Les nouvelles résolutions du Vieil An.

Chaque année on recommence. On se torture un peu plus. On se donne des résolutions.
Des résolutions du Nouvel An !
En sachant très bien que dans trois semaines, notre engagement, souvent très public, sera oublié de tous et hop, on continue comme d’habitude.
Je viens justement de recevoir d’un professionnel de l’amélioration continue et de la mise en marché un plan de 12 mois pour presque rien. Courriel hebdomadaire et mise en action, rappel mensuel de suivi, mesure des progrès, carnet de bord, tout y est, GÉNIAL ! Tout pour m’aider à devenir meilleur. Je fus très impressionné par le système. J’ai même beaucoup de difficulté à ne pas cliquer sur l’offre alléchante.
Après tout, qui ne veut pas s’améliorer ?
Et tout ça gratuitement (enfin presque… offre spéciale pour ceux qui ont déjà suivi le cours…).
Et pourquoi pas?
Mais j’ai aussi reçu (ben oui, je suis abonné à 45 groupes de discussion sur LinkedIn, je reçois trois revues mensuellement, je reçois les mises à jour de 15 bulletins ou blogues….environ 75 courriels par jour) un autre courriel dont le titre m’inspire aujourd’hui : les résolutions du Vieil An.
Ah j’avoue… je n’ai même pas lu le message ! Le titre a été suffisant pour faire ma journée… parlez-moi de lecture rapide !
En effet, pourquoi se donner de nouvelles résolutions quand, la plupart du temps, celle de l’an denier ne sont pas accomplies ?
D’ailleurs dans le super programme mentionné plus haut, on nous annonce clairement que le taux de succès est très bas et qu’il ne sert à rien de joindre le programme si l’engagement n’est pas total !
Alors, prenez plutôt quelques heures (oui, oui, des heures et non des heurs !) de réflexion, pour revoir vos résolutions.

Voici la méthode
RÉSERVATION
Bloquer du temps maintenant pour 3-4 h en janvier dans un endroit tranquille, MAIS QUI N’EST PAS VOTRE MAISON OU VOTRE BUREAU !
Rendez l’événement officiel ! Un café Internet, un restaurant, mais ailleurs !

MATÉRIEL
Apportez un crayon qui vous plait. Mieux, achetez-vous un nouveau crayon ! Vous verrez la réflexion paiera largement le crayon!
Apportez votre journal de bord… ou mieux encore… achetez un JOURNAL DE SUCCÈS ! Ben oui, c’est le même format de cahier, mais le titre ronflant est plus encourageant.

POST-IT ou petite tablette de 50-100 feuilles détachables.

Dossier de réflexion : celui-ci contient votre prévision budgétaire, votre plan d’affaires, votre revue de performance des années précédentes, vos profils psychométriques, vos résultats de test de teambuiling, vos couleurs, votre projet de MS Project imprimé sur papier spécial de 8 pieds de long, vos cartes heuristiques (mind-maps) etc.

ET vos résolutions de l’année précédente.

 

ÉTAPE 1 : 15-60 minutes
Regardez tout votre matériel de réflexion, un à la fois. Feuilletez le tout sans attente.
Notez ce qui vous vient à l’esprit. Une note par feuille de votre tablette.

 

ÉTAPE 2 : 1-15 minutes
Sueurs froides et découragement….
C’est normal !
Vous faites face à vos succès et à vos échecs. L’être humain ayant deux grands motivateurs (aller vers ce qui nous fait du bien et s’éloigner de ce qui nous fait mal) la plupart des gens focalisent davantage sur ce qui peut leur faire du mal et s’en éloignent. Mais ici, vous avez tout en pleine face !
Finies les cachettes !
Les résolutions du Nouvel An pâlissent en regard des autres choses que vous n’avez peut-être pas réalisées depuis les 12 derniers mois.
MAIS, tranquillement, vos succès transpirent à travers vos échecs. L’échec, après tout, n’est qu’un pas vers le succès, comme le disait si bien Gene Simmons.

Poursuivez le travail de réflexion !

 

ÉTAPE 3 : Réflexion initiale : environ 60 minutes
Revenez sur vos documents de réflexion. Plus calmement. Faites des liens entre les branches de toutes ces ramifications.
Pourquoi un succès ici ?
 Pourquoi un retard là ?
Pourquoi un abandon par ici ?
Pourquoi un succès ailleurs ?
Pourquoi un changement dans cette direction ?
Qu’est-il arrivé ensuite ?
Qui a participé ?
Qu’ai-je fait à cette étape ?
Ai-je saboté moi-même cette étape ?

À chaque réponse qui surgit spontanément, à chaque fois, écrivez ce qui vous vient à l’esprit sur une feuille séparée de votre tablette/post-it. Le journal de bord fera l’affaire, mais cette étape est plutôt broussailleuse et certaines personnes hésitent à « cochonner » leur journal de bord.

Ne vous inquiétez pas, ce chaos créateur est libérateur !

 

ÉTAPE 4 : Priorités. Environ 20 minutes
Notez ce qui sera important pour vous pendant l’année qui vient.
Que voulez-vous accomplir ?
Que voulez-vous devenir ?
Commencez grands, voyez loin !

 

ÉTAPE 5 : Liens. Environ 60 minutes
Regardez les multiples feuilles contenant vos notes, idées et réflexions.
Regroupez ce qui vous semble semblable. Réorganiser les groupes.

Ébauchez votre plan d’action pour l’année qui s’annonce.
Les priorités, les actions s’y rattachant, les obstacles à contourner, tout !

Je vous suggère l’utilisation des cartes heuristiques ou « mind-map » à cette étape, mais le choix est vôtre.

 

ÉTAPE 6 : Célébration et décantation. 1 minute.
Regardez votre plan et souriez.
Laissez décanter quelques jours et sautez dans la nouvelle année !

Temps total : environ 4 h.
À reprendre annuellement !

 

C’est fait. Votre plan d’action pour 12 mois.
Un plan global qui titillera votre cerveau vers la mise en œuvre de vos projets.
Il ne vous reste qu’à jeter un coup d’œil là-dessus une fois par mois et de segmenter les grandes actions en plus petites choses à accomplir.

Servez-vous de votre outil de planification pour y arriver. Que ce soit le Chronograf Aliter TEMPUS (une recommandation très partiale !), ou un autre outil ou journal de bord, la planification mensuelle découlant de votre grand plan de l’année vous poussera inexorablement vers une réussite.

Votre Réussite.

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.