Le plan d’investissement cérébral

Voici la suite de l`article précédent

 

Pourquoi hésitez-vous à « investir » dans la santé de votre cerveau et du reste de votre corps alors que 2000$ prennent le chemin du trou noir de l’entretien mécanique chaque année pour le plus grand plaisir des constructeurs automobiles, et de votre charmant et sympathique mécanicien (une parenthèse d’excuse s’impose ici… J’écris mécanicien au singulier par habitude, mais les mécaniciennes aussi peuvent être charmantes!).

J’aurais pu vous raconter une histoire semblable pour la santé de votre animal domestique préféré. 1 injection de cortisone pour votre chat: 80 $.

3 ampoules anti-puces: 75 $.

Un détartrage 300 $.

Pathétique quand on y pense.

 

Et dire que j’ai hésité avant de m’inscrire à ce cours de 2000$ avec un guru sur la mise en marché!

 

Je vous invite à partager dans la section commentaire quel est votre plan d’investissement cérébral, votre PIC. N’osez pas dire que ce sont des « dépenses » ou une « formation »! Que diable, ayons le courage de dire les choses telles que’ elles sont: INVESTISSEMENT CÉRÉBRAL!

Ne pas agir à ce niveau est un acte de sabotage anti-professionnel et diminuera votre niveau d’employabilité!

 

Quel est votre plan d’investissement cérébral ? Quel est le montant consacré annuellement dans votre PIC?

Combien de livres lisez-vous par mois?

À combien de cours ou activités de développement professionnel assistez-vous par trimestre?

Comment partagez-vous vos nouvelles connaissances? Enseigner, c’est apprendre deux fois!

Combien de livres audio, cours de langue, documentaires, conférences écoutez-vous dans l’auto pendant le long trajet entre la maison et le boulot?

 

Les grands maîtres sont des étudiants permanents.

Les gens les plus efficaces sont des apprenants tout au long de leur vie.

Ma mission personnelle et professionnelle est d’aider les gens autour de moi à progresser personnellement et professionnellement. À cette fin je compile présentement les livres de ma bibliothèque professionnelle. Cette liste incluera un bref résumé du contenu et un hyerplien pour faciliter leur achat.

J’ai commencé cette démarche professionnelle de PIC en 1998. J’avais 34 ans. Quelle perte de temps! Depuis 2001 , je note dans un journal de lecture le titre, l’auteur et la date à laquelle je termine la lecture d’un livre. Sans me fixer d’objectif précis, je lis entre 20-40 livres par an selon le type de livre (business vs roman) et le nombre de pages (200-1000). Mon PIC inclut aussi des revues professionnelles (gestion, électronique, formation, etc.) et personnelles (principalement sur la musique), des newsletters et blogs envoyés par courriel et des discussions virtuelles sur les groupes d’échange de Linkedin (45 groupes).

Attention, je ne lis pas tout! Le truc est de faire un survol pour identifier les sujets intéressants, pour avoir un coup d’œil général de ce qui se passe et non d’essayer de tout suivre!

Je suis un généraliste. J’aime en savoir un peu sur tout et non devenir un spécialiste, tout savoir sur… presque rien.

À vous de décider de ce que contient votre PIC, selon vos intérêts personnels et exigences professionnelles.

MAIS

Ne pas entretenir votre cerveau n’est pas une option!

Cet organe va dépérir comme tout organe qui ne sert pas.

OU comme un cardan qui sèche sur une auto qui de roule pas… Retour au changement d’huile!

 

Je suis curieux et je ne juge pas MAIS quel est votre PIC?

Partagez vos trucs dans la section commentaire.

Qui sait, vous aiderez peut-être quelqu’un vers le chemin du développement infini?

Qui sait, vous trouverez peut-être une personne qui à les mêmes intérêts que vous?

Qui sait, vous serez peut-être stimulé à vous développer d’une autre manière lorsque vous réaliserez ce que contient votre PIC?

Qui sait, peut-être que le coût d’un changement d’huile est suffisant pour vous remettre sur la voie du développement?

Qui sait?

 

Laissez un commentaire et lançons la discussion!

Par François Lavallée, M. Sc.

 

 

Copyright © 2013 Aliterconcept Reproduction restreinte permise si accompagnée de cette mention.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

Articles récents:

Mesures démesurées

Peter Drucker disait : « Si vous ne pouvez le mesurer, vous ne pouvez l’améliorer ».

Plus d'info

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau.

Elle a préféré « investir » dans un silencieux plutôt que de soigner son cerveau. Bien que cette situation semble [...]

Plus d'info

Les structures dissipatives et la conformité

Les structures dissipatives et la conformité. Certains de mes lecteurs assidus et quelques admirateurs (ben oui, j’en ai…) me trouvent un peu (un peu petit peu)… disons… "out of the box" (restons poli !).

Plus d'info

Cet hôpital a payé 2000$ pour un support à crayon !

Simplement en ne comprenant pas la cinquième discipline des organisations. Peter Senge a écrit, en 1991, sur le sujet des disciplines des organisations intelligentes. L’esprit d’équipe, le souci de développement du personnel, les modèles mentaux, la vision commune et finalement la pensée systémique. Cette pensée systémique que la plupart des organisations tentent de fragmenter par des processus compliqués basés sur des procédures rigides et nombreuses.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 5

5 règles plus loin où en sommes-nous ? Il manque encore la règle de fondation : la confiance. 0- Faire confiance.

Plus d'info

5 règles pour créer une culture Qualité - Partie 4

5 règles pour créer une culture Qualité...Il en reste une : 1- faciliter les interactions entre les individus.

Plus d'info