Êtes-vous prêt pour le futur?

Êtes-vous prêt pour le futur !

Bill Jensen a encore frappé!

FORT!

Son dernier livre vient de paraître. Son titre évocateur nous laisse envisager un futur passionnant : “future strong”!

Bill a publié plusieurs livres, mais toujours avec le même esprit : celui d’aider les gens à devenir meilleurs. Un des thèmes récurrents est la simplicité.

On a tellement tendance à tout rendre plus complexe qu’il n’y paraît.

Dans un même souffle Bill est conscient de la grande complexité de nos organisations, de nos sociétés. Ces deux notions ne sont pourtant pas incompatibles.

Tout revient à la source : l’individu et sa connaissance de soi.

Dans notre monde en mode accéléré, trop peu de gens prennent le temps de bien comprendre leur monde, intérieur et extérieur.

Bill nous invite à reprendre conscience de notre monde. À mieux se connaître pour mieux faire face à l’environnement volatile, ambigu, complexe et incertain, qui nous entoure.

Le VUCA!

Encore !

Un des thèmes récurrents abordés par les sages de ce monde qui essaient de comprendre ce qui s’en vient. Un des thèmes récurrents qui préoccupent les organisations intelligentes.

Comment se préparer à tous ces changements?

Autant au niveau personnel qu’organisationnel …

Les organisations sont en effet loin de pouvoir faire face au futur. Les organisations ou leurs employés?

La responsabilité de tout un chacun est de SE préparer et d’arrêter d’attendre que l’organisation, le boss, ou le gouvernement le fasse pour eux.

Le futur appartiendra, a toujours appartenu, à ceux qui ont su s’adapter. Darwin avait bien raison! Ceux qui sont prêts au changement avant le changement seront les grands gagnants!

Survival of the fittest

Mais Lamarck n’avait pas tout à fait tort non plus! En effet, l’environnement qui nous entoure nous façonne et change notre façon d’y réagir. Encore faut-il être conscient du changement et l’accepter.

Le changement est là. Tout autour de nous.

Croyez-moi! N’attendez pas qu’il vous englobe et vous surprenne!

Le changement est là. Tout autour de nous.

Êtes-vous prêt?

Êtes-vous prêt pour le futur?

Êtes-vous “future strong”?

 

Rendez-vous le 19 novembre pour en discuter : www.organisationintelligente.com 

 

Matériel sous copyright © Aliter Concept 2015. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour aider vos amis à penser autrement!

J’ai pas le choix!

« J’ai pas le choix! » C’est ce que la caissière à l’épicerie m’a répondu. Lorsque je lui ai dit qu’au contraire elle avait le choix, sa réaction m’a jeté terre. Elle a eu un mouvement de recul, de surprise, ses yeux se sont ouverts et la bouche a suivi la tendance. Un long filet de salive s’est écoulé et… Oh. Je fabule un peu. Oubliez la salive. Le reste est vrai.

Plus d'info

Questions, questions.. et quelques réponses

Juin 2017 : 3 communautés de pratique.   J’utilise un nouvel outil depuis queqlues mois : SLI.do! Oh, ce n’est [...]

Plus d'info

30 kg de mort dans le dos

30 kg de mort dans le dos… c’est le poids moyen du matériel porté par un G.I. en situation de combat selon une recherche rapide sur le web. Rien de semblable à ce que j’ai sur le dos lors de ma première expérience de paintball au Big Foot, dans la région de Lanaudière.

Plus d'info

Les réponses à des questions du BootCamp Formation 2017

Les réponses à des questions du BootCamp Formation 2017. Je réponds à plusieurs questions que des participants à ma conférence au BootCamp Formation ont posé en utilisant www.slido.com : le sujet de la conférence était l'apprentissage social, un sujet qui m'est cher.

Plus d'info

Avez-vous remarqué...?

Pas d'article cette semaine. Rien à dire? Pas vraiment... Laissez un commentaire pour confirmer que vous avez remarqué... et devinez pourquoi je n'ai pas écris.

Plus d'info

500 $ pour décider comment payer une facture de 300 $

Suite de ma montée de lait récente sur les dédales bureaucratiques nécessaires pour payer 50 $ à six étudiants. Une fois mon article écrit j’ai de nouveau tenté d’éviter les affres bureaucratiques aux étudiants en me disant que le gros bon sens prévaudrait. Appel à la secrétaire responsable de l’envoi des moult formulaires. "Désolée. On n’y peut rien. Je vous passe le professeur responsable du projet." La cascade de la non-responsabilisation commence...

Plus d'info