Suivi des objectifs personnels et professionnels

Écrivez-vous vos objectifs ?

Je suis un fervent admirateur des buts et objectifs.

MAIS…de là à les écrire systématiquement et à faire un suivi… Il y a un pas que je ne franchis pas.

 

D’habitude.

J’ai bien essayé de toutes sortes de façon.

Le suivi quotidien,

le suivi hebdomadaire

et j’ai abandonné à chaque fois.

À chaque fois je me suis dit que je connaissais mes buts, même si je ne les écrivais pas formellement.

Après tout je suis le créateur du chronograf !!

Je fais un suivi systématique de mes projets chaque semaine, je me laisse des rappels électroniques pour les suivis à effectuer, je planifie en continu… Bref… Pourquoi aurais-je besoin en plus de tout ça de faire un exercice de « goal setting » : à chaque année.

 

Mais en décembre de la dernière année, à la suite d’une formation sur la croissance de mon entreprise, j’ai décidé de faire le sot. Heu… Le saut !

 

Pour la première fois, je suis fidèle à une méthode qui n’est pas la mienne.

L’exercice est simple : 10 buts en début d’année.

Et se complexifie : ajouter des items d’actions, plusieurs items d’actions pour chacun de ces 10 buts.

Tout ça sur une période de quelques jours AVANT le début de l’année…

Tout ça, promu par une campagne de courriels automatisés.

Et suivi par un courriel mensuel pour nous forcer à évaluer le progrès de chacun des objectifs.

HARCELANT !

MAIS je dois avouer que ça marche !

 

L’année est à demi achevée et mes objectifs progressent.

Oh, pas toujours au rythme où je l’aurais souhaité.

Oh, certains objectifs ont changé en cours de route.

Oh, certains objectifs ont même été éliminés.

MAIS

L’ensemble progresse.

Sans douleur.

Avec plus de focus qu’auparavant.

 

Finalement, en y repensant, j’aime les buts et objectifs.

Et je ne déteste pas la méthode systématique.

 

Le plus important est de ne pas utiliser ces outils simplement pour augmenter notre culpabilité à ne pas réussir (quoique ça fait partie de la méthode !), mais surtout de réévaluer périodiquement si notre volonté et notre désir à accomplir ces objectifs sont toujours aussi puissants.

ET surtout, autour, de réévaluer nos priorités.

Un objectif qui semble réaliste et prioritaire en début d’année peut très bien prendre la seconde, troisième ou dernière place en cours de route, et ce, en toute légitimité !

La vie n’est pas un plan stratégique.

Le plan nous aide à donner une direction, mais cette dernière peut et doit changer selon la situation, si la situation l’exige !

 

Ceux qui résistent aux méthodes de planification systématiques ont trois raisons pour se justifier :

  • Trop rigide,
  • Trop occupé à éteindre des feux,
  • Pas le temps !

 

La rigidité, je la cherche encore !

L’évaluation régulière de nos priorités nous apporte une grande flexibilité d’action !

Elle nous permet, en plus d’éteindre des feux, de prévenir l’allumage de nouveaux feux !

Elle nous accorde plus de temps pour accomplir ce qui compte vraiment !

 

L’atteinte de vos objectifs n’est pas un objectif en soi d’ailleurs. Le parcours pour y arriver vous apportera beaucoup plus de joie et de satisfaction que l’atteinte de l’objectif.

Pourquoi ne pas vous donner les outils pour augmenter cette satisfaction ?

 

Je combine presque toujours plusieurs méthodes.

L’exercice annuel décrit plus haut est excellent pour élargir votre horizon de réussite.

 

Et chaque mois, je me fixe un nouvel objectif, plus modeste celui-là, que j’inscris dans mon chronograf. À chaque début de mois, un nouvel objectif. Et pour me le rappeler, j’utilise un rappel récurrent dans mon calendrier informatique ou sur mon iPhone.

Chaque mois, j’évalue mes efforts sur les objectifs des mois précédents.

Je poursuis donc mes efforts sur plusieurs objectifs/projets/buts simultanément, mais, comme chaque objectif/projet/but a été inséré progressivement, il devient facile de le faire.

 

Plusieurs outils.

Différentes méthodes

De multiples objectifs en parallèle.

Et un facteur de multiplication de satisfaction qui augmente progressivement.

Et pour vraiment mettre en pratique le tout, songez à une formation sur la gestion des priorités.

La prochaine aura lieu en août 2014… Pensez-y !

Cours de gestion des priorités

Pffff… Qui a dit que la planification était un fardeau embêtant ?

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

La grenouille et le tai-chi

La grenouille et le taichi... encore un titre sauté! Pratiquer le tai-chi est un défi. Bien le pratique est un Art! Les opportunités de dévier de la routine prévues sont innombrables. Les opportunités de s'améliorer toutes aussi innombrables.

Plus d'info

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.