Victime de Parkinson

Parkinson! Tout le monde le connait!

Eh non.

Pas celui qui cause des tremblements et de la raideur dans les membres et les processus cognitifs.

L’autre Parkinson.

Le génie qui a formulé une série de lois immuables de la gestion du temps et des priorités.

En bref , “le travail prend de l’expension pour remplir le temps qu’il lui est alloué.”

On vous donne une date limite de 3 jours?

Le travail est fait en trois jours.

On vous donne une extension de 2 jours?

Le travail est fait en 5 jours.

Vous voulez écrire un livre et vous demandez un congé sabbatique pour cela? 1 an de congé sabbatique?

Le livre prendra 1 an pour s’écrire.

Pas convaincu?

Vous pouvez vous procurer une  méthode de rédaction de livre en 30 jours!

Et ça marche!

Alors êtes-vous victime de Parkinson?

Personne n’est à l’abri de cette loi!

À titre d’exemple … ”yours truly”!

Depuis quelques semaines, le volume d’intervention est plus bas et ceci m’a permis de raffiner quelques projets dont une conférence sur l’Équilibre Travail/Famille, une grille de priorisation d’événements et une présentation de lancement officiel d’un programme pour gestionnaire.

Tout était prêt depuis un moment, mais… comme j’avais le temps de mieux structurer, de modifier des photos, de changer l’ordre des diapos, d’améliorer le rythme entre les thèmes et de….

J’ai eu peine à finir à temps!

Le travail a pris de l’expansion pour utiliser toutes les ressources disponibles, en l’occurrence, le temps.

Est-ce que ça valait la peine?

Oh, les présentations “améliorées” étaient sans doute meilleures que les originales. Les commentaires ont été très bons.

Est-ce que ça valait tous ces efforts supplémentaires?

J’ai déjà écrit que tout était meilleur, non? Donc, du point de vue des présentations, la réponse est “oui”.

La réelle question visait une perspective plus large cependant. Dans le grand horizon de ma vie et de ma carrière, était-ce la meilleure chose à faire, la meilleure façon d’utiliser ce précieux temps ?

Probablement pas.

J’aurais pu…

  • pousser plus fort mes activités de sollicitation
  • tourner de nouveaux vidéos
  • préparer de nouvelles publicités sur mes nouveaux cours et produits
  • mousser un peu plus la vente de mon troisième volume des chroniques “Temps qu’à lire” (Quoi? Vous ne l’avez pas encore! Vite cliquez ici!)
  • faire plus de contacts pour augmenter la visibilité de mon entreprise
  • ou même, ouche, faire des appels à froid! Ces mêmes appels auprès de clients potentiels qui sont aussi agréables pour les dits clients que pour moi-même!

En regardant derrière, je peux affirmer que je fus la victime de Parkinson

Un victime bien consentante d’ailleurs!

Je m’imaginais Parkinson me rire en pleine face et lui dire : « Tiens mon vieux, je le fais QUAND MÊME! Car je suis resté conscient de ma dichotomie tout ce temps! » Mais voyez-vous, c’est une chose de tomber dans le piège de Parkinson et c’en est une autre que de se faire plaisir.

Ben oui. Car si d’aucuns diront que cette masturbation intellectuelle qu’est la préparation ad nauseum d’une présentation percutante n’a aucun impact réel, d’autres vous en recommanderont une dose quotidienne!

Question de priorités.

  • J’ai choisi de le faire.
  • J’ai choisi de moins solliciter.
  • J’ai choisir de faire une présentation qui répond à mes attentes.

Et choisir, c’est renoncer.

J’ai choisi Parkinson au détriment de Pareto, le mec du 80/20 (20% des efforts pour 80% de résultats).

Et, pour cette fois-ci du moins, le monsieur est content!

N’est-ce pas là l’essence de l’existence?

Par François Lavallée, M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.