Renoncer à choisir.

André Gide disait : Choisir c’est renoncer.

Une phrase remplie de sagesse.

Pensez-y:

  • Vous choisissez de regarder un feuilleton de 2 heures , vous renoncerz à vous coucher plus tôt, à lire un bon livre, à tricoter, etc.
  • Vous choisissez d’assister à un match de hockey, vous renoncer à jouer au hockey, à marcher main dans la main en soirée avec votre amoureux, à jouer avec vos enfants.
  • Vous choisissez de suivre un cours d’arts martiaux, vous renoncez à un autre cours de natation

Les exemples sont légion!

Et plus sérieusement…

  • Vous choisissez de procrastiner, vous renoncez à terminer votre projet rapidement.
  • Vous choisissez de ne pas assister à une activité de réseautage sous prétexte qu’il y a beaucoup de boulot, vous renoncer à développer vos contacts, contacts qui pourraient vous aider à trouver un nouveau boulot le temps venu…

Et plus sérieusement encore…

  • Vous choisissez de ne pas agir tout de suite, vous renoncez à cueillir les fruits de votre labeur plus tôt
  • Vous choisissez de ne pas accepter de nouvelles responsabilités, vous renoncez à une promotion.
  • Vous choisissez de ne pas initier un nouveau projet, vous renoncer à …TOUT!

Mais le pire, c’est quand vous choisissez de ne pas choisir et de laisser les autres , les évènements, les intempéries, les circonstances choisir à votre place.

Choisir de ne pas choisir , c’est quand même un choix.

Alors la prochaine fois que vous direz  : «Oh, je n’ai pas eu le temps de t’appeler» dites plutôt : « j’ai choisi de ne pas t’appeler! »

Car c’est la vérité.

De la même façon, lorsque vous vous plaindrez de ne pas avoir le temps de commencer un livre, un projet, un cours, ou autre, dite plutôt, «J’ai choisi de ne pas le faire.»

Ayez le courage de vos convictions.

Affichez clairement vos couleurs.

Clamez haut et fort que vous avez décidé de laisser les autres décider à votre place.

C’est votre choix. On le respectera. Vous devrez l’assumer.

 

Trop sombre comme chronique?

Voici la lumière au bout du tunnel!

La gestion des priorités vous forcera quotidiennement à faire des choix. Et rapidement, petit à petit, vous prendrez les choix qui s’imposent.

Un agenda (électronique ou papier) bien conçu vous aidera à trouver la bonne façon de mettre vos priorités dans le bon ordre.

Vous vaincrez ainsi volontairement le sentiment de culpabilité qui vous hante lorsque vous dites…oh je n’ai pas eu le temps.

 

Personne n’a le temps!

Le temps file entre nos doigts comme le sable sec et fin sans aucune possibilité de le retenir. Par contre, les priorités, elles, sont malléables et contrôlables.

Prenez le contrôle de vos priorités.

Ça aussi , c’est un choix!

Et vous pourrez volontairement renoncer à vos vieilles excuses!

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.