octobre 2017

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots.
Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer.
Mais… et c’est un gros, mais..
MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative.
Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Rencontrer des héros : le pouvoir du réseau

J’ai rencontré deux héros cette semaine.

Rencontrer des héros n’est pas comparable à rencontrer des célébrités. Similaire, certes, mais plus humble.

Je suis un grand fan, une vraie groupie! J’aime obtenir des autographes à des concerts. J’achète des éditions spéciales de mes CD favoris…Oups…oui…CD! J’ai récemment acheté (après 20 longues secondes de réflexion) 2 albums d’heavy metal historiques qui ont bénéficié du traitement spécial du groupe. Le prix n’est pas un sujet à discuter. Après tout, posséder (Je sais, je sais, « accéder » vs « posséder » est la mode du 21ème siècle…mais, avoir plus de 50 ans a ses avantages) ses albums spéciaux historiques a teeeelllleeemmment de valeur.

Plus d'info

Temps qu’à y penser : 6 étapes magiques

Temps qu’à y penser : 6 étapes magiques
Je le savais. J’y pensais souvent, mais d’une manière floue, sans doute pour fuir l’inévitable.
Ça ne marche jamais.
La même chose arrive aux factures trop nombreuses qui s’accumulent insidieusement, une enveloppe livrée par la factrice, une à la fois. Enveloppe qu’on refuse d’ouvrir, comme si une facture dans une enveloppe ne signifiait rien jusqu’au moment ou elle crève le papier et nous transperce le cœur… et le compte de banque.
Les projets et les obligations agissent de cette façon également. Mais ici nulle enveloppe ne les cache à notre vue.
Non.
L’ennemi est notre semi-diligence à noter sur notre calendrier le jour fatidique où ÇA arrive.

Plus d'info