Lève le veau?!

À chaque jour suffit sa peine

Ah la routine!

Je vous parlerai de la routine dans cette chronique. Pas la routine. La Routine, en lettres dorées. Les habitudes, les bonnes habitudes. Le mot «routine» est trop souvent associé à la monotonie et à l’ennui. Mais la routine est essentielle à la vie! C’est grâce à la routine que nous nous levons du bon pied chaque matin. Le bon et le même pied. Vous ne réfléchissez jamais à cette épineuse question en vous levant? : «Quel pied vais-je mettre à terre le premier ce matin???» Et c’est bien ainsi. Notre vie serait complètement bouleversée si on devait se poser les centaines de questions triviales que notre cerveau traite spontanément grâce… à la routine.

Dans le même ordre d’idée, nous pouvons, nous devons, volontairement nous imposer certaines activités routinières pour nous permettre de mieux survivre (le mot est bien choisi) à notre réalité contemporaine. Et c’est ici qu’intervient le titre cryptique de la chronique.

J’ai appris cette anecdote en écoutant un « speaker », un conférencier irritateur américain. En effet, pas motivateur mais irritateur! Je ne désapprouve pas sa méthode d’ailleurs. Comme le disait Jean-Marc Chaput : « le coup de pied au derrière n’est pas si mauvais. D’une part, vous êtes soudainement devant le gars qui vous l’a donné et d’autre part, vous venez d’avancer de 2 pieds! » Cet irritateur américain est le maître du coup de pied au c**! Voici donc l’Anecdote:

Ce gentleman un peu méprisant fut élevé sur une ferme. Avec des vaches, des cochons et tout le bastringue animalier habituel. À la naissance d’un veau, son père lui dit : «Si tu lèves ce veau chaque jour, sans jamais manquer une journée, tu pourras le lever jusqu’à ce qu’il pèse 500 livres. » Notre protagoniste, en enfant obéissant et en extase béate devant son paternel exemplaire, le crut! Pendant une semaine, il leva le veau chaque matin et constata avec étonnement deux choses :

1- Le veau prenait du poids chaque jour! Vous connaissez l’expression boire comme un veau… Eh bien, c’est fondé sur une histoire vraie!

2- Il pouvait, avec quelques efforts, lever le veau malgré le gain de poids.

Après environ une semaine, il plut averse et Larry décida qu’il ne voulait pas marcher dans la boue pour assouvir son plaisir coupable de faire un câlin à bout de bras à un bovin fortement dépendant de lactose. Mal lui en prit! Le lendemain, il dut avouer que l’effort à fournir pour lever le veau était considérable.

Son père, voyant son effort supplémentaire et la couleur de sa bouille juvénile tourner vers le cramoisie, rigola un bon coup. «Tu vois mon fils, il ne faut pas manquer un seul jour! Tes muscles vont s’habituer à son poids, jour après jour et deviendront plus forts, plus puissants, mais si tu manques un jour ou plus, tes muscles devront faire un effort plus grand pour se rattraper. Si tu veux lever ce veau jusqu’à ce qu’il pèse 500 livres, tu ne dois pas manquer un jour.»  Ce à quoi Larry jura de ne plus manquer de jour… Jusqu’à ce qu’il manqua un jour de nouveau. Et la fin de semaine qui suivait et la semaine d’ensuite. Lorsqu’il revint pour lever le veau, il constata deux choses :

1- Le veau avait non seulement pris du poids, son volume était résolument en direction de la vache!

2- Les bras de Larry n’avaient pas suivi la courbe de croissance du bovin et la levée du veau ferait maintenant partie de sa liste d’échecs personnels.

Quelles leçons peut-on tirer de cette fable fermière?

1- Le père de Larry est un menteur. Même en ne manquant aucun jour, lever une vache de 500 livres requiert plus que des efforts quotidiens: Il faut également des injections de stéroïdes, d’hormone de croissance et des implants de (damantium?) titane à la Wolverine pour avoir les bras assez longs pour faire le tour d’une vache!

2- La pratique quotidienne d’une activité la rend plus facile avec le temps ou encore…

« That which we persist in doing becomes easier – not because that the nature of the task has changed, but that our ability to do it has increased »   Raplh Waldo Emerson

Ralph Waldo Emerson était un philosophe et penseur du XIXe siècle, initiateur du mouvement «New Thoughts» qui prônait la réflexion, l’intellectualisme et le changement social. Bref, un bonhomme plutôt allumé. Remarquez, il est mort quand même. Plusieurs de ces pensées m’inspirent, dont celle-ci.

Pouvez-vous faire 40 pompes (mieux connues sous le nom de push-up) d’affilée? Probablement pas. Mais si vous en faites 10 par jour, à chaque jour pendant 1 mois, vous pourrez probablement, dans un élan d’enthousiasme sans précédent, en faire 40 si on vous le demande. Pourquoi? Parce que vos muscles se sont habitués à faire des efforts. Des efforts spécifiques et répétitifs.

Comment appliquer cette notion à votre gestion des priorités? Vous me voyez venir, j’en suis sûr!

Rigueur

Discipline

Au risque de passer pour un redondant, je me répète, je réitère, je persiste et je signe.

Rigueur

Discipline

Rappelez-vous cependant : De petits efforts, effectués de façon répétée, vous permettront d’accomplir des miracles.

Quelques exemples :

Prendre le contrôle de sa boîte vocale: Retourner 3 appels par jour. Pas 15 ou 34,3 appels par jour. Chaque jour. Tous les jours.

Faire des suivis avec vos employés. 1 suivi par jour. Chaque jour. Tous les jours.

Gérer les courriels. Classer 30 courriels par jour. Chaque jour. Tous les jours.

Suggestion de lecture

Og Mandino?: Le plus grand secret du monde

(disponible sur mon site web www.aliterconcept.com, section À lire, Suggestions)

Devoir de la semaine

1- Faites une courte liste des choses que vous pourriez changer.

2- The time to start was now!

3- Donnez-vous un défi: Mettez ça en pratique pendant 3 semaines.

Écrivez-moi pour que je fasse un suivi avec vous dans 3 semaines.

C’est un défi!

Citation inspirante

Vous connaissez celle-là

« À l’impossible, nul n’est tenu… »

Lisez bien ce qui suit!

L’impossible n’est pas un fait, c’est une opinion.

Par François Lavallée M. Sc.

 

L’appel à l’Action

Pour plus d’information sur la contribution volontaire cliquez ici
Les 4 options suivantes sont des abonnements à renouvellement automatique. Vous pouvez interrompre le renouvellement en me contactant.


Choix d’abonnement



 

Cette option ne se renouvelle pas automatiquement.

Contribution volontaire par article : 0,99$, cliquez ci-dessous.




Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.