Question étrange que m’a posée Sébastien Paquet, lors d’une rencontre conviviale.

L’humain a évolué depuis quelques millions d’années dans des conditions peu propices à sa survie. Son immense cerveau et son lobe frontal lui ont permis de s’adapter à un environnement hostile pour lequel il n’a que bien peu d’affinité.

Pas de fourrure pour le protéger du froid.

Pas de griffe pour se défendre.

Pas de dents particulières efficaces pour déchirer la viande.

Pas de longues jambes pour courir.

Pas de portée multiple (ou rarement) et un processus de gestation presque trop long pour assurer la survie.

MAIS… l’humain a survécu.

Envers et contre tous, il a imposé sa domination sans vraiment comprendre son environnement jusqu’à pratiquement le détruire (je nous laisse encore une chance de remonter la pente).

En fait, nous vivons dans une ère d’abondance sans précédent. Les récentes avancées technologique et informatique nous permettent d’avoir accès à presque tout.

Les progrès en intelligence artificielle nous laissent envisager un avenir dans lequel TOUTES les tâches répétitives, dangereuses et banales pourront être effectuées efficacement, rapidement par des machines.

Pensez à votre façon de consommer : Amazon a révolutionné notre consommation par le choix qui nous est offert, les prix compétitifs et la rapidité de livraison.

Pensez à votre façon de vous informer : le web offre des sources d’information trop nombreuses pour être énuméré.

Pensez à votre façon de vous déplacer : l’utilisation du GPS pour vous diriger, sélectionner le meilleur trajet, l’utilisation d’une application mobile pour trouver et payer un stationnement ou encore appeler un taxi.

Pensez à votre musique et vos divertissements visuels ! Téléchargements illimités, variété illimitée.

Penser à vos loisirs… nous avons maintenant tellement de possibilités que le facteur limitant soit le temps que nous pouvons y consacrer. Vous avez peut-être même acheté des téléséries à rabais sans même avoir eu le temps de les écouter avant d’en acheter d’autres !

Ce n’est que le début!

Et le début de certains problèmes.

Notre corps, notre cerveau a évolué dans un autre type d’environnement.

RIEN n’était facile.

RIEN n’était abondant.

Notre évolution est une histoire de survie et de rareté.

Sommes-nous capables de nous adapter rapidement à cette nouvelle abondance?

À voir les comportements des uber-riches de notre planète, j’en doute. EN effet, il suffit de regarder les habitudes de vie de ces gens riches et célèbres pour conclure que peu d’entre eux survivent à leur richesse et abondance : inconduites sexuelles, violences, dépressions, et même faillite.. on croirait à un auto-sabotage volontaire ou une pulsion pour re-créer des situations difficiles.

Lorsqu’une bactérie se met à se reproduire dans un bouillon de culture ou sur un vase de pétri, sa progéniture continue la tendance jusqu’à l’épuisement des ressources qui permettent sa croissance. Et la situation finit toujours de la même façon : la mort par famine.

Lorsqu’une cellule humaine décide de faire fi de son environnement et initie une multiplication effrénée sans respecter l’organisme dont elle provient, l’hôte se fait diagnostiquer un cancer. La fin est la même… la mort.

Lorsqu’une organisation oublie sa mission et ne pense qu’à la croissance de ses profits, elle le fait au profit de ses actionnaires et au détriment de ses clients. Les cent dernières années de croissance économique démontrent pourtant la fin inévitable des organisations qui n’ont pas réagi à temps. Les grandes organisations qui ont fait partie du Fortune 500, ce temple de la renommée capitaliste, ne restent pas éternellement dans la liste.

L’Abondance de revenus dans un gouvernement entraîne inévitablement des dépenses superflues et des excès qui reviennent nous hanter pendant plusieurs générations.

Et si l’abondance elle-même était l’élément contre lequel l’humain ne pouvait s’adapter ?
Notre biologie a évolué lentement au fil des éons.

La technologie qui nous entoure change à un rythme accéléré, un rythme propre à son accélération en fait. C’est un mouvement exponentiel que l’intelligence artificielle ne ralentira pas. Sommes-nous capable de nous adapter aussi vite ?

Loin de moi l’idée de refuser la technologie ! Au contraire ! SI on peut libérer l’humain de ses basses besognes, faisons-le !

Cependant, la réflexion de M. Paquet mérite qu’on s’y attarde : survivrons-nous à l’abondance ?

J’ai écrit une série d’articles en anglais sur le sujet. En anglais à cause de la sonorité inspirante des mots utilisés.

From POSSESS to ACCESS : la nouvelle économie de l’accès à tout sans devoir posséder

From ACCESS to EXCESS : La surabondance et son impact sur nos comportements

From EXCESS to EXCISE : L’importance de couper le gras pour ne garder que la viande !

From EXCISE to EXCEL : l’impact positif ultimement de faire le tri !

L’abondance ne serait-elle qu’un ennemi de plus à maîtriser ?

Notre cerveau, le seul avantage sélectif qui nous distingue du reste de la biosphère, saura-t-il encore une fois nous élever à un niveau supérieur de nos réflexes initiaux ?

Nous avons un superbe système d’urgence grâce à nos glandes surrénales, le fameux, fight or flight !

Un danger ? Une poussée d’adrénaline et hop ! L’ennemi est mort ou est loin !

Le monde moderne a modifié ce mécanisme pour faire faire à un patron vociférant ou un négociateur belliqueux pour nous empêcher de lui défoncer le visage comme seul moyen de gagner la discussion.

Notre corps a cependant plus de difficulté à faire face à l’abondance de nourriture… l’accumulation de gras dans nos artères témoigne de notre difficulté à surmonter cette abondance.

L’accès à des millions de pièces musicales gratuitement fait déjà subir un grand malaise financier aux créateurs des cette musique sans parler de l’impact sur notre capacité à apprécier leurs œuvres maintenant diluées dans nos listes d’écoute sans fin.

Survivrez-vous à l’abondance?

Certainement pas si vous ne prenez pas conscience de son impact.

 

Crédit photo : Nine Köpfer sur Unsplash

Matériel protégé par le droit d’auteur © Aliter Concept™ 2018. S.V.P. ne pas imprimer ou copier sans la permission de l’auteur.

N’HÉSITEZ PAS À LE PARTAGER pour inciter vos amis à penser autrement!

ARTICLES RÉCENTS

Restez à l'affût! Abonnez-vous au blogue et à l'infolettre.

Restez au courant de nos prochaines offres et évènements!

S'abonner à l'infolettre