Les nouvelles résolutions du Vieil An.

Chaque année on recommence. On se torture un peu plus. On se donne des résolutions.
Des résolutions du Nouvel An !
En sachant très bien que dans trois semaines, notre engagement, souvent très public, sera oublié de tous et hop, on continue comme d’habitude.
Je viens justement de recevoir d’un professionnel de l’amélioration continue et de la mise en marché un plan de 12 mois pour presque rien. Courriel hebdomadaire et mise en action, rappel mensuel de suivi, mesure des progrès, carnet de bord, tout y est, GÉNIAL ! Tout pour m’aider à devenir meilleur. Je fus très impressionné par le système. J’ai même beaucoup de difficulté à ne pas cliquer sur l’offre alléchante.
Après tout, qui ne veut pas s’améliorer ?
Et tout ça gratuitement (enfin presque… offre spéciale pour ceux qui ont déjà suivi le cours…).
Et pourquoi pas?
Mais j’ai aussi reçu (ben oui, je suis abonné à 45 groupes de discussion sur LinkedIn, je reçois trois revues mensuellement, je reçois les mises à jour de 15 bulletins ou blogues….environ 75 courriels par jour) un autre courriel dont le titre m’inspire aujourd’hui : les résolutions du Vieil An.
Ah j’avoue… je n’ai même pas lu le message ! Le titre a été suffisant pour faire ma journée… parlez-moi de lecture rapide !
En effet, pourquoi se donner de nouvelles résolutions quand, la plupart du temps, celle de l’an denier ne sont pas accomplies ?
D’ailleurs dans le super programme mentionné plus haut, on nous annonce clairement que le taux de succès est très bas et qu’il ne sert à rien de joindre le programme si l’engagement n’est pas total !
Alors, prenez plutôt quelques heures (oui, oui, des heures et non des heurs !) de réflexion, pour revoir vos résolutions.

Voici la méthode
RÉSERVATION
Bloquer du temps maintenant pour 3-4 h en janvier dans un endroit tranquille, MAIS QUI N’EST PAS VOTRE MAISON OU VOTRE BUREAU !
Rendez l’événement officiel ! Un café Internet, un restaurant, mais ailleurs !

MATÉRIEL
Apportez un crayon qui vous plait. Mieux, achetez-vous un nouveau crayon ! Vous verrez la réflexion paiera largement le crayon!
Apportez votre journal de bord… ou mieux encore… achetez un JOURNAL DE SUCCÈS ! Ben oui, c’est le même format de cahier, mais le titre ronflant est plus encourageant.

POST-IT ou petite tablette de 50-100 feuilles détachables.

Dossier de réflexion : celui-ci contient votre prévision budgétaire, votre plan d’affaires, votre revue de performance des années précédentes, vos profils psychométriques, vos résultats de test de teambuiling, vos couleurs, votre projet de MS Project imprimé sur papier spécial de 8 pieds de long, vos cartes heuristiques (mind-maps) etc.

ET vos résolutions de l’année précédente.

 

ÉTAPE 1 : 15-60 minutes
Regardez tout votre matériel de réflexion, un à la fois. Feuilletez le tout sans attente.
Notez ce qui vous vient à l’esprit. Une note par feuille de votre tablette.

 

ÉTAPE 2 : 1-15 minutes
Sueurs froides et découragement….
C’est normal !
Vous faites face à vos succès et à vos échecs. L’être humain ayant deux grands motivateurs (aller vers ce qui nous fait du bien et s’éloigner de ce qui nous fait mal) la plupart des gens focalisent davantage sur ce qui peut leur faire du mal et s’en éloignent. Mais ici, vous avez tout en pleine face !
Finies les cachettes !
Les résolutions du Nouvel An pâlissent en regard des autres choses que vous n’avez peut-être pas réalisées depuis les 12 derniers mois.
MAIS, tranquillement, vos succès transpirent à travers vos échecs. L’échec, après tout, n’est qu’un pas vers le succès, comme le disait si bien Gene Simmons.

Poursuivez le travail de réflexion !

 

ÉTAPE 3 : Réflexion initiale : environ 60 minutes
Revenez sur vos documents de réflexion. Plus calmement. Faites des liens entre les branches de toutes ces ramifications.
Pourquoi un succès ici ?
 Pourquoi un retard là ?
Pourquoi un abandon par ici ?
Pourquoi un succès ailleurs ?
Pourquoi un changement dans cette direction ?
Qu’est-il arrivé ensuite ?
Qui a participé ?
Qu’ai-je fait à cette étape ?
Ai-je saboté moi-même cette étape ?

À chaque réponse qui surgit spontanément, à chaque fois, écrivez ce qui vous vient à l’esprit sur une feuille séparée de votre tablette/post-it. Le journal de bord fera l’affaire, mais cette étape est plutôt broussailleuse et certaines personnes hésitent à « cochonner » leur journal de bord.

Ne vous inquiétez pas, ce chaos créateur est libérateur !

 

ÉTAPE 4 : Priorités. Environ 20 minutes
Notez ce qui sera important pour vous pendant l’année qui vient.
Que voulez-vous accomplir ?
Que voulez-vous devenir ?
Commencez grands, voyez loin !

 

ÉTAPE 5 : Liens. Environ 60 minutes
Regardez les multiples feuilles contenant vos notes, idées et réflexions.
Regroupez ce qui vous semble semblable. Réorganiser les groupes.

Ébauchez votre plan d’action pour l’année qui s’annonce.
Les priorités, les actions s’y rattachant, les obstacles à contourner, tout !

Je vous suggère l’utilisation des cartes heuristiques ou « mind-map » à cette étape, mais le choix est vôtre.

 

ÉTAPE 6 : Célébration et décantation. 1 minute.
Regardez votre plan et souriez.
Laissez décanter quelques jours et sautez dans la nouvelle année !

Temps total : environ 4 h.
À reprendre annuellement !

 

C’est fait. Votre plan d’action pour 12 mois.
Un plan global qui titillera votre cerveau vers la mise en œuvre de vos projets.
Il ne vous reste qu’à jeter un coup d’œil là-dessus une fois par mois et de segmenter les grandes actions en plus petites choses à accomplir.

Servez-vous de votre outil de planification pour y arriver. Que ce soit le Chronograf Aliter TEMPUS (une recommandation très partiale !), ou un autre outil ou journal de bord, la planification mensuelle découlant de votre grand plan de l’année vous poussera inexorablement vers une réussite.

Votre Réussite.

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

La grenouille et le tai-chi

La grenouille et le taichi... encore un titre sauté! Pratiquer le tai-chi est un défi. Bien le pratique est un Art! Les opportunités de dévier de la routine prévues sont innombrables. Les opportunités de s'améliorer toutes aussi innombrables.

Plus d'info

L'Homo contactus est arrivé!

L'Homo contactus est arrivé! Nouvelle ère, nouveau mode de pensée Harold Jarche a ouvert une nouvelle porte pour moi. Un article récemment publié sur son blogue a initié une série de pensées dans mon esprit. Je repense à Rodin et le "Penseur" comme à la vieille façon de penser : solitaire et profond.

Plus d'info

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Changement d’huile inutile ? Cours de mécanique organisationnelle requis.

Changement d’huile inutile ? Allez expliquer cela au propriétaire d’une luxueuse Mercedes. Personne ne pourra argumenter que la garantie d’une berline familiale exige des opérations d’entretien pour qu’elle soit honorée. Cela fait partie de contrat entre le propriétaire et le manufacturier. On le sait. Oh, on pourra discuter longtemps sur la réelle fréquence requise par le véhicule et celle exigée par le manufacturier.. et les concessionnaires. Il n’en reste pas moins qu’un entretien déficient entraînera des problèmes à long terme sur le véhicule et des frais additionnels pour le propriétaire si ce dernier ne respecte pas les termes de l’entente de garantie. On le sait. On le sait, mais à l’occasion on étire un peu la sauce et les délais entre les entretiens peuvent, mais alors là vraiment rarement (…) aussi s’étirer. Vous me voyez venir j’espère…

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.