les choses les plus importantes ne devraient jamais être à la merci des choses les moins importantes.

Goethe a trépassé depuis belle lurette,

  • Était un arrogant sans repentir
  • Était probablement bisexuel
  • A inspiré plusieurs compositeurs de son époque (1749-1832)
  • Était surtout un grand penseur.

Cette citation est toujours d’actualité.

D’ailleurs, les penseurs de toutes époques ont réfléchis à la gestion des priorités. De Sénèque en 60 A.D., en passant par l’empereur Marcus-Aurelius (121-180 AD) jusqu’à André Gide, Micheal Heppell, David Allen ou SR Covey (qui a rejoint Goethe en 2012) ces grands esprits n’ont cesser de parler de la gestion des priorités.

Encore aujourd’hui, la seule priorité est d’abord de prioriser.

 

Continuerez-vous à être actif ou deviendrez-vous productif?

« Choisir c’est renoncer » (A. Gide 1869-1951, prix Nobel de Litterature)

 

Le choix est vôtre.

 

Cet article vous a-t-il choqué, ému?

Cette lecture vous incite-t-elle à agir et à mettre en place une méthode de priorisation?

Laissez-moi un commentaire et lançons la discussion!

 

 

Si vous cherchez un outil performant pour vous aidez à prioriser, pensez au chronograf Aliter Tempus.

Par François Lavallée, M. Sc.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

La grenouille et le tai-chi

La grenouille et le taichi... encore un titre sauté! Pratiquer le tai-chi est un défi. Bien le pratique est un Art! Les opportunités de dévier de la routine prévues sont innombrables. Les opportunités de s'améliorer toutes aussi innombrables.

Plus d'info

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.