Pas d’erreur, c’est une erreur!! Horreur!

On nous paie pour performer. Pour faire notre boulot de la bonne façon, sans erreur et du premier coup.

Right the first time! comme disent nos anguleux voisins.

Et lorsqu’on attend de nous une solution à un problème, rien ne change. Non seulement nous dicte-t-on implicitement qu’une seule bonne réponse soit acceptable , cette dernière ne doit en aucun cas produire une erreur.!

Une erreur, horreur!

Et pourtant….

Michael « flying » Jordan a bien dit que son succès est la cause des ses échecs! Mais c’est un des plus grands (pas littéralement!) joueur de basketball!

Gene Simmons, la langue de Kiss, nous rappelle que l’échec n’est qu’un pas vers le succès.  Mais au-delà de la basse du groupe, il est aussi le générateur de plus d’idée de « branding » que quiconque dans le domaine!

Le dicton “le bon jugement vient de l’expérience” n’est-il pas suivi de “l’expérience vient du mauvais jugement”!

Et le blé qui passe les journées de l’été au soleil et les nuits à la pluie croit de façon vertigineuse, mais porte de tout petits grains alors que le blé qui doit lutter contre les intempéries, la sécheresse et les grands vents croit peu, mais porte de gros grains gras!

Et la plus sucrée des anecdotes est sans doute celle du gestionnaire qui remet à sn patron du même souffle un rapport désastreux, témoin de son erreur ayant occasionné des pertes de 10 millions, accompagné de sa lettre de démission. Lettre que le patron refuse avec étonnement en rétorquant : “Quoi? J’accepterais ton départ alors que je bien d’investir 10 millions dans ton développement?!”

Retour vers la réalité….

Nous avons tendance à oublier que nos patrons sont des êtres humains (il faut avouer que dans certains cas ils semblent faire de gros efforts pour ne pas paraître humains…..) et qu’en tant que tels, ils peuvent réagir promptement, énergiquement et pas toujours adéquatement lors de l’étalement de nos échecs.

Échecs qu’il faudrait justement déclarer à nos supérieurs sans crainte de représailles!

Inutile de vous dire que la peur de l’échec est un tueur de créativité!

Edison a pourtant essayé plusieurs milliers de fois avant de réussir à créer une ampoule électrique fonctionnelle. Et que dire de vous même, lorsqu’à l’âge de 18 mois vous avez entrepris de réaliser un des grands défis de votre vie en essayant, et en essayant encore à maintes reprises de vous tenir sur deux pattes! Quand avez-vous arrêté d’essayer de marcher? Quand vous avez marché!

Et le nombre de fois qu’un adulte va essayer avant d’abandonner est un rutilant 3.  Trois échecs et on abandonne! On a sa fierté après tout!

Il est donc possible d’essayer, de tomber, de se relever et de vaincre. Ad repetum.(oui, je sais mon latin est bancale!)

Un échec n’est rien.

La peur de l’échec et de ses conséquences est un sérieux handicap.

Mais comparez-vous aux meilleurs pour vous remettre sur la route de l’échec à succès! Les plus grands du baseball majeur échouent 600 fois sur 1000! Votre taux de succès au travail est beaucoup plus élevé…et c’est probablement la raison pour laquelle votre créativité meurt à petit feu!

Allez! Soyez gaillards et poussez plus loin, plus fort.

Imaginez 5 façons d’échouer sur votre prochain projet. Ceci vous forcera à anticiper des solutions à des problèmes potentiels auxquels vous n’avez pas encore osé penser!

On ne connait vraiment ses limites qu’en les dépassant!

Dépassez-les! Et repoussez-les!

Vous serez surpris.

Et votre patron aussi!

Par François Lavallée M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

La cheville carrée et le trou rond

Depuis quelques années, je travaille avec mes deux fils pendant les vacances d'été...Bon, ok, pendant LEURS vacances d'été, pas les miennes. En tant que président d'une PME en consultation, les étudiants d'été représentent une bonne opportunité de tester les nouveaux produits et services à des coûts relativement bas. !

Plus d'info

Êtes-vous un amateur ou un vrai cuisinier ?

Cuisinez-vous ? Comme cuisinier amateur ou comme chef de renommée mondiale ? Et comme manager ? Êtes-vous un amateur ou un manager professionnel de classe mondiale ? La gestion est d'abord une mentalité et une foi absolue dans l'esprit humain. Aucun livre de gestion ne pourra vous donner la recette miracle. Mais il faut bien commencer quelque part. Comme en cuisine. Un œuf et un "grilled-cheese" avant de faire la mayonnaise parfaite !

Plus d'info

Crise : la solution ne viendra pas d’en haut.

Une récente crise sociale déclenchée par une tempête parfaite. Une situation presque normale dans le climat hivernal québécois : une tempête de neige. Une tempête de neige, comme toutes les tempêtes, accompagnée d’une bonne dose d’imprévus. Après tout, il s’agit d’un système complexe aux paramètres météorologiques difficiles à prévoir malgré la tonne de scientifiques qui s’y affairent. Une chose certaine : il faut se préparer à agir et agir pour se préparer.

Plus d'info

DANGER! La mince ligne entre rigueur et rigidité

Seth Godin est un maître dans l’art de résumer (vraiment pas mon cas avec mes blogues de 2345 mots!). Dans un de ses blogues de 2017, il clarifie tout : La première règle : vous suivez les règles.

Plus d'info

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail

FAKE NEWS : 20% de gens heureux au travail Oh non… pas encore une statistique déprimante provenant d’une étude exhaustive [...]

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.