Résolutions !

Encore des engagements vides ?

Goethe avait raison… mais il est mort quand même !

Ça me frappe à chaque fois. Ces grands penseurs avaient tellement raison. Je me demande toujours où ils vont chercher tout ça. Prenez Goethe, un monstre d’arrogance s’il en est un. Oh, j’ai une connaissance bien limitée de ce grand homme, mais je n’ai pu continuer de le lire après avoir terminé «Pourquoi je suis si brillant ???». À la lecture de ce court livre, on se pose la question ?: Que fumait-il ? Sa prose est complexe, part dans tous les sens (apparemment !) et ses conclusions, du moins dans ce récit, sont centrées sur l’éloge de grands esprits. N’empêche qu’il était vraiment brillant ! L’humilité ne faisait pas partie de ses qualités, mais il en avait d’autres ! La preuve ?

« Les choses les moins importantes ne devraient jamais être à la merci des choses les plus importantes. »   Goethe

Wow.

Pensez à cette courte phrase au moment de vocaliser vos résolutions du Nouvel An. Pensez-y aussi au moment de la discussion avec votre patron au sujet des « goals and objectives » 2008. En clair, pensez à ce qui est vraiment important.

C’est la clé pour réaliser vos objectifs.

C’est la clé pour augmenter votre confiance en vous.

C’est la clé pour vous permettre de conquérir la procrastination, cette infection virale dont la cure semble nous échapper.

Donc…

Le devoir de début d’année

ÉTAPE 1

Faites une liste des choses importantes dans votre vie. Au moins 10. N’oubliez pas la personne la plus importante de l’univers ?: Vous ! Pas de fausse humilité, pas d’abnégation gratuite et de charité mal placée. Vous ! Si vous ne vous occupez pas de vous-même, qui le fera ? Si vous n’êtes pas en forme et heureux, comment pourrez-vous aider les autres ?

Être compatissant ? Être attentif aux autres ? Être agréable ? Être productif ? Vous avez entre les mains une merveilleuse machine, ne la négligez pas.

Revenons à la liste. Imaginez que vous avez environ cinq jours à vivre. Allez-vous les passer à compléter votre rapport mensuel ? À acheter les derniers cadeaux pour le beau-frère ? À finaliser votre site Web ? Ou alors…

Ferez-vous une marche tranquille en tenant votre douce moitié par la main ? Prendrez-vous le temps de sentir l’odeur de la neige fraîchement tombée en regardant vos enfants batifoler dans la congère que la niveleuse a innocemment amoncelée sur votre pelouse (hmmm… Le banc de neige que la gratte a laissé là et qui bloque votre driveway...)?

Feriez-vous les mêmes choix ? Bien sûr que non. Pourquoi attendre les cinq derniers jours de votre existence ? Commencez aujourd’hui.

10 choses importantes.

ÉTAPE 2

Ajouter un objectif à atteindre en rapport avec cette chose importante pour la semaine qui vient.

Un objectif.

Exemple ?

Chose importante ? : ma relation avec ma blonde.

Objectif ?: Prendre une marche avec ma blonde. Sans parler. Elle peut parler. Mais pour une fois, est-ce que je pourrais la fermer et juste écouter sans proposer de solutions à tous ses problèmes…

Assez simple ? La semaine prochaine, je pourrai penser à quelque chose d’autre.

Et le plus important…

ÉTAPE 3

L’engagement !

Assurez-vous que chaque objectif soit réaliste et réalisable dans la semaine. Commencez tout petit. Et respectez votre engagement envers vous-même. Bâtissez votre confiance en vous comme on bâtit une maison. La fondation d’abord. On coule le ciment et on laisse sécher. Quand tout est sec, on commence la charpente. Faites la même chose avec vos engagements. Respecter les petits engagements sans flancher !

Discipline, discipline, discipline !

Plutôt que de clamer haut et fort, à l’occasion sous l’effet de l’intoxication éthanolique, que vous changerez le monde, que vous lui parlerez franchement à votre boss, que vous ne vous laisserez plus intimider par votre conjoint, que vous commencerez à lire des romans d’amour et à écrire un poème par jour, au lieu de tout cela…

ÉTAPE 1

Liste de 10 choses importantes.

ÉTAPE 2

Un objectif réalisable par chose importante.

ÉTAPE 3

Engagez-vous envers vous-même.

Peut-être moins glorieux comme façon de faire. Mais au moins, vous arriverez à quelque chose d’autre que d’avoir l’air un peu fou devant la parenté. Et peut-être pour la première fois, la parenté devra admettre, le 1er  janvier 2009, que les choses ont vraiment changé depuis le dernier party…

Allez hop, le coude en l’air, avec modération.

Bonne année !

Citation de la semaine

« First say to yourself what you would be; and then do what you have to do. »   Epictète

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.