Résolutions !

Encore des engagements vides ?

Goethe avait raison… mais il est mort quand même !

Ça me frappe à chaque fois. Ces grands penseurs avaient tellement raison. Je me demande toujours où ils vont chercher tout ça. Prenez Goethe, un monstre d’arrogance s’il en est un. Oh, j’ai une connaissance bien limitée de ce grand homme, mais je n’ai pu continuer de le lire après avoir terminé «Pourquoi je suis si brillant ???». À la lecture de ce court livre, on se pose la question : Que fumait-il ? Sa prose est complexe, part dans tous les sens (apparemment !) et ses conclusions, du moins dans ce récit, sont centrées sur l’éloge de grands esprits. N’empêche qu’il était vraiment brillant ! L’humilité ne faisait pas partie de ses qualités, mais il en avait d’autres ! La preuve ?

« Les choses les moins importantes ne devraient jamais être à la merci des choses les plus importantes. »   Goethe

Wow.

Pensez à cette courte phrase au moment de vocaliser vos résolutions du Nouvel An. Pensez-y aussi au moment de la discussion avec votre patron au sujet des « goals and objectives » 2008. En clair, pensez à ce qui est vraiment important.

C’est la clé pour réaliser vos objectifs.

C’est la clé pour augmenter votre confiance en vous.

C’est la clé pour vous permettre de conquérir la procrastination, cette infection virale dont la cure semble nous échapper.

Donc…

Le devoir de début d’année

ÉTAPE 1

Faites une liste des choses importantes dans votre vie. Au moins 10. N’oubliez pas la personne la plus importante de l’univers ?: Vous ! Pas de fausse humilité, pas d’abnégation gratuite et de charité mal placée. Vous ! Si vous ne vous occupez pas de vous-même, qui le fera ? Si vous n’êtes pas en forme et heureux, comment pourrez-vous aider les autres ?

Être compatissant ? Être attentif aux autres ? Être agréable ? Être productif ? Vous avez entre les mains une merveilleuse machine, ne la négligez pas.

Revenons à la liste. Imaginez que vous avez environ cinq jours à vivre. Allez-vous les passer à compléter votre rapport mensuel ? À acheter les derniers cadeaux pour le beau-frère ? À finaliser votre site Web ? Ou alors…

Ferez-vous une marche tranquille en tenant votre douce moitié par la main ? Prendrez-vous le temps de sentir l’odeur de la neige fraîchement tombée en regardant vos enfants batifoler dans la congère que la niveleuse a innocemment amoncelée sur votre pelouse (hmmm… Le banc de neige que la gratte a laissé là et qui bloque votre driveway...)?

Feriez-vous les mêmes choix ? Bien sûr que non. Pourquoi attendre les cinq derniers jours de votre existence ? Commencez aujourd’hui.

10 choses importantes.

ÉTAPE 2

Ajouter un objectif à atteindre en rapport avec cette chose importante pour la semaine qui vient.

Un objectif.

Exemple ?

Chose importante ? : ma relation avec ma blonde.

Objectif ?: Prendre une marche avec ma blonde. Sans parler. Elle peut parler. Mais pour une fois, est-ce que je pourrais la fermer et juste écouter sans proposer de solutions à tous ses problèmes…

Assez simple ? La semaine prochaine, je pourrai penser à quelque chose d’autre.

Et le plus important…

ÉTAPE 3

L’engagement !

Assurez-vous que chaque objectif soit réaliste et réalisable dans la semaine. Commencez tout petit. Et respectez votre engagement envers vous-même. Bâtissez votre confiance en vous comme on bâtit une maison. La fondation d’abord. On coule le ciment et on laisse sécher. Quand tout est sec, on commence la charpente. Faites la même chose avec vos engagements. Respecter les petits engagements sans flancher !

Discipline, discipline, discipline !

Plutôt que de clamer haut et fort, à l’occasion sous l’effet de l’intoxication éthanolique, que vous changerez le monde, que vous lui parlerez franchement à votre boss, que vous ne vous laisserez plus intimider par votre conjoint, que vous commencerez à lire des romans d’amour et à écrire un poème par jour, au lieu de tout cela…

ÉTAPE 1

Liste de 10 choses importantes.

ÉTAPE 2

Un objectif réalisable par chose importante.

ÉTAPE 3

Engagez-vous envers vous-même.

Peut-être moins glorieux comme façon de faire. Mais au moins, vous arriverez à quelque chose d’autre que d’avoir l’air un peu fou devant la parenté. Et peut-être pour la première fois, la parenté devra admettre, le 1er janvier 2009, que les choses ont vraiment changé depuis le dernier party…

Allez hop, le coude en l’air, avec modération.

Bonne année !

Citation de la semaine

« First say to yourself what you would be; and then do what you have to do. »   Epictète

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

La grenouille et le tai-chi

La grenouille et le taichi... encore un titre sauté! Pratiquer le tai-chi est un défi. Bien le pratique est un Art! Les opportunités de dévier de la routine prévues sont innombrables. Les opportunités de s'améliorer toutes aussi innombrables.

Plus d'info

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.