Quand la formation n’est pas la solution

Voici mon truc lorsqu’une demande de formation arrive. Quelques questions inspirées du travail de Harold Stolovitch.

1- Avez-vous engagé ces employés pour leurs talents, leur intelligence et leur expérience? Euh… OUI.

2- Avez-vous déjà ces employés intelligents? Euh… OUI.

3- Le cours qui leur a été donné convenait-il à vos besoins? Euh… OUI.

4- Croyez-vous vraiment que RE-FORMER ces employés intelligents sur quelque chose qu’ils connaissent déjà va contribuer à régler votre situation problématique? Euh… non.

5- Aimeriez-vous que je vous aide à trouver pourquoi vous avez un problème? OUI!!!

6- Êtes-vous prêt à écouter et implanter les recommandations que moi et VOS employés vous feront? OUI!

7- Êtes-vous prêt à supporter vos employés et leurs formateurs? OUI!

Dans 80% des cas de mauvaise performance, l’employé n’est pas en cause, mais est une victime de l’environnement organisationnel. De mauvais outils, un manque de ressources et d’informations sont les principales sources de piètre performance.

Dans 20 % des cas, il faut penser à la formation.

Cela ne veut pas dire que vous allez perdre 80% de vos mandats! Loin de là! Il ne suffit qu’à passer de formateur à partenaire d’affaire stratégique.

Suggestion de lecture : ZAP the GAP de Ken Blanchard, traduit par B. Savard sous le titre Branché sur CQFD.

Commençons le travail!

Par François Lavallée, M. Sc.

 

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Gérer le contexte et non le texte con

Gérer le contexte et non le texte con. Non, pas un mauvais jeu de mots. Je suis abonné à l’excellent magazine de l’ASQ. Chaque mois l, ASQ et ses contributeurs nous ouvrent les yeux sur des sujets intéressants et d’actualité. Chaque mois je me sens un peu plus intelligent… après m’être senti un peu idiot. Après tout, c’est le but des ces magazines : informer, éduquer, développer, améliorer. Mais... et c’est un gros, mais.. MAIS à l’occasion je me demande si vraiment certaines personnes sont surprises autant que moi et pour les mêmes raisons à la lecture d’articles présentés comme des moments d’illumination dans une mer d’opacité corporative. Ah ça, comme paragraphe opaque, c’était champion!

Plus d'info

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle

Danger ! Souper spaghetti hors contrôle C'est ce que la pancarte à l'entrée de l'édifice aurait dû annoncer! Vous avez sûrement été invité à participer à une activité de financement semblable. Celle qui est organisée par des bénévoles soucieux d'accumuler des fonds pour un organisme sans buts lucratifs, pour aider les plus démunis ou les patients d'un centre de soins ou les scouts ou l'équipe de soccer locale. Une opportunité de photos pour le député du coin accompagné de la mairesse et des conseillers municipaux... etc, etc. On s'amuse, on se bourre la fraise et dans certains cas, la sauce à spaghetti est tellement bonne qu'en plus de nous faire oublier le goût des pâtes trop cuites, on s'en fait une réserve! Non seulement la sauce peut être savoureuse, fruit d'une recette ancestrale d'une bénévole qui a travaillé pendant des jours dans sa cuisine, mais en plus, cette réserve de sauce nous fait sauver du temps tout en contribuant à l'organisme qui a organisé l'évènement. On connait la chanson! On y participe chaque année pour appuyer la cause à laquelle on souscrit. Jusqu'à ce que...

Plus d'info

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.